Menu

Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises

Pesticides : une réglementation inopérante, révèle l'Anses

Partager :
     
Pesticides : une réglementation inopérante, révèle l'Anses
Par les équipes rédactionnelles du groupe Victoires Editions, le 27 juillet 2016
Après quatre ans de travaux, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation de l'environnement et du travail (Anses) vient de mettre en ligne son rapport sur l'exposition aux pesticides des personnes travaillant dans l'agriculture. En sept volumes et quelque 1 000 pages, l'Anses passe en revue les données disponibles, critique les lacunes, et formule des propositions pour réduire les exposition.Ce sont plus d'un million de personnes qui travaillent dans le secteur de l'agriculture, et sont amenées à manipuler quelques-unes de 3000 spécialités commerciales disponibles en France – plus de 60 000 tonnes sont vendues chaque année sur le territoire. « De nombreuses études épidémiologiques (…) mettent en évidence une association entre les expositions aux pesticides et certaines pathologies chroniques », comme des cancers, des maladies neurologies, des troubles de la reproduction et du développement, indique l'Anses.En se penchant sur ce sujet, l'Anses en vient à critiquer la politique de réduction des phytosanitaires et la réglementation. « En dépit du très grand nombre de procédures réglementaires en place, des effets sur la santé des personnes travaillant en agriculture sont aujourd’hui observés. Personne ne semble avoir de vision globale de l'ensemble du dispositif réglementaire qui encadre l'usage des pesticides, leur homologation, les procédures visant à éviter ou reconnaître leurs effets négatifs », indique l'Anses, réclamant une réflexion pour clarifier et harmoniser les réglementations sur les pesticides, y compris la procédure d'homologation, la prévention des risques et la reconnaissance des droits des personnes exposées.Le rapport recommande ainsi de revoir « dès maintenant et sans attendre 2020 » la stratégie du plan Ecophyto 2 (présenté à l'automne 2015), avec une réelle politique d'accompagnement des acteurs à a réduction d'utilisation des pesticides. Par ailleurs, les données relatives à l'exposition des personnes sont « lacunaires », alors qu'elles pourraient être utilisées dans l'homologation des produits.Le secret industriel autour des données d'homologation est également pointé : « interprété de façon excessive », il empêche de traiter correctement les enjeux de santé publique », et les projets de suivi post-AMM est insuffisant et ne concernent que les produits phytopharmaceutiques et l'agriculture, délaissant par exemple les biocides, les herbicides ou les produits d'usage vétérinaire.Sur les procédures de mise sur le marché – dont l'Anses est responsable – l'Agence regrette que les logiques d'évaluation du risque sont différentes selon les phytosanitaires, les biocides et les médicaments vétérinaires, alors que les substance peuvent être identiques. L'Anses demande donc une réflexion sur l'évaluation des exposition dans les procédures d'AMM, et ce pour tous les produits, en intégrant des données aujourd'hui non prises en compte. Albane Canto
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
Ou à l'adresse :
contact@environnement-magazine.fr
Les plus lus
En partenariat avec
À lire également
Objectif 100 % de plastiques recyclés en 2025 : améliorer la chaîne de tri et accélérer l’utilisation de matières recyclées
Objectif 100 % de plastiques recyclés en 2025 : améliorer la chaîne de tri et accélérer l’utilisation de matières recyclées
Le 21 juin dernier, la Fédération nationale des activités de la dépollution et de l’environnement (Fnade) a organisé un congrès autour du défi du recyclage des plastiques.
[Dossier] Économie circulaire : « L’offre et la demande sont bien présentes »
[Dossier] Économie circulaire : « L’offre et la demande sont bien présentes »
La ville de Paris, qui engage 250 chantiers par an, généralise les clauses sur l’économie circulaire.
La métropole du Grand Paris va élaborer son plan de prévention du bruit
La métropole du Grand Paris va élaborer son plan de prévention du bruit
Le 18 juillet dernier, la métropole du Grand Paris a annoncé lancer l’élaboration de son plan métropolitain de prévention du bruit.
Pum Plastiques s'engage à recycler 100 % de plastiques en 2025
Au travers de la signature des engagements volontaires pour tendre vers 100 % de plastiques recyclés en 2025, Pum Plastiques confirme son implication dans la récupération et le recyclage des déchets plastiques.
Engie investit dans une jeune pousse qui propose une solution de biogaz à domicile
Engie investit dans une jeune pousse qui propose une solution de biogaz à domicile
Engie a annoncé le 24 juillet, sa prise de participation à hauteur de 13 % dans HomeBiogas, une entreprise qui propose un digesteur biogaz destiné aux particuliers.
Fairphone lance une campagne de financement participatif
Fairphone lance une campagne de financement participatif
Ce mercredi 18 juillet, l’entreprise néerlandaise de production de « smartphones durables », Fairphone, a lancé sa première campagne de financement participatif, « permettant aux membres de sa communauté de devenir actionnaires de l’entreprise ».
L’État lance un plan d’actions pour la rénovation énergétique des bâtiments publics
L’État lance un plan d’actions pour la rénovation énergétique des bâtiments publics
Ce vendredi 20 juillet, le gouvernement, l’Ademe et la Banque des territoires ont lancé un programme d’actions pour l’accélération de la rénovation énergétique du patrimoine immobilier des collectivités locales, et notamment des bâtiments d’enseignement et de santé.
Autoconsommation collective : Enerplan dépose un recours gracieux à la CRE
Autoconsommation collective : Enerplan dépose un recours gracieux à la CRE
Le syndicat des professionnels du secteur de l’énergie solaire, Enerplan, a adressé le 24 juillet dernier, un recours gracieux à la Commission de régulation de l’énergie (CRE).
Quatre entreprises en compétition pour le rachat de Saur
Quatre entreprises en compétition pour le rachat de Saur
Les quatre fonds d’investissement, EQT, ISquared, KKR et Meridiam ont fait une offre pour racheter Saur.
Trois questions à Laurent Martin, directeur sécurité et environnement pour le Puy du Fou
Trois questions à Laurent Martin, directeur sécurité et environnement pour le Puy du Fou
En plus de la sécurité du Puy du Fou, deuxième parc à thème de France avec plus de 2 millions de visiteurs en 2017, Laurent Martin est responsable de la politique environnementale de ce site de plus de 400 ha placé au cœur du bocage vendéen.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Salon Amiante
12 Septembre 2018
Salon Amiante
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.