Votre e-news

Inscrivez-vous à la newsletter :

Rechercher dans nos archives

Pollutec 2014

Pollutec 2014

Interoute

Actualités

Ressources en eau

Des pesticides presque partout

Version imprimable

31 juillet 2013

La présence des pesticides dans les cours d’eau français est quasi généralisée avec plus de 90 % des points de mesure touchés. La conclusion de l’étude publiée par le CGEDD est sans appel.

Et si les pesticides ne sont pas sources de dépassement importantes des normes leurs concentrations en hausse apparaissent préoccupantes. La contamination en 2011 révèle une plus grande diversité des substances puisque 19 % des points représentent plus de 20 pesticides différents quantifiés. Parmi les quinze substances les plus présentes on trouve en majorité des herbicides et leurs dérivés avec en tête l’AMPA (métabolite de l’herbicide glyphosate) devant le glyphosate et l’atrazine. Près de 70 % des points présentent une concentration moyenne en pesticides inférieure à 0.5 microgrammes/l. Les points au-delà se situent dans les régions céréalières, de maïsiculture ou de viticulture notamment dans le bassin parisien, le sud-ouest et le long du Rhône. 17 points présentent une moyenne annuelle supérieure à 5 microgrammes/l en zones de grande culture dans le nord de la France, du bassin parisien et du sud-ouest. Enfin 7 % des points sont exempts de pesticides sont majoritairement situés dans les régions peu agricoles dans le quart sud-est et l’Auvergne. Globalement seuls 4 % des points suivis dépassent la norme. La situation est beaucoup plus préoccupante en outre-mer notamment en Martinique et en Guadeloupe où 74 % des points dépassent la norme. Les Dom se distinguent aussi par la présence de fongicides ou insecticides quasiment absents en métropole. Le chlordécone interdit depuis 1993 reste le produit le plus quantifié mais avec des concentrations stables ou plutôt en baisse.

Côté eaux souterraines, la situation est meilleure même si à l’exception de la Corse aucun secteur mesuré n’est épargné par les pesticides décelés sur 63 % des points de mesure de France métropolitaine et 57 % dans les Dom. 37 % des points de suivi présentent une contamination relativement faible avec des concentrations inférieures à 0.1 microgramme/l. La majorité des points qui présentent des concentrations de 0.5 microgramme à 5 microgrammes/l sont situés au nord de l’Hexagone, dans le couloir rhodanien, en Poitou-Charentes, le long des cours d’eau d’aquitaine et en Martinique.

 

Pour en savoir plus :

Environnement Magazine

Crédits de l'illustration : EM/DB



Voir toutes les actualités