Abonnez-vous en ligne

et choisissez votre formule Consulter nos offres Ne plus afficher

Emballages ménagers

Trois éco-organismes agréés pour la filière Emballages

le 10/05/2017

Trois éco-organismes viennent d'être agréés pour la filière des emballages ménagers. Ils confirment l'entrée en lice d'un nouvel entrant et donc l'arrivée de la concurrence à partir de 2018.

Trois éco-organismes agréés pour la filière Emballages

Théâtre d'une guerre feutrée et d'arbitrages plutôt tendus, le petit monde des emballages ménagers voit son habituel tandem, formé d’Eco-Emballages et de sa filiale Adelphe, s'élargir à un nouveau venu, Léko, qui espère insuffler par sa présence un pluralisme salvateur, et ainsi contribuer à atteindre les objectifs de 75 % de recyclage. Les arrêtés fixant les conditions d'agrément, pour la période 2018-2022, de ces trois entreprises ont été publiés au Journal officiel du 6 mai.

« [Notre] démarche repose sur des valeurs de simplicité, de transparence et de partenariat, pour donner un second souffle à ce dispositif, 25 ans après sa mise en place par des acteurs visionnaires et engagés. C’est la mission que nous nous fixons », indique Steve Lawson, président de Léko. Soutenu par 650 entreprises qui représentent 135 millions d'euros en éco-contributions, Léko vise 10 % de part de marché dès la première année. Le nouvel éco-organisme veut proposer des « partenariats étroits » aux collectivités, repreneurs et recycleurs pour améliorer les performances de recyclage. Il propose enfin une plus grande implications aux associations.

Quant à Eco-Emballages, il aborde sa 6è période d'agrément avec une direction clients réorganisée pour plus de simplicité, un accompagnement renforcé à l'écoconception et une veille pour mieux anticiper les impacts de l'évolution des emballages sur leur recyclage. Il poursuit par ailleurs son plan de modernisation du tri avec la mise en place de l'extension des consignes de tri à tous les plastiques, ainsi que l'amélioration des performances dans les grandes villes. « Notre projet vise à ancrer la consommation durable, l’éco-conception et le recyclage dans les habitudes des entreprises et des consommateurs. Pour cela, nous allons renforcer l’efficacité du dispositif et créer les conditions d’une véritable économie circulaire », indique Jean Hornain, directeur général d’Eco-Emballages.

Morgan Boëdec et Albane Canto

Commentaires (0)
Commenter cet article
Dossiers & documents
Environnement Magazine
Environnement Magazine
Voir tous les dossiers
X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.

X Fermer ce message