Votre e-news

Inscrivez-vous à la newsletter :

Rechercher dans nos archives

Pollutec 2014

Pollutec 2014

Actualités

Déchets

La France ne recycle pas assez

Version imprimable

20 mars 2013

Selon un rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) consacré à la gestion de déchets municipaux solides, de nombreux pays dont la France auront beaucoup mal à atteindre l’objectif de l’UE de recycler 50 % de déchets ménagers et similaires d'ici à 2020.

La France recyclait 35 % des déchets municipaux en 2010 comme la moyenne européenne. Mais cinq pays ont d’ores et déjà dépassé l’objectif de 50 % : l’Autriche avec 63 %, suivie de l’Allemagne (62 %), dela Belgique (58 %), des Pays-Bas et dela Suisse (51 %).La France, au vu des évolutions constatées et quel que soit le scénario, ne remplira pas ses obligations en 2020. La question se pose également pour les déchets biodégradables pour lesquelsla France pourrait dépasser un taux de mise en décharge de 35 % en 2016.

Une étude nationale plus poussée fait apparaître de grandes disparités régionales. Ainsi en matière de recyclage, l’Alsace montre l’exemple avec un taux de plus de 40 % très loin devantla Martinique (6 %) et Provence-Alpes-Côte d’Azur (10 %). Côté recyclage des déchets organiques, Poitou-Charentes prend la tête avec un taux de recyclage de 29 % à comparer aux petits 5 % dela Franche-Comté qui fait moins bien que l’Ile-de-France (7%).

L’Ademe de son côté a mis en ligne une étude sur les centres de tri. Le parc national se compose de 253 centres de tri en 2011, en baisse de 7 % par  rapport à 2007. L’Ademe estime que globalement les capacités du parc sont en adéquation avec le tonnage à trier mais avec de fortes disparités. Il existe notamment des points de saturation sur le stockage amont et aval et sur le débit du process. L’agence estimé le coût de la  mise à niveau du parc à 141 millions d’euros.

 

 

Pour en savoir plus :

DB

Crédits de l'illustration : DR



Voir toutes les actualités