Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Mobilité

Le Grand Paris se dote d’un nouveau Vélib’

Partager :
     
Le Grand Paris se dote d’un nouveau Vélib’
Par A.L, le 26 octobre 2017
Dix ans après le lancement du Vélib’ à Paris, la Métropole du Grand Paris se dote aujourd’hui de son propre vélo en libre-service : Vélib’ Métropole. Les premières stations seront opérationnelles dès le 1 er janvier 2018. Les suivantes entreront en service progressivement d’ici le 31 mars.

Ce mercredi 25 octobre, Anne Hidalgo, maire de Paris, Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris et Catherine Baratti-Elbaz, présidente du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole ont présenté le nouveau vélo en libre-service qui circulera, à compter du 1 er janvier prochain, dans les rues de 68 communes franciliennes. « Dispositif d’une ampleur unique en Europe », selon Anne Hidalgo, la mise en place – progressive – du nouveau Vélib’, désormais métropolitain, nécessite le démontage, d’ici mars 2018, des 1 200 stations existantes et la création de 1 400 nouvelles installations, dont 200 en dehors de Paris.

« La Métropole du Grand Paris contribue au financement de l’extension du Vélib’ à l’échelle métropolitaine, à hauteur de 10 000 euros par station et par an », a indiqué Patrick Ollier. Et d’ajouter : « Il faut aller plus loin. Je souhaite également encourager les maires de la Métropole à proposer de nouveaux projets de connexions de pistes cyclables et de circulations douces entre les communes. Ces projets seront financés par le fonds d’investissement métropolitain et s’ajouteront aux 4,7 millions d’euros déjà engagés pour une vingtaine de projets. »

30 % du parc de Vélib’ Métropole équipé d’une assistance électrique 

Fournis et gérés par le consortium Smovengo, les Vélib’ Métropole seront à la fois plus légers et plus solides que leurs prédécesseurs parisiens. Particularité de l’offre métropolitaine : au lancement, 30 % du parc sera doté d’une assistance électrique, qui permettra aux usagers de parcourir des distances plus grandes, à une vitesse maximale pouvant atteindre les 25 km/h, pour une autonomie de 50 kilomètres. « La proportion de vélo à assistance électrique peut croître à l’avenir, puisqu’en moins de 30 minutes en atelier il est possible de transformer un vélo mécanique en un vélo électrique », avance Catherine Baratti-Elbaz.

Candidat malheureux de l’appel d’offres pour le marché des Vélib’ Métropole, le groupe JCDecaux a fait savoir pour sa part qu’il « donnera une seconde vie » au matériel mis en place depuis 2007, en « recyclant l’ensemble des stations et des vélos ». « Le matériel ainsi récupéré sera à 100 % réutilisé ou valorisé à travers des filières spécialisées », indique le groupe. Ainsi, les vélos seront démontés et les pièces détachées reconditionnées à des fins de maintenance. De même pour les mobiliers, bornes et bornettes, qui, une fois rénovés, pourront être proposés pour d’autres appels d’offres. En outre, JCDecaux annonce que « l’aluminium, l’acier, la fonte et les plastiques seront recyclés afin de servir à nouveau de matières premières. »
Les futurs Vélib' de la métropole du Grand Paris Crédit : Smoovengo
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.