Menu

Biodiversité et Aménagement

Remaniement ministériel : un poste de secrétaire d’État à la biodiversité pour Barbara Pompili

Partager :
     
Remaniement ministériel : un poste de secrétaire d’État à la biodiversité pour Barbara Pompili
Par la rédaction, le 12 février 2016
Le gouvernement a été élargi, avec 38 ministres et secrétaires d’État, dont dix nouveaux entrants. Parmi eux, Barbara Pompili, députée de la deuxième circonscription de Somme et co-pilote du groupe écologiste à l'Assemblée nationale. Dans le nouveau gouvernement elle est nommée secrétaire d’État auprès de Ségolène Royal. La ministre de l'Écologie, au troisième rang protocolaire du gouvernement, conserve donc son ministère avec un intitulé différent : elle disposait auparavant dans son portefeuille de la conduite des négociations sur le climat, en partage avec le ministre des Affaires étrangères mais est désormais chargée à part entière du volet climat à l'international. Un nouveau secrétariat d'Etat Secrétaire d’État chargée des relations internationales sur le climat et de la biodiversité, Barbara Pompili n'aura donc pas à gérer de budget propre et ne pourra ni signer de décrets, ni siéger au conseil des ministres (sauf si l'ordre du jour s'intéresse à son portefeuille). Mais elle aura en charge la suite des discussions du projet de loi pour la biodiversité, de retour début mars à l'Assemblée nationale en commission (voir notre article dans l'édition du 1er février). En tant que députée et en lien avec les enjeux de projet de loi Barbara Pompili a soumis en 2013 et 2014 deux propositions de loi, l'une visant à interdire la pratique de la chasse à courre, la seconde pour interdire la mise en culture de plantes génétiquement modifiées. Rodée aux circuits parlementaires – elle a longtemps été assistante parlementaire auprès d’Yves Cochet, avant de rejoindre les Verts en tant qu’assistante des porte-parole puis attachée de presse de Noël Mamère pour la présidentielle, Barbara Pompili a récemment quitté le parti Europe Ecologie-Les Verts. Autre entrée marquante au gouvernement, celle d'Emmanuelle Cosse, qui devient ministre du Logement et de l’Habitat durable. Alain Vidalies reste secrétaire d’État auprès de Ségolène Royal en charge des transports, de la mer et de la pêche.
Rubriques
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Newsletters
Agenda
Abonnés
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.