Abonnez-vous en ligne

et choisissez votre formule Consulter nos offres Ne plus afficher

Panorama

La chaleur renouvelable représente 20,4 % de la consommation de chaleur en France

le 27/09/2017

D’après le panorama de la chaleur renouvelable et de récupération publié le 26 septembre par le SER, la Fedene, le Cibe et Uniclima, la part de chaleur renouvelable a augmenté de 3,5 % en 2016 par rapport à 2015. Un rythme encourageant mais pas assez soutenu pour atteindre les objectifs de la loi de transition énergétique, selon les auteurs du panorama.

La chaleur renouvelable représente 20,4 % de la consommation de chaleur en France

La chaleur renouvelable et de récupération représente 20,4 % de la consommation de chaleur en France en 2016. Une hausse de 3,5 % par rapport à 2015, d’après le premier panorama de la chaleur renouvelable et de récupération, publié mardi 26 septembre 2017 par le Syndicat des énergies renouvelables (SER), la Fédération des services énergie environnement (Fedene), le Comité interprofessionnel du Bois Energie (Cibe) et le syndicat Uniclima, avec la participation de l'Ademe. « La production du parc de chaleur renouvelable et de récupération s’élève à 142.400 GWh. Elle n’atteint que 78 % de l’objectif 2020 entériné par la Loi de transition énergétique pour la croissance verte », souligne le panorama. Ses auteurs alertent : « Avec le rythme constaté en 2016, la part de chaleur renouvelable atteindrait à peine 25 % fin 2020. »

Alors que le gouvernement vient d’annoncer une légère augmentation du Fonds chaleur en 2018, Jean-Louis Bal, président du SER insiste sur la « nécessité du doublement du Fonds chaleur, comme le candidat Macron l’avait annoncé pendant sa campagne. » Les quatre auteurs du panorama soutiennent un objectif de 33 % de chaleur renouvelable en 2020.

Le chauffage au bois domestique et les pompes à chaleur sont les plus gros producteurs

Le panorama dresse un bilan exhaustif filière par filière, ainsi qu’une répartition par régions et par filière. En 2016, Le chauffage au bois domestique, avec 77.800 GWh produits, représente 54,6 % de la production de chaleur renouvelable. Viennent ensuite les pompes à chaleur, avec 26.300 GWh (18,5%), les chaufferies biomasse collectif, industriel et tertiaire, avec 23.300 GWh (16,4%) et les unités de valorisation énergétiques (UVE) des déchets, avec 9.675 GWh (6,8%). Le biogaz a produit 2.053 GWh de chaleur renouvelable et représente 1,4 % de la production totale en 2016, de même que le solaire thermique, avec 1.941 GWh. Enfin, la géothermie directe a produit 1.300 GWh de chaleur renouvelable (0,9%). Les quatre acteurs auteurs du panorama insistent sur la poursuite de la dynamique de développement de toutes ces filières de production, et en particulier « les réseaux de chaleur et de froid qui doivent poursuivre leur développement et intégrer d’avantage les énergies renouvelables compte tenu de l’objectif (…) de multiplier par cinq les quantités de chaleur et de froid renouvelables et de récupération d’ici 2030. »

Un appel à projets de l’Ademe

Lors du colloque sur la biomasse organisé par le SER le 26 septembre, le président du SER-FBE Cyril le Picard a rappelé, pour renforcer l’importance du développement de la filière biomasse, que « 1 mètre carré de bois = 21 salariés, de la forêt à la chaudière. » Il a également souligné l’importance des appels à projets financés grâce au Fonds chaleur. Ce mercredi 27 septembre l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) lance justement un nouvel appel à projets pour la production de chaleur renouvelable à partir de la biomasse, pour l’industrie, l’agriculture et le tertiaire privé. Cet appel comprend les projets de grandes installations « assurant une production énergétique annuelle supérieure à 1.000 tonnes équivalent pétrole, soit 11.630 MWh », pour lesquels le dépôt de candidature est ouvert jusqu’au 21 janvier 2018. Pour les projets de petites et moyennes installations, « assurant une production énergétique annuelle inférieure à 1 000 tep, les projets seront instruits selon le calendrier de votre Direction Régionale de l’Ademe. »

Déposer une candidature en ligne.

Eva Gomez

Commentaires (0)
Commenter cet article
X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, des informations et des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, et les statistiques de visites. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies.

X Fermer ce message