Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Territoires

Mise en place du comité de pilotage du plan de rénovation énergétique

Partager :
     
Mise en place du comité de pilotage du plan de rénovation énergétique
Par E.G, le 16 mars 2018
Ce vendredi 16 mars, les ministres de la transition écologique et de la cohésion des territoires, Nicolas Hulot et Jacques Mézard, ainsi que le secrétaire d’État à la cohésion des territoires Julien Denormandie, ont installé le comité de pilotage du plan de rénovation énergétique des bâtiments.

Annoncé fin novembre dernier, le plan de rénovation énergétique a désormais son comité de pilotage, installé ce vendredi 16 mars par Nicolas Hulot, Jacques Mézard et Julien Denormandie. Ce comité sera animé par Marjolaine Meynier-Millefert (députée de l’Isère) et Alain Maugard (président de Qualibat), comme annoncé le 21 décembre dernier. Il aura « pour mission de construire et de piloter avec l’ensemble des acteurs nationaux et locaux, et en particulier les collectivités territoriales, une politique ambitieuse de rénovation énergétique », indiquent les ministères concernés dans un communiqué.

La première réunion de ce comité de pilotage « a permis de dresser le bilan des quatre mois de concertation et de discuter collectivement des évolutions à apporter au plan avant sa présentation officielle lors d’un déplacement ministériel à venir prochainement. Le plan sera continuellement enrichi par les actions et décisions à venir, notamment en loi de finances », est-il précisé. Il est notamment composé de la direction générale pour l’énergie et le climat, l’Agence nationale pour l’habitat (Anah), l’Ademe, le Plan bâtiment durable, ou encore des associations de collectivités telles que Régions de France, ou l’association des maires de France. D’après le ministre de la cohésion des territoires Jacques Mézard, « la concertation a créé un formidable élan au sein des territoires. Au cours des quatre mois de dialogue, les acteurs locaux ont pu s’exprimer sur tous les axes prioritaires du plan : lutte contre la précarité énergétique, cohésion sociale, emploi et innovation, revitalisation des villes moyennes, soutien aux filières du bâtiment et création d’emplois. Des décisions seront prochainement annoncées en réponse aux attentes des professionnels et des territoires ».

Eradiquer les 1,5 millions de passoires thermiques

Pour rappel, le plan de rénovation énergétique a été présenté le 24 novembre dernier. Il aura pour objectif de rénover 500.000 logements par an, avec un investissement total de 9 milliards d’euros via le grand plan d’investissement – annoncé par Edouard Philippe fin septembre dernier. Ainsi, le gouvernement compte « faire de la rénovation énergétique une priorité nationale identifiée, aux objectifs hiérarchisés », en passant notamment par une meilleure définition des objectifs, un accompagnement au niveau territorial ou encore la mise en place d’un « pilotage global et participatif ». Les ministères annoncent notamment la création d’une « marque unique » de la rénovation énergétique : « En réunissant toutes les initiatives sous une même bannière, en permettant d’associer l’État, les collectivités locales, les professionnels et des associations, elle facilitera l’accès à l’information et au conseil afin de choisir les meilleures solutions, et les plus simples », estime le gouvernement. « La première priorité du plan vise la lutte contre la précarité énergétique pour porter l’objectif de rénovation des passoires thermiques à 150 000 par an. Les ministères rappellent que ce plan doit fixer « un objectif de baisser la consommation énergétique du parc de 15% d’ici 2023 et d’éradiquer les 1,5 millions de passoires thermiques habitées par des propriétaires aux revenus modestes en dix ans ». Le plan repose sur une forte mobilisation des professionnels et des initiatives locales pour définir les solutions adaptées aux territoires et faire de la transition écologique une opportunité pour la filière du bâtiment toute entière », expliquaient les ministères lors de la mise en consultation du plan.
Rénovation de la copropriété Beccaria / Crédit : Agence parisienne du climat
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.