Abonnez-vous en ligne

et choisissez votre formule Consulter nos offres Ne plus afficher

Espaces protégés

Création officielle du parc naturel marin de Martinique

le 11/05/2017

Ségolène Royal a annoncé la création officielle du parc naturel marin de Martinique, portant à 10 le nombre total de parcs et d’aires marines protégées. Trois grands objectifs sont visés : la connaissance, la protection et le développement durable d’activités.

Création officielle du parc naturel marin de Martinique
Ségolène Royal a annoncé la création officielle du parc naturel marin de Martinique

Trois écosystèmes majeurs (mangroves, herbiers et récifs coralliens avec 47 espèces de coraux), plus de 300 espèces de poissons côtiers, de nombreux poissons pélagiques et 21 espèces de cétacés, 5 espèces de tortues marines dont 2 pondent sur des plages, 25 espèces d’oiseaux marins dont 7 nichent sur des falaises et ses îlets et des oiseaux limicoles migrateurs... Autant de de "chiffres clefs" qui révèlent toute la richesse de la biodiversité et du patrimoine naturel exceptionnel, qui méritait effectivement la création de ce parc naturel marin.

Le conseil de gestion du parc est composé de 53 personnes représentant l’ensemble des acteurs locaux de la mer concernés (professionnels de la mer, usagers de loisirs, associations de protection de la nature, experts…). Il aura pour première grande mission de décider de la politique de protection et de développement durable des activités. Le ministère de l’Environnement via son Agence française pour la biodiversité fournira les moyens techniques, scientifiques, humains et financiers afin qu’il puisse mener à bien sa politique de gestion.
 
Part ailleurs, le ministère souhaite que l’économie maritime durable puisse valoriser ce nouvel atout que constitue le label de "Parc marin" avec de nouvelles règles de protection :
- plus d’un millier de pêcheurs professionnels et une pêche de loisir populaire,
- 13.490 navires de plaisance, 15.550 places à quai et nombreuses zones de mouillage,
- 699 escales de navires de commerce et 380 000 croisières par an,
- 160.000 plongeurs sous-marins par an et de nombreuses activités de loisirs en mer.
 
Ségolène Royal n'a pas caché sa satisfaction : "En trois ans, je suis fière d’avoir fait passer l’espace maritime français protégé de 4% à 32% de la totalité du patrimoine marin, j’ai créé notamment 5 nouveaux parc marins et aires marines protégées : parc naturel marin du bassin d’Arcachon, parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis, parc naturel marin du cap Corse et de l’Agriate, aire marine protégée autour de l’atoll de Clipperton, extension de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises, première plus grande aire marine protégée du monde. La France, grand territoire marin, est ainsi portée à la hauteur de cette responsabilité, notamment avec la coalition Océan que j’ai créé au nom de la France dans le cadre de la COP 21."

Nathalie Chalard

Commentaires (0)
Commenter cet article
Dossiers & documents
X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.

X Fermer ce message