Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Eau

[Tribune] Eau potable et pollutions diffuses : comment reconquérir la qualité des captages ?

Partager :
     
[Tribune] Eau potable et pollutions diffuses : comment reconquérir la qualité des captages ?
Par Guillaume Attard, chef de projet au Cerema, le 16 juillet 2018
Cette semaine, Guillaume Attard, chef de projet Gestion intégrée des ressources au Cerema, présente une méthodologie permettant de reconquérir la qualité des captages d’eau souterraine soumis à des pressions agricoles. Cette méthode, développée par le Cerema s’applique aux captages pollués par des nitrates et vise à prioriser les actions à mener sur les aires d’alimentation de captage (AAC) pour améliorer la qualité de l’eau souterraine prélevée. Elle permet également de vérifier la pertinence des actions déjà mises en œuvre.

En France, plusieurs milliers de captages d’eau potable présentent une dégradation avérée de la qualité de l’eau due aux pollutions diffuses (par exemple nitrates et pesticides). Dans le cadre de la politique de protection des ressources en eau captées contre les pollutions diffuses, il a été identifié environ 1 000 captages d’eau souterraine dits « prioritaires ». Ces captages ont été choisis en fonction de leurs niveaux de pollution et de leur caractère stratégique pouvant être justifié par l’absence de ressource de substitution. Pour reconquérir la qualité des captages pollués par des nitrates, la Direction de l’Eau et de la Biodiversité du Ministère de la Transition écologique et solidaire et l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse ont sollicité le Cerema pour mettre au point une méthode de référence pouvant être déployée à l’échelle du territoire national.

Face au constat d’une qualité d’eau souterraine dégradée, les collectivités ont besoin d’éléments quantitatifs pour optimiser leurs actions et estimer leur efficacité. Pour cela, il s’agit de déterminer les territoires qui ont la plus forte contribution à l’alimentation du captage et où les actions donneront des résultats rapides sur la qualité de l’eau prélevée. La méthode permet de cartographier à l’échelle parcellaire la contribution des territoires d’une AAC à l’alimentation du captage d’eau souterraine, et les temps de transit de l’eau depuis la surface du sol jusqu’au captage.

Pour obtenir ces cartographies, le Cerema a développé une série d’abaques géoréférencés. Pour chacune des configurations testées, des modélisations numériques déterministes ont permis de reproduire des conditions génériques d’écoulement entre le sol et le captage d’eau souterraine et de décrire les dynamiques caractéristiques de migration des pollutions diffuses. La technique numérique utilisée s’appuie sur la théorie généralisée des réservoirs développée en Suisse par le Centre d’Hydrogéologie et de Géothermie de Neuchâtel et éprouvée à l’international dans le cadre de la délimitation de périmètres de protection de captages, et de l’identification de sources de pollution. Les universités de Neuchâtel (Suisse) et de Grenoble-Alpes ont contribué au développement théorique de cette méthode.

Cette méthode cartographique de la contribution des territoires d’une AAC permet de s’adapter à une grande variété de contextes hydrogéologiques, notamment à différentes formes d’écoulements souterrains au sein des AAC, aux caractéristiques physiques des sols, et au débit prélevé par le captage. Le choix de l’abaque représentative de la configuration d’une AAC s’appuie sur certaines données indispensables telles qu’une carte piézométrique décrivant les écoulements souterrains, la recharge de la nappe, l’épaisseur de la nappe et de la zone non-saturée ainsi que la porosité et la perméabilité des sols. Grâce à un traitement simple réalisable à l’aide d’un système d’information géographique (SIG), la projection d’un abaque sur une AAC permet de hiérarchiser la contribution des territoires à l’alimentation du captage et le temps nécessaire pour qu’une action engagée sur le territoire ait un effet sur la qualité de l’eau souterraine prélevée.

Les cartographies obtenues guident ainsi dans la définition des programmes d’actions efficaces en ciblant les territoires où la contribution est la plus forte et où le temps nécessaire à l’amélioration de la qualité de l’eau captée sera le plus court. En outre, la méthode permet de vérifier si les objectifs de reconquête sont compatibles avec la dynamique de la nappe d’eau souterraine. Par ailleurs, la méthode permet de s’adapter aux contraintes des territoires grâce à la possibilité de tester plusieurs scénarios de reconquête. Enfin, elle offre également la possibilité au gestionnaire de disposer d’un tableau de bord des actions engagées sur les territoires.

Une collaboration entre le Cerema et l’INRA permettra prochainement de combiner cette méthode hydrogéologique avec des outils agronomiques permettant d’estimer et de spatialiser les émissions de nitrates inhérentes aux différentes pratiques culturales.
Guillaume Attard, chef de projet au Cerema / DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
À lire également
[Dossier] La presqu’île de Rhuys fait marcher la concurrence
[Dossier] La presqu’île de Rhuys fait marcher la concurrence
Toujours dans le Morbihan, le Syndicat intercommunal d’assainissement et d’eau potable (Siaep) de la presqu’île de Rhuys a choisi de réhabiliter les installations d’ANC par convention de mandat avec l’agence de l’eau pour ouvrir le marché aux entreprises locales.
Eaux pluviales : Birco s'adapte au marché français
Eaux pluviales : Birco s'adapte au marché français
Le fabricant allemand de caniveaux Birco vient d’annoncer le lancement du Bircopur DN 200, un caniveau modulaire destiné à filtrer les eaux pluviales.
Assises de l’eau : avis de gros temps sur les réseaux
Assises de l’eau : avis de gros temps sur les réseaux
Les Assises de l’eau organisées par le gouvernement jusqu’à novembre se sont ouvertes en avril dernier sur les enjeux du petit cycle.
[Dossier] Des réhabilitations à géométrie variable
[Dossier] Des réhabilitations à géométrie variable
Les pratiques de réhabilitation sont hétérogènes, variant selon les Spanc et les bassins selon les politiques d’aides proposées.
[Dossier] En Isère, le Département prend en main le financement
[Dossier] En Isère, le Département prend en main le financement
Malgré le retrait des aides financières de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, le département va poursuivre son soutien à la réhabilitation des installations d’ANC des communes rurales.
[Dossier] Centre Morbihan Communauté loue les vertus des marchés publics
[Dossier] Centre Morbihan Communauté loue les vertus des marchés publics
Près de 1 000 installations d’ANC ont déjà été réhabilitées par Centre Morbihan Communauté.
Wilo lance un poste de relevage intelligent pour les eaux usées
Wilo lance un poste de relevage intelligent pour les eaux usées
Les gestionnaires des stations d’épuration sont de plus en plus confrontés à l’arrivée de nouveaux perturbateurs comme les lingettes.
Eau potable : le Sedif innove pour sécuriser son usine de Méry-sur-Oise
Eau potable : le Sedif innove pour sécuriser son usine de Méry-sur-Oise
L'usine de traitement de l'eau potable du Syndicat des eaux d'Ile-de-France basée à Méry-sur-Oise, bénéficie d'un système de dépotage spécialement conçu par Veolia en 2015.
Ecobulles adapte son procédé anticalcaire pour les professionnels
Ecobulles adapte son procédé anticalcaire pour les professionnels
Spécialisée dans l’injection de CO2 dans l’eau pour traiter le calcaire à la place d’un adoucisseur, Ecobulles a revu son dispositif pour mieux l’adapter au marché des collectivités et des industries.
« Il faut mobiliser pour favoriser un passage à l’action éclairée »
« Il faut mobiliser pour favoriser un passage à l’action éclairée »
Le 15 novembre prochain, les agences de l’eau et les comités de bassin organisent, à Lyon, un colloque national intitulé « Eau et changement climatique.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
32ème Congrès National AMORCE
17 Octobre 2018
32ème Congrès National AMORCE
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
15 Novembre 2018
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous !  Une journée, des solutions »
15 Novembre 2018
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous ! Une journée, des solutions »
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.