Abonnez-vous en ligne

et choisissez votre formule Consulter nos offres Ne plus afficher

Recyclage

Oui, on peut recycler les emballages légers en alu

le 01/02/2011

Créé il y a un an, le club du recyclage de l'emballage léger en aluminium et en acier (Celaa) est parvenu à son but : démontrer que le recyclage des capsules Nespresso, des feuilles d'aluminium et autres petits éléments, est possible.

Oui, on peut recycler les emballages légers en alu

Des tests ont été menés dans trois centres de tri de la collecte sélective de trois départements différents (Var, Alpes-Maritimes, Lot) depuis l'été 2010. Les premiers résultats montrent que récupérer l'aluminium et l'acier dans les « fines » permet d'augmenter les tonnages des métaux récupérés de 4 à 5 % pour l'acier et 20 % pour l'aluminium. Actuellement, ces refus de tri partent en enfouissement ou en incinération. Ce test ouvre donc des perspectives au recyclage des emballages aluminium. En 2009, seulement 32 % de ces emballages ont été recyclés en France en 2009. En effet, les canettes de petite tailles, les canettes écrasées, les feuilles d'aluminium froissées sont exclus par le processus de tri du fait de leur taille. Un gisement global de 50 000 tonnes par an. Le Celaa, fondé par Nespresso et France Aluminium recyclage, prévoit deux nouvelles expérimentations en Ile-de-France en 2011. Et surtout, se pencher sur le modèle financier de cette extension du tri. En effet, certains des produits collectés ne payent pas le point vert, comme Nespresso ou les fabricants de barquettes ou de rouleau en aluminium.

AC

Commentaires (0)
Commenter cet article
Dossiers & documents
X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.

X Fermer ce message