Menu

Déchets et Recyclage

Canibal recycle ses gobelets en prothèse

Partager :
     
Canibal recycle ses gobelets en prothèse
Par la rédaction, le 11 avril 2017
« Nous collectons un mélange de polypropylène et de polystyrène (PP/PS). Nous avons travaillé avec un plasturgiste pour en faire des granulés de matière plastique, le Caniplac, avec lequel nous fabriquons des bacs pour la collecte », rappelle Benoît Paget, PDG de Canibal.Cette fois, c'est un recyclage plus technique que Canibal a mis au point : un fil pour imprimante 3D, épais de 2 mm. « Il doit offrir des propriétés mécaniques particulières et ne pas encrasser les têtes d'impression », explique Benoît Paget. Ce fil a déjà été utilisé pour fabriquer un prototype de prothèse de main pour enfant, avec l'association E-nable, le bureau d'étude Ecolomy et le plasturgiste Atlan. « L'enjeu est d'impliquer les gens dans le recyclage des gobelets, et de produire des prothèses à moindre coût », poursuit Benoît Parget. A terme, pour Canibal, la vente du filament recyclé pourrait financer la fabrication des machines Canibal.En 2016, la société a recyclé 10 millions de gobelets avec 150 machines installées. Une levée de fonds est prévue pour déployer les machines de collecte dans le milieu universitaire, sans doute avec un financement publicitaire.Albane Canto
Rubriques
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Newsletters
Agenda
Abonnés
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.