Abonnez-vous en ligne

et choisissez votre formule Consulter nos offres Ne plus afficher

Textiles

Strasbourg découpe la collecte des vieux textiles en dix zones

le 16/02/2016

Pour augmenter la collecte des textiles usagés, l’Eurométropole de Strasbourg actionne deux leviers : la formule du service d’intérêt économique et général (SIEG) et le découpage en territoires exclusifs pour les titulaires du marché.

Strasbourg découpe la collecte des vieux textiles en dix zones

Le SIEG découle de la reconnaissance en mars 2015 par la collectivité strasbourgeoise de la « mission d’intérêt économique général » de la collecte, du réemploi et du recyclage des déchets. Avec l'objectif de « développer des initiatives porteuses de valeurs sociales et environnementales ».

Dans le cas des textiles, le SIEG a débouché sur un appel à projets, qui a été remporté fin janvier 2016 par quatre opérateurs sociaux : une antenne locale d’Emmaüs, Le Relais Est, l’association Vétis et la structure d’insertion Horizon-Amitié. La dimension sociale pesait pour 40 % dans la décision. Un critère représentant 20 % de cette décision portait sur  la capacité à développer des partenariats, en l’occurrence avec des structures paroissiales et laïques d’aide pour la récupération en faveur de personnes démunies.

Les quatre lauréats se partagent dix zones dans l’agglomération, permettant de couvrir chacun entre 95 000 et 130 000 habitants, pendant quatre ans. Ce dispositif ne porte que sur la collecte  sur les espaces publics, sans présager des pratiques entre privés. Cette action a créé 20 emplois, et pourrait contribuer à une très forte croissante de la collecte des vieux textiles passant alors  de 1 300 à 3 000 tonnes par an.

Christian Robischon

Commentaires (0)
Commenter cet article
X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.

X Fermer ce message