Menu

Territoires

Le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est abandonné

Partager :
     
Le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est abandonné
Par Eva Gomez, le 17 janvier 2018
Ce mercredi 17 janvier, le gouvernement a pris sa décision sur le dossier Notre-Dame-des-Landes : le projet de transfert de l’aéroport est abandonné. Une décision qui fait réagir les élus locaux, qui dénoncent un déni de démocratie. La ZAD devra être évacuée d’ici entièrement d’ici le printemps.

« Cette décision est logique au regard de l’impasse dans laquelle se trouve ce dossier, cinquante années d’hésitation n’ont jamais fait une évidence », a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe à la sortie du Conseil des ministres de ce mercredi 17 janvier. « Tout le monde s’accorde sur la nécessité de sortir de cette situation d’incertitude », a-t-il déclaré, en se félicitant d’avoir fini par prendre une décision, contrairement aux gouvernements précédents « qui ont laissé les différentes parties s’affronter ». Il a avoué que son statut d’ancien maire du Havre lui aurait dicté de valider le projet, d’intérêt public. Mais il a ajouté qu’« après examination technique du projet, et analyse des différentes solutions, en tenant compte des évolutions des territoires », du rapport remis le 13 décembre dernier par les trois médiateurs, et suite à la rencontre des élus locaux, « je constate que les conditions ne sont pas réunies pour mener à bien le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ». Et d’appuyer : « Un projet comme celui-ci ne peut se faire dans un contexte d’opposition extrapolée. Notre-Dame-des-Landes, aujourd’hui, (…) c’est l’aéroport de la division ».

« Une très mauvaise décision » pour les élus locaux

Une division qui n’est pas vraiment prête à s’apaiser, au regard des réactions des élus locaux et du Syndicat mixte aéroportuaire du Grand Ouest. Le président du conseil départemental Philippe Grosvalet (PS) a déclaré à la presse qu’il s’agissait d’« une très mauvaise décision », qui « piétine le travail des élus locaux, piétine le suffrage universel et 8 millions d’habitants », faisant référence au référendum qui s’est tenu en juin 2016, lors duquel 55% des votants s’étaient dits favorables au transfert de l’aéroport. A noter cependant que ce référendum ne s’adressait qu’aux habitant du département de Loire-Atlantique. Philippe Grosvalet a ajouté qu’« une mauvaise décision entraîne des mauvaises conséquences pour les habitants, pour l’Ouest de la France et son développement économique et notamment pour les milliers d’entreprises qui nous ont accompagnés dans ce projet ». Pour lui, comme pour la maire de Nantes Johanna Rolland (PS), cette décision « bafoue la démocratie », non seulement concernant le référendum, mais aussi car Emmanuel Macron avait précisé pendant sa campagne qu’il soutiendrait le projet. C’est son « premier grand reniement », estime Philippe Grosvalet. Johanna Rolland estime que le Grand Ouest a été « lâché » et a demandé une rencontre avec des membres du gouvernement pour discuter de l’avenir économie de la région.

Lancement du réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique

Edouard Philippe a confirmé que les premières étapes du réaménagement de l’aéroport Nantes-Atlantique seraient mises en œuvre dans un délai de six mois. « Pour garantir les liaisons entre Brest, Rennes, Saint-Nazaire et Nantes (...), dans un premier temps, l’aérogare sera modernisée et les pistes seront réaménagées pour accueillir un plus grand nombre de passagers ». En parallèle notamment, « la procédure pour l’allongement de la piste sera engagée, tout en mettant en œuvre les mesures de diminution des nuisances sonores », a précisé le Premier ministre. Par ailleurs, l’aéroport de Rennes sera modernisé et les liaisons ferroviaires renforcées. Sur le site de Notre-Dame-des-Landes, « les terres retrouveront leur vocation agricole » et les agriculteurs qui possédaient ces terres avant leur rachat par l’Etat seront prioritaires. « Cette décision est une décision d’apaisement et doit être l’occasion d’un nouveau départ, l’occasion de construire différemment et intelligemment », a indiqué Edouard Philippe.

Une évacuation de la ZAD d’ici le printemps

Avec cette décision « nous mettrons fin à la zone de non droit qui prospère depuis près de dix ans sur cette zone de Notre-Dame-des-Landes », a ajouté le Premier ministre lors de sa déclaration. « Ainsi, dès aujourd’hui, la demande de prorogation de la déclaration d’utilité publique déposée en décembre sera retirée. Elle sera caduque le 8 février prochain ». De ce fait, « les trois routes qui traversent le site doivent être rendues à la libre circulation de tous. A défaut, les forces de l’ordre procéderont aux opérations nécessaires », a affirmé Edouard Philippe. « Les occupants illégaux devront partir d’eux-mêmes d’ici le printemps prochain [à la fin de la trêve hivernale] ou en seront expulsés », a-t-il précisé, faisant référence aux occupants des fermes sur les terres agricoles. Les « squats » doivent quant à eux libérer la zone dès à présent. Enfin, le Premier ministre a précisé que « de nouveaux projets agricoles pourront être accueillis d’ici fin avril dans un cadre légal ».
Photo : Wikimedia Commons
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
En partenariat avec
À lire également
Pavillon bleu : la France compte 506 sites labellisés en 2018
Pavillon bleu : la France compte 506 sites labellisés en 2018
Ce jeudi 24 mai, le palmarès 2018 du Pavillon bleu a été dévoilé : 399 plages sur 186 communes ont été labellisées, ainsi que 107 ports de plaisance, donnant un total de 506 sites labellisés en France.
[Tribune] Lutter contre les pollutions et nuisances grâce aux plans locaux d'urbanisme
[Tribune] Lutter contre les pollutions et nuisances grâce aux plans locaux d'urbanisme
Cette semaine, Karine Muller-Perriand, chargée d'affaire Qualité de l'air et santé au Cerema, revient sur le rôle croissant des plans locaux d'urbanisme dans la lutte contre les pollutions et nuisances.
L’Ademe et l’EPA Paris-Saclay en partenariat pour favoriser l’innovation
L’Ademe Ile-de-France et l’EPA Paris-Saclay ont signé le 3 mai dernier, un accord partenarial d’une durée de trois ans, pour le renforcement de la mise en œuvre d’actions innovantes pour lutter contre le changement climatique.
Suez et le WWF France en partenariat pour les villes durables
Le 27 avril dernier, WWF France et Suez ont signé un partenariat pour favoriser la gestion durable des ressources en milieu urbain et ainsi « développer les villes durables ».
Les candidatures sont ouvertes pour les Trophées de l'éclairage exemplaire
Les candidatures sont ouvertes pour les Trophées de l'éclairage exemplaire
Les Trophées de l’éclairage exemplaire seront remis les 24 et 25 septembre prochain à Marseille.
Gestion durable des territoires : Irstea et l'IGN renforcent leurs collaborations
L'Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) et Irstea ont signé le jeudi 26 avril, un accord-cadre afin de renforcer leurs collaborations dans les domaines de l'environnement et de la gestion des territoires.
Dans la Loire, un ancien site d’extraction de granulats réhabilité en espace naturel
Dans la Loire, un ancien site d’extraction de granulats réhabilité en espace naturel
Dans le cadre d’un projet de réhabilitation environnementale d’envergure réalisé dans la Loire, Cemex a pris part au réaménagement de l’un de ses anciens sites industriels.
Les entreprises des Hauts-de-France appelées à contribuer au projet de parc éolien en mer de Dunkerque
Les entreprises des Hauts-de-France appelées à contribuer au projet de parc éolien en mer de Dunkerque
Le groupement Parkwind-Valeco lance un appel à contributions baptisé « dk4wind », dans le cadre du développement du parc éolien en mer au large de Dunkerque.
Le gouvernement va ouvrir 10.000 formations aux emplois verts
Le gouvernement va ouvrir 10.000 formations aux emplois verts
Lundi 14 mai, la ministre du travail Muriel Pénicaut, ainsi que Estelle Sauvat, haut-commissaire à la transformation des compétences, ont lancé le programme 10Kverts, qui prévoit le financement de 10.000 formations aux emplois de la transition écologique.
Cozzano : un « smart village » made in Corse
Cozzano : un « smart village » made in Corse
Désireuse d'optimiser la gestion de ses ressources locales par le numérique, la commune corse de Cozzano est depuis quelques mois le terrain d'une expérimentation originale.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Carrefour International du Bois
30 Mai 2018
Carrefour International du Bois
Congrès du SNED
1er Juin 2018
Congrès du SNED
Smarter Energies
5 Juin 2018
Smarter Energies
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau et Assainissement
Déchets et Recyclage
Énergie et Climat
Territoires et Politiques durables
Cleantech et Éco-Entreprises
Politiques, Développement durable et Responsabilité sociale des entreprises
Pollutions, Risques et Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
Biodiversité et Aménagement
Mobilité et Transports propres
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
BTP Magazine
BTP Rail
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
environnement-magazine.fr est un site du Groupe Cayola.