Abonnez-vous en ligne

et choisissez votre formule Consulter nos offres Ne plus afficher

Ville durable

Transition énergétique : le projet européen Smarter Together lancé à Lyon

le 04/03/2016

Lyon, Munich et Vienne ont lancé le projet Smarter Together. Soutenu par l'Union européenne, Smarter Together vise à identifier des solutions pour la transition énergétique. En particulier, dans la rénovation des logements, les énergies renouvelables et la mobilité.

Transition énergétique : le projet européen Smarter Together lancé à Lyon
Innovation

Elles seront les trois villes leaders. Mais Lyon, Munich et Vienne sont associées dans ce projet à un consortium de 30 partenaires issus de 9 pays : des collectivités locales, des centres de recherche, des industriels, bureaux d’étude et universités. Smarter Together a été officiellement lancé à Lyon le 3 mars. Il est lauréat de l'appel à projets Horizon 2020 de la Commission européenne. Outre ces trois villes coordinatrices, ce programme concerne aussi Saint-Jacques-de-Compostelle, Sofia et Venise, et deux communes « observatrices », Kiev et Yokohama.

Smarter Together est doté de 25 millions d'euros. D'ici à 2020, le projet vise à trouver des technologies favorables à la transition énergétique avec plusieurs priorités : soutenir les propriétaires privés dans l’écorénovation de leur logement, développer la production d’énergie renouvelable et les systèmes d’autopartage électrique, et mettre au point un système central de pilotage de l’énergie, de préférence « verte », à l’échelle d’un quartier.

Par exemple, Lyon va continuer ses expérimentations sur son quartier Confluence en les élargissant à la partie plus ancienne du site. A Munich, trois quartiers très différents de la ville sont concernés, tandis que celui de Vienne est composé surtout de logements sociaux des années 50 et 60. D’autres collectivités, comme Saint-Jacques-de-Compostelle et Sofia, sont plutôt intéressées pour leur centre-ville. L'enjeu est de combler des lacunes observées sur les démarches pré-existantes : « Il s’agit de partager les expériences et de voir comment dupliquer celles qui fonctionnent, ce qui manque souvent, explique Jens Bartholomes, responsable de politiques à la direction générale de l’énergie de la Commission européenne. Il faut aussi et surtout chercher à susciter l’implication des habitants ». Ce dernier point sera le plus difficile, selon les participants, qui vont donc chercher à innover dans la gouvernance des projets. 




 
 

VVL/PlT

Commentaires (0)
Commenter cet article
Dossiers & documents
Environnement Magazine
Environnement Magazine
Voir tous les dossiers
X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.

X Fermer ce message