Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Énergie

Le plan gouvernemental de rénovation énergétique peine à convaincre le monde associatif

Partager :
     
Le plan gouvernemental de rénovation énergétique peine à convaincre le monde associatif
Par E.G, le 27 avril 2018
Jeudi 26 avril, les ministres de la transition écologique et de la cohésion des territoires, Nicolas Hulot et Jacques Mézard, ont présenté la version définitive du plan gouvernemental de rénovation énergétique, après plus de trois mois de concertation. Pour les associations et organismes de l’initiative Rénovons!, ce plan n’est pas assez ambitieux.

Ce plan « reste insuffisamment ambitieux pour prétendre rénover les logements "passoires énergétiques" à l’horizon 2025 », estime l’initiative Rénovons!, alliance qui réunit des associations et organismes de la société civile engagés pour la rénovation énergétique tels que la Fondation Abbé Pierre, le Cler – réseau pour transition énergétique, le Réseau action climat ou encore la Fondation Schneider Electric.

« Pas de financement supplémentaire d’envergure »

Selon Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre, « l’ambition affichée par le président candidat concernant l’éradication des passoires thermiques s’est évaporée durant l’année écoulée. Le plan est très insuffisant au regard de la situation de précarité énergétique que vivent de nombreux ménages, nous n’y voyons pas d’engagement politique fort, ni la mise en synergie des moyens indispensables à la rénovation énergétique des logements ». L’alliance estime par ailleurs qu’aucun « financement supplémentaire d’envergure » n’est prévu dans la version définitive du plan. « Le volume des aides et facilitation de financement est d’environ 15 milliards d’euros sur cinq ans pour le logement privé. Ce volume étant le même que lors du quinquennat précédent des résultats similaires sont d’ores et déjà prévisibles ». Plus précisément, le plan prévoit un investissement de 1,2 milliard d’euros sur cinq ans pour l’Anah, 3 milliards d’euros pour le logement social et la rénovation de 500.000 logements, 4,8 milliards d’euros pour les bâtiments publics, 5 milliards d’euros sur trois ans pour la réalisation des travaux des certificats d’économies d’énergie (CEE) et 200 millions d’euros sur trois ans pour l’innovation, la formation et la solidarité via les CEE.

Les locataires oubliés

De plus, l’initiative Rénovons! souligne que « peu de choses sont dites sur les programmes de repérage et d’accompagnement, de leur pérennité et de leur développement à la hauteur des besoins ». Enfin, le groupement d’associations remarque que les locataires, pourtant « principales victimes de la précarité énergétique », sont oubliés de ce plan : « les propriétaires qui louent des passoires énergétiques doivent savoir que cela a des conséquences dramatiques sur la santé et la situation économique des familles. Le gouvernement doit indiquer clairement à quel moment on ne pourra plus en France louer ce type de logement », indique Sandrine Buresi, coprésidente du Cler – Réseau pour la transition énergétique.

Néanmoins, pour la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) – Territoire d’énergie, la simplification des aides « va dans le sens d’un meilleur accompagnement des ménages » et « l’annonce de la mobilisation d’un fonds d’investissement pour les bâtiments publics de 4,8 milliards d’euros, dont une partie sera gérée par la Caisse des Dépôts, est également une excellente nouvelle. Les collectivités ont mis en place des outils permettant de catalyser ces actions, à la fois aux niveaux métropolitain, régional et des territoires d’énergie ».
Wikimedia Commons
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
En partenariat avec
À lire également
« Notre ambition est de devenir le leader dans le gaz, l’électricité et les énergies vertes »
« Notre ambition est de devenir le leader dans le gaz, l’électricité et les énergies vertes »
Il y a deux ans, le groupe Engie décidait d’accélérer son développement, autour notamment de deux axes forts : la relation clients et le digital.
« En 2050, l'hydrogène pourrait représenter 20 % de la demande finale d'énergie en France »
« En 2050, l'hydrogène pourrait représenter 20 % de la demande finale d'énergie en France »
Le 1er juin dernier, le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, présentait le « plan Hydrogène » du gouvernement.
[Décryptage] Le gaz vert du futur arrive (presque) dans les tuyaux
[Décryptage] Le gaz vert du futur arrive (presque) dans les tuyaux
L’Ademe estime qu’il est possible d’atteindre 100 % de gaz renouvelable en 2050.
Un houlomoteur « nouvelle génération » mis à l’eau à La Rochelle
Un houlomoteur « nouvelle génération » mis à l’eau à La Rochelle
Pour la jeune entreprise innovante girondine Hace, la transition énergétique passe par l’exploitation des énergies marines, et plus particulièrement de l’énergie des vagues.
Mercedes convertit une ancienne centrale à charbon en batterie géante
Mercedes convertit une ancienne centrale à charbon en batterie géante
Inaugurée en juin dernier, une installation de stockage d’électricité a été mise en œuvre dans les murs d’une ancienne centrale à charbon en Allemagne.
Engie lance une plateforme en ligne pour payer son énergie au juste prix
Engie lance une plateforme en ligne pour payer son énergie au juste prix
Engie lance SAM-e, une plateforme en ligne destinée aux dirigeants de PME et PMI pour leur permettre d’acheter leur énergie aux meilleurs prix du marché et ainsi de sécuriser au maximum leurs budgets annuels.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
Journée anniversaire du CFMS
4 Octobre 2018
Journée anniversaire du CFMS
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.