Abonnez-vous en ligne

et choisissez votre formule Consulter nos offres Ne plus afficher

Eau

Cet été, Veolia contrôle 182 sites de baignade

le 24/07/2017

La qualité des eaux de baignade de 182 sites français est surveillée et contrôlée quotidiennement par Veoli durant les deux mois d'été.

Cet été, Veolia contrôle 182 sites de baignade

Durant la période estivale, depuis plusieurs années, Veolia assure une permanence de contrôle et surveillance de la qualité de l’eau de 182 sites de baignade en France. Sept jours sur sept, Veolia met en place un dispositif de surveillance et de contrôle, afin « d’anticiper et d’optimiser les délais de prise de décision d’ouverture et de fermeture des sites de baignade et de réaliser les éventuelles actions correctives, en fonction de la nature des pollutions. » Pour ce faire, Veolia utilise la méthode d’analyse rapide nommée « Coliplage » : « un outil indicateur de la qualité d’eau de mer qui donne la tendance, et alerte d’une éventuelle pollution en une heure », précise le groupe dans son communiqué. Un échantillon d’eau est prélevé chaque jour, puis analysé, pour un résultat obtenu en une heure qui est ensuite communiqué à la Mairie, avant l’ouverture de la plage. En cas de qualité de l'eau altérée ou risquée, « la baignade est interdite et Veolia procède à de nouvelles analyses pour assurer la réouverture aussi vite que possible. »

Les méthodes sont adaptées au contexte local. Veolia précise que « la technique de biologie moléculaire permet de gérer 65 sites de baignade en un temps record, avec pour chaque site, un résultat précis bactériologique en moins de quatre heures. » Durant l’hiver, des travaux et investigations sont menés afin d’anticiper le dispositif estival.

L’objectif de 100 % de qualité suffisante, fixé par la Directive européenne relative à la gestion des eaux de baignade initialement prévu pour fin 2015 n’est toujours pas atteint. Le dernier rapport européen sur la qualité des eaux de baignade indiquait que 96,3 % des sites de baignade avaient une qualité suffisante en 2016.

Eva Gomez

Commentaires (0)
Commenter cet article
X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.

X Fermer ce message