Menu

Énergie et Climat

Le Maroc fixe les priorités de la COP22

Partager :
     
Le Maroc fixe les priorités de la COP22
Par les équipes rédactionnelles du groupe Victoires Editions, le 13 juin 2016
L'année 2015 aura été « charnière » dans la lutte contre le changement climatique. L'accord obtenu lors de la COP21 a restauré « la confiance qui avait disparu des négociations internationales », estime Hakima El Haite, ministre de l'Environnement du Maroc. Elle s'exprimait ainsi le 9 juin lors d'une visite à Paris. Elle en a profité pour présenter la COP22.Les technologies de baseLa COP21 appartient déjà presque au passé. Fin 2016, lors de la COP22, « ce sera une autre histoire », prévient la ministre. « Il va falloir rendre opérationnels les différents aspects de l'accord de Paris. » La présidence marocaine a identifié plusieurs priorités. On y retrouve les principaux dossiers des négociations internationales. Par exemple, la feuille de route pré-2020. Pour limiter le réchauffement à +2°C, voire +1,5°C, des efforts supplémentaires vont devoir être faits avant 2020, date à laquelle doit entrer en vigueur l'accord de Paris. Le Maroc veut décider « qui fera quoi, quand et comment ». Un autre grand axe de discussions sera le transfert de technologies : « Nous voulons qu'une décision soit prise sur les technologies de bases, par exemple sur les panneaux solaires. Il faut aller vers un système d'intégration industrielle pour permettre aux pays de subvenir à leur besoin », esquisse Hakima El Haite. Un autre enjeu est le financement des politiques d'adaptation et d'atténuation du changement climatique. « C'est le moyen de garder la confiance des pays les plus vulnérables. »Femmes et climatAu-delà des mécanismes internationaux, la ministre marocaine a présenté l'organisation de la COP22. En amont de la conférence, les 30 septembre et 1er octobre 2016, un « sommet des femmes et du climat » sera organisé à Rabat, au Maroc. « Nous allons inviter des femmes leaders. Il existe aujourd'hui dans le monde de nombreuses femmes présidentes d'ONG et de sociétés », expose Hakima El Haite, évoquant aussi des responsables politiques ou des femmes de chefs d'Etats et de gouvernement.Agora des députésLa COP22 devrait aussi s'appuyer sur les multinationales des pays du Sud. « Elles n'ont pas été suffisamment impliquées jusqu'à présent » alors que les plus grandes d'entre elles représentent le quart de l'économie mondiale, souligne la ministre. Plus largement lors de la COP22, comme lors de la COP21, un espace sera réservé à la société civile : territoires, entreprises, ONG… Mais, avec « une agora des députés », le Maroc veut aussi mobiliser les parlementaires. « Ils ont un rôle essentiel à jouer pour ratifier l'accord de Paris et pour intégrer le climat à toutes les politiques publiques. »Innovation et finance climatiqueEn revanche, il n'y aura pas de galerie des solutions comme à la COP21. Le Maroc ne veut pas mettre en avant des offres commerciales. A la place, il y aura une « galerie de l'innovation » et une conférence sur les technologies bas carbone. Des universités mondialement reconnues devraient y participer. En complément, un espace exposera le patrimoine immatériel et les savoir-faire ancestraux, qui « peuvent nourir l'innovation ». Enfin, « il y aura un hub de la finance climatique », décrit Hakima El Haite. Dans ce hub, l'idée est de faire se rencontrer des banques et des pays porteurs de projets.Thomas Blosseville
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
Ou à l'adresse :
contact@environnement-magazine.fr
En partenariat avec
À lire également
Poissy inaugure le premier puits de carbone urbain pour purifier l’air
Poissy inaugure le premier puits de carbone urbain pour purifier l’air
Mardi 22 mai, la Ville de Poissy a inauguré le premier puits de carbone urbain, fruit d’un partenariat entre Suez et Fermentalg.
Recyclage des emballages plastiques : Citeo avance
Recyclage des emballages plastiques : Citeo avance
Depuis 2012, Citeo a mené 2 programmes de R&D pluriannuels, avec des entreprises et des fédérations professionnelles, pour améliorer la recyclabilité des emballages en plastique, soit 16 projets au total.
Grand Paris : vers une zone à basse émission interdite aux diesel à l'horizon 2024
La métropole du Grand Paris s'est engagée, le 7 juin dans le cadre du deuxième comité de pilotage de la convention « Villes respirables en 5 ans », à mettre en place une zone de circulation à basse émission (ZBE) dès juillet 2019, « à l'échelle de l'intra A86 au sein du périmètre de la zone dense continue ».
Assises de l'eau : 64% des élus souhaitent un meilleur accompagnement de l'Etat
Assises de l'eau : 64% des élus souhaitent un meilleur accompagnement de l'Etat
Le comité de pilotage mis en place dans le cadre des Assises de l'eau afin de relancer l'investissement dans les réseaux d'eau et d'assainissement s'est à nouveau réuni ce jeudi 31 mai.
La FIRIP publie le guide « Construire son smart territoire »
La FIRIP publie le guide « Construire son smart territoire »
Destiné aux élus et techniciens des collectivités, le premier guide de la FIRIP est le fruit d’un an de travail collaboratif ayant réuni 26 contributeurs.
2017 : la campagne qui a arasé l’écologie
2017 : la campagne qui a arasé l’écologie
Entre la campagne présidentielle de 2007, où la majorité des candidats avait signé le pacte écologique de Nicolas Hulot, et celle de l’an dernier, l’environnement a fait un grand bond en arrière, dans le discours politique comme la couverture médiatique.
Observatoire des villes vertes : la végétalisation des infrastructures grises se développe
Observatoire des villes vertes : la végétalisation des infrastructures grises se développe
A l’occasion de l’événement « Jardins, jardin », qui se tient actuellement au jardin des Tuileries à Paris, l’Union nationale des entreprises du paysage (Unep) et la société Hortis ont présenté la sixième vague de l’Observatoire des villes vertes.
[Tribune] Roulements d’éoliennes offshore : un défi de taille
[Tribune] Roulements d’éoliennes offshore : un défi de taille
Cette semaine, Philipp Schmid, expert SKF, explique comment l’industrie travaille à augmenter la puissance des éoliennes et à améliorer la durée de service et la fiabilité des trains de transmission et des roulements.
Le gouvernement présente son plan de déploiement de l’hydrogène
Le gouvernement présente son plan de déploiement de l’hydrogène
Ce vendredi 1er juin, le ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, a présenté le plan gouvernemental de déploiement de l’hydrogène.
Une opération de collecte des piles et batteries portables est lancée dans cinq ports bretons
Une opération de collecte des piles et batteries portables est lancée dans cinq ports bretons
L’éco-organisme Screlec-Batribox lance l’opération « piles à quai », afin de collecter les piles et batteries portables dans cinq ports bretons.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
<R>EVOLUTION
19 Juin 2018
<R>EVOLUTION
Forum des Infrastructures Numériques
28 Juin 2018
Forum des Infrastructures Numériques
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.