Abonnez-vous en ligne

et choisissez votre formule Consulter nos offres Ne plus afficher

Énergies renouvelables

Éolien terrestre : un marché en hausse de 50 % en France d'ici à 2020, selon Xerfi

le 22/02/2016

Le marché français de l'éolien va poursuivre sa dynamique amorcée depuis deux ans, d'après Xerfi. Dans une analyse, l'institut chiffre à 17 gigawatts (GW) la puissance éolienne terrestre en France en 2018.

Éolien terrestre : un marché en hausse de 50 % en France d'ici à 2020, selon Xerfi

L'éolien terrestre français atteindrait 17 GW en 2020, contre 10,4 GW en 2015 et 11,5 GW en 2016, selon Xerfi. « La croissance du parc éolien français a retrouvé de l'allant depuis 2014. Une dynamique qui se poursuivra ces prochaines années, à la faveur des nouvelles mesures de simplification, du maintien des tarifs d'achat au moins jusqu'en 2018, des financements plus accessibles et du rendement accru des nouvelles éoliennes », résume l'institut.

Rapidement, la filière va pourtant devoir appréhender un nouveau mécanisme de soutien, basé sur la vente directe de l'électricité sur le marché libre et associé à une prime. Il va remplacer l'actuel tarif d'achat garanti. Cette évolution « ne devrait pas poser de problème aux grands énergéticiens comme Engie ou EDF Énergies Nouvelles », estime Xerfi. « En revanche, pour les exploitants de moindre envergure, l'approche de cette échéance accélèrera la course à la taille critique. En clair, la mise en place de ce nouveau mécanisme de soutien donnera un sérieux coup de fouet aux rachats et aux alliances. »

Pour l'éolien en mer, les prévisions sont plus nuancées. « L’installation des premières éoliennes au large des côtes françaises devrait ainsi débuter en 2018 pour donner naissance à une véritable filière industrielle dans le pays, créatrice de plus de 8 000 emplois », signale Xerfi. « Au-delà du début des années 2020 en revanche, les perspectives restent très incertaines. » L'objectif initial de 6 GW d'éolien offshore en 2020 est plutôt à considéré à l'horizon 2030 :  « L’avenir de l’industrie française de l’éolien offshore dépendra donc très rapidement de la conquête d’important marchés à l’international. ».

TB

Commentaires (0)
Commenter cet article
L'auteur
mon avatar
Thomas Blosseville

Chef de rubrique
Environnement Magazine

Présentation : Je coordonne les sujets liés à la transition énergétique, au smart grid et au climat pour le groupe Environnement Magazine.

Voir tous ses articles Voir son profil
Le groupe enviroclub
Énergie et climat
Dossiers & documents
X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.

X Fermer ce message