Abonnez-vous en ligne

et choisissez votre formule Consulter nos offres Ne plus afficher

Mobilité

La Caisse des Dépôts investit dans les taxis à hydrogène parisiens

le 18/07/2017

Lancés à Paris en décembre 2015, les taxis à hydrogène Hype devraient se multiplier d’ici à 2020.

La Caisse des Dépôts investit dans les taxis à hydrogène parisiens

Le 12 juillet 2017, la Caisse des Dépôts a annoncé qu’elle avait finalisé sa prise de participation dans la Société du taxi électrique parisien (Step), exploitant de taxis à hydrogène de la marque Hype. La société Step est déjà soutenue par plusieurs collectivités locales, dont la ville de Paris et la région Ile-de-France, et la Caisse des Dépôts vient donc rejoindre Air Liquide (via Aliad, investisseur de capital-risque du groupe) dans les rangs des actionnaires. Ces taxis à hydrogène « zéro émission » sont environ une quinzaine à circuler dans Paris à ce jour. « Accessible dans la rue ou en station comme tout taxi parisien, le service proposé par Hype sera bientôt complété par une centrale de réservation accessible par internet/smartphone », précise le communiqué de la Caisse des Dépôts. Cette dernière assure que son investissement « permettra à Hype de financer son développement avec pour objectif de déployer 600 véhicules à l’horizon 2020, de proposer cette solution dans d’autres métropoles françaises et d’à terme, émerger à l’international. »

Pour Gabrielle Gauthey, directrice des investissements et du développement local, « par cet investissement dans Hype, projet qui s’inscrit dans les objectifs du plan climat de la ville de Paris, la Caisse des Dépôts poursuit l’assemblage d’une palette complète de solutions de mobilité intelligente et durable au service des territoires (…). Cet investissement contribue à l’accompagnement des transitions énergétiques et numériques, élevées au rang de priorités stratégiques par le groupe. »


Eva Gomez
Commentaires (1)
Guy Weider

Guy Weider
Consultant TE, Energie Partagée
le 19/07/2017 à 09h32

Hype ! Hype ! Hype ! Hourra pourrait-on dire. 15 taxis-H2 en 2017, 600 prévus en 2020 soit qq chose comme 200 nouveaux taxis-H2 / an sur les 3 ans à venir. Et les stations de recharge en H2? Le processus devrait pouvoir être accéléré côté véhicules et côté Stations de recharge en nombre suffisante sur le territoire à desservir, moyennant qqs motivations et incitations SERIEUSES, venant de Ville-de-Paris, Région IdF et le Ministère de NH ! YA+KA ! A+ Salutations Guydegif(91)

Signaler un abus
Commenter cet article
X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.

X Fermer ce message