Menu

Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement

In'air Solutions dévoile ses analyseurs portables de l’air intérieur

Partager :
     
In'air Solutions dévoile ses analyseurs portables de l’air intérieur
Par la rédaction, le 5 décembre 2016
[Vidéo Environnement Magazine] Spécialisée dans la détection du formaldéhyde et du benzène (bientôt obligatoire), la jeune start-up strasbourgeoise présentait à Pollutec ses deux premiers analyseurs portables de l’air intérieur.Lire la vidéoQuelle innovation présentez-vous à Pollutec 2016 ?In’air Solutions est pour la première fois sur le salon Pollutec pour présenter son innovation et nos analyseurs ont la particularité, unique, de rassembler en un seul appareil la haute performance de mesure, facile, rapide sur le terrain, qui peut fonctionner en autonomie sur batterie et qui permet d’avoir rapidement le résultat sur site et même d’aller jusqu’à l’identification de source.Pouvez-vous nous présenter un peu mieux In’air Solutions ?In’air Solutions est une start-up issue du CNRS et de l’Université de Strasbourg, créée en août 2013 et nous avons bénéficié d’un investissement, un fond d’amorçage qui est entré au capital fin de l’année dernière pour 1,2 million d’euros et qui nous a permis d’avancer très rapidement dans l’industrialisation et de nous retrouver aujourd’hui avec des produits très aboutis et prêts à être commercialisés.Quelles sont les perspectives de marché ?Les marchés que l’on vise sont les ceux des experts de la mesure des polluants de l’air qui se divisent en trois catégories. Il y a les laboratoires publics, semi-publics, comme les Atmos, les associations de surveillance de la qualité de l’air. Il y a également les laboratoires industriels qui développent de nouveaux produits de construction/décoration non polluants ou dépolluants, des systèmes de ventilation avec des filtres, tous les industriels qui ont des laboratoires intégrés. Et le troisième segment, ce sont les laboratoires experts de la mesure des polluants de l’air, privés, qui font des prestations de service pour un client final, qui pourrait être une collectivité par exemple afin de répondre à la réglementation qui impose le contrôle obligatoire du formaldéhyde ou du benzène, prévu à partir du 1er janvier 2018. Propos recueillis par Albane Canto
Rubriques
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Newsletters
Agenda
Abonnés
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.