Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Territoires

La métropole du Grand Paris va élaborer son plan de prévention du bruit

Partager :
     
La métropole du Grand Paris va élaborer son plan de prévention du bruit
Par E.G, le 23 juillet 2018
Le 18 juillet dernier, la métropole du Grand Paris a annoncé lancer l’élaboration de son plan métropolitain de prévention du bruit.

Lors du Conseil métropolitain du 28 juin dernier, la métropole du Grand Paris a « approuvé ses cartes stratégiques du bruit » et a lancé l’élaboration de son plan de prévention du bruit. « Pour ce faire, elle s’appuiera sur le diagnostic des enjeux établi par Bruitparif, le centre régional d’évaluation technique de l’environnement sonore », précise la métropole dans un communiqué.

D’après Bruitparif, près d’un million de personnes (sur sept millions) sont « hautement gênées par le bruit des transports dans la métropole parisienne, et le sommeil de près de 500.000 personnes (7,3 % de la population) est très perturbé ». Ainsi, 78 % des habitants de la métropole du Grand Paris sont préoccupés par le bruit, et 15 % de la population vit dans une zone où le bruit excède les valeurs limites réglementaires. « Conséquence : les habitants de la zone dense perdent en moyenne huit mois de vie en bonne santé du fait de leur exposition au bruit des transports. Les différences territoriales sont considérables, puisque ce chiffre peut atteindre 19 mois dans les communes les plus exposées », est-il détaillé.

Une compétence en accord avec la directive européenne sur le bruit

La directive européenne 2002/49/CE rend, depuis le 1er janvier 2018, la métropole du Grand Paris compétente pour élaborer les cartes stratégiques de bruit (CSB) et les plans de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE). Le président de la métropole, Patrick Ollier, explique que « notre métropole entend s’emparer pleinement de cette compétence, car la protection de l’environnement sonore participe à la qualité de vie de ses habitants, ainsi qu’à son attractivité et à son rayonnement. Pour disposer d’éléments objectifs afin de prioriser son intervention, la métropole a fait appel dès 2017 à l’expertise de Bruitparif, grâce à une convention dédiée ».

La métropole indique que « le travail conduit en partenariat avec Bruitparif a en outre permis d’identifier les 250 mailles à enjeux prioritaires en termes d’exposition des populations et d’impact social du bruit ». Ces mailles sont concentrées en majorité autour des grandes infrastructures routières (boulevard périphérique, A4, A6, A1, A3, A13, RN13, RN6, RD910, RD907), le long des sillons ferroviaires ou au sein des secteurs survolés.
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.