Karibati lance un label « Produit bio-sourcé »

Partager :
     
Karibati lance un label « Produit bio-sourcé »
Par les équipes rédactionnelles du groupe Victoires Editions, le 2017
Parfois galvaudé, le terme « bio-sourcé » devient un solide argument de vente pour les matériaux de construction. Les définir précisément devenait donc urgent ! Tâche à laquelle s'est attelée la Scop Karibati qui propose aujourd'hui un label « Produit bio-sourcé » aux fabricants désireux de montrer patte verte. « Nous poursuivons trois objectifs en lançant ce label : apporter une garantie sur la quantité d’éléments issus du vivant incorporés, conforter le marché en attestant du caractère renouvelable des produits et promouvoir les matériaux produits dans l'hexagone grâce à une option Filière Française », explique la responsable commercial, Virginie Gautier. Trois principales exigences pour ce label que les industriels peuvent dès à présent solliciter : l'intégration d'un pourcentage massique minimum de matières premières issues de la biomasse (70 % pour les isolants semi-rigides par exemple), que le produit soit assurable (Avis technique, règles professionnelles…) et dispose d'une Fiche de déclaration environnementale et sanitaire (FDES). « Ce label est une première étape importante pour le développement de ce marché », commente Olivier Joreau, président de l'Association des industriels de la construction bio-sourcée (AICB), un des membres du comité de label avec Adivbois, Eiffage ou Vinci Construction. Le label peut être obtenu en quatre mois et doit être renouvelé annuellement. « Nous avons veillé à mettre en place une procédure simple et rapide. Nos tarifs sont en outre adaptés aux moyens des petites entreprises. Comptez, pour la première année entre 3 000 et 5 000 euros pour une PME et de 1 800 et 3 000 euros pour une TPE », indique Yves Hustache, responsable Innovation et R&D chez Karibati. Fabian Tubiana