Abonnez-vous en ligne

et choisissez votre formule Consulter nos offres Ne plus afficher

Qualité de l'air

Pollution de l'air : le gouvernement sous pression

le 09/12/2016

Face à l'intense épisode de pollution en France, la Fondation Nicolas Hulot et le Réseau Action Climat revendiquent l'adoption de mesures urgentes applicables dès 2017, afin de diminuer la pollution et de réduire les risques sanitaires qui y sont liés.

Pollution de l'air : le gouvernement sous pression
A Paris, le quartier de la Défense sous la pollution atmosphérique

Alors que Paris traverse le plus long et intense pic de pollution hivernale depuis dix ans, la Fondation Nicolas Hulot (FNH) et le Réseau Action Climat (RAC) en appellent à une action d'urgence de la part du gouvernement. Chaque année, plus de 48 000 personnes meurent prématurément du fait de la pollution de l'air aux particules, aux oxydes d'azote et à l'ozone. « Un cocktail de polluants » selon la FNH, qui développe également des allergies et des maladies respiratoires chez les enfants. 

Les deux ONG saluent les dispositions déjà prises par les pouvoirs publics en faveur de la qualité de l'air, notamment « pour la sortie du tout Diesel, le développement des véhicules électriques ou le renforcement du rôle des collectivités ». Mais elles ne manquent pas de souligner « l'abandon de l'écotaxe, le manque de financement pour les alternatives à la voiture ou encore le Dieselgate ».  

Mobilité durable et taxe Diesel
La Fondation Nicolas Hulot et le Réseau Action Climat demandent l'adoption de plusieurs mesures au plus vite : tout d'abord, il s'agit pour les deux ONG, d'encourager l'utilisation de modes de transports non polluants. Pour cela, elles réclament une généralisation de l'indemnité kilométrique vélo pour les salariés , « la création du bonus à l'achat des vélos à assistance électrique » et « le lancement d'un budget national pour rendre les territoires cyclables ». 

La nécessité d'une mesure pour permettre aux ménages modestes d'investir dans l'achat d'un véhicule électrique est également soulignée. La FNH propose pour ces foyers, d'augmenter le bonus à 2 000 euros, au lieu de 500 à 1 000 euros (selon conditions). En outre, « la poursuite de la remise à plat de la fiscalité du gazole pour mettre fin à tous les avantages qui ont conduit à cette situation dramatique », est également indispensable pour la FNH. Et le RAC d'ajouter « qu'un seul centime de hausse [de la taxe sur le Diesel] permettrait de dégager environ 400 millions d'euros ». 

Pour renforcer les transports alternatifs et développer la mobilité durable, la FNH demande au gouvernement de fixer à moyen terme, la mise en circulation « de flottes de taxis, de VTC, d'utilitaires et de bus moins polluants ». Elle estime également que 200 millions d'euros doivent être débloqués pour lancer de « nouveaux appels à projets pour la mobilité active et le développement des transports en commun (TSCP) ». Le RAC considère quant à lui qu'il est « particulièrement incohérent de démanteler les trains d'équilibre du territoire et de prévoir un plan de relance autoroutier à l'heure où nous avons besoin d'alternatives à la route et à l'avion ».

La ministre de l'Environnement doit annoncer de nouvelles mesures le 10 décembre. Parmi lesquelles, le recours obligatoire aux certificats de qualité de l'air « dans les zones à pics de pollution réguliers », vignettes déjà obligatoires à Paris à partir du 16 janvier 2017. Son annonce doit aussi concerner le bonus pour l'achat d'un véhicule électrique, étendu aux véhicules utilitaires. Par ailleurs, une augmentation du crédit d'impôt pour l'installation de bornes de recharge électrique pour les particuliers, serait envisagée. 

Eva Gomez

Commentaires (0)
Commenter cet article
Dossiers & documents
X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.

X Fermer ce message