Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BIODIVERSITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Plan biodiversité : un manque d’ambitions et de moyens financiers selon les associations

Partager :
Plan biodiversité : un manque d’ambitions et de moyens financiers selon les associations
Par E.G, le 6 juillet 2018
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Biodiversité
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce mercredi 4 juillet, le ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a présenté le plan biodiversité du gouvernement : fort de 90 mesures, il se décline en six axes de travail et prévoit un investissement de 600 millions d’euros sur quatre ans. Le milieu associatif se réjouit des annonces mais souligne des lacunes et des moyens insuffisants.

« Nous avons besoin d’une alliance avec la nature, car l’érosion de la biodiversité est un poison lent », a déclaré Nicolas Hulot à l’annonce du plan gouvernemental pour la biodiversité. Ce plan est articulé autour de six axes thématiques : « reconquérir la biodiversité dans les territoires », « construire une économie sans pollution et à faible impact pour la biodiversité », « protéger et restaurer la nature dans toutes ses composantes », « développer une feuille de route européenne et internationale ambitieuse pour la biodiversité », « connaître, éduquer, former » et « améliorer l’efficacité des politiques de biodiversité ».

Plastiques en mer et artificialisation des sols

Ainsi, 90 mesures composent ce plan. Parmi elles on retrouve la volonté d’accompagner « 1000 collectivités locale d’ici à 2022 pour qu’elles deviennent des Territoires engagés pour la nature », un soutien à la désartificialisation ou renaturation de sites dégradés via des appels à projets, la réduction de l’usage des pesticides dans l’agriculture – déjà annoncée en juin dernier –  une mesure de limitation de l’impact de la pollution lumineuse sur la biodiversité ou encore un travail avec les entreprises pour favoriser l’innovation et la protection de la biodiversité.

Ce plan reprend également des mesures contenues dans la feuille de route pour l’économie circulaire concernant les déchets plastiques : le plan biodiversité pose l’objectif de zéro plastique rejeté en mer d’ici 2025. Pour cela, le gouvernement confirme qu’il soutiendra l’interdiction « au niveau national des pailles et des mélangeurs à usage unique dès 2020, et soutiendrons au niveau européen l’interdiction des 12 produits plastiques à usage unique les plus fréquemment retrouvés sur le littoral et en mer ». Autre mesure phare du plan gouvernemental : l’objectif « zéro artificialisation » nette, qui souffre pour l’heure de ne pas avoir de date d’horizon. Celle-ci sera définie « en concertation avec les parties prenantes », explique le ministère.

Agroécologie et aires protégées

Par ailleurs, ce plan biodiversité prévoit un investissement de 150 millions d’euros d’ici 2021 pour aider les agriculteurs à mettre en place des actions de protection de la biodiversité, telles que la plantation de haies, la couverture de sols ou la préservation des prairies et des zones humides. Enfin, notons l’annonce de la création d’un réseau de 500 aires protégées éducatives, marines et terrestres et de 20 réserves naturelles nationales, ainsi que l’objectif de protection de 100 % des récifs coralliens du territoire français d’ici 2025. La mise en œuvre de ce plan va mobiliser 600 millions d’euros sur quatre ans, annonce le gouvernement, « pour déployer des actions permettant de changer d’échelle dans les territoires et avec l’ensemble des acteurs ».

Un manque d’ambitions et de moyens financiers ?

Une somme toutefois insuffisante aux yeux de plusieurs associations de défense de l’environnement, telles que le WWF France. « Les quelques 150 millions d’euros/an annoncés constitue une avancée qui reste insuffisante. Des marges de manœuvre auraient pu être dégagées grâce à la réorientation des subventions dommageables à la biodiversité », estime l’ONG. Cette dernière relève par ailleurs « deux mesures dilatoires » : « Alors que les subventions dommageables à la biodiversité sont déjà bien identifiées dans des rapports et études et que le président Macron s’est engagé au One Planet Summit à développer aux côtés de l’OCDE le « green budgeting », le plan renvoie au Comité pour l’Economie Verte l’identification de ces subventions et des leviers à actionner. De même le plan renvoie à une mission parlementaire pour identifier les causes de la disparition des zones humides alors qu’elles sont bien connues de tous », peut-on lire dans un communiqué.

De façon générale, les associations de protection de l’environnement regrettent un manque de « gages concrets ». C’est notamment le cas de l’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement (ANPCEN), qui déplore « l’absence de tout objectif chiffré, d’un plan d’actions et de moyens concrets » concernant la pollution lumineuse. Enfin, beaucoup d’associations soulignent que de nombreuses mesures contenues dans ce plan ont déjà été annoncées par la gouvernement dans d’autres plans, tels que le plan de sortie des phytosanitaires ou encore la feuille de route pour l’économie circulaire.
Photo : Le bruant proyer, une espèce spécialiste des milieux agricoles en déclin © V. Bretagnolle, CEBC (CNRS/Université de La Rochelle)
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Ça m'énerve ! La pollution lumineuse
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
N° 1785
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (16,70 €)
Actu réglementaire
Arrêté du 22 décembre 2020 portant approbation du schéma national des Véloroutes Lire
Avis relatif à l'extension de l'accord relatif aux primes et indemnités dans la branche professionnelle des industries électriques et gazières au 1er janvier 2021 Lire
Arrêté du 19 janvier 2021 portant nomination au cabinet de la ministre de la transition écologique Lire
Arrêté du 15 janvier 2021 relatif aux mesures de protection des personnes lors de l'utilisation de produits phytopharmaceutiques dans les propriétés privées, les lieux fréquentés par le public et dans les lieux à usage collectif et modifiant l'arrêté du 4 mai 2017 relatif à la mise sur le marché et à l'utilisation des produits phytopharmaceutiques et de leurs adjuvants visés à l'article L. 253-1 du code rural et de la pêche maritime Lire
Délibération n° 2021-02 du 7 janvier 2021 portant décision sur les modalités de prise en compte de participations de tiers dans le financement de programmes d'investissements de renforcement pour l'insertion du biométhane dans les réseaux de gaz naturel Lire
Arrêté du 18 janvier 2021 relatif aux inventaires nationaux et aux projections nationales d'émissions de polluants atmosphériques Lire
Décret n° 2021-34 du 18 janvier 2021 portant renouvellement de classement du parc naturel régional Oise Pays de France (régions Hauts-de-France et Ile-de-France) Lire
Décret n° 2021-33 du 18 janvier 2021 relatif aux objectifs nationaux de réduction des émissions de certains polluants atmosphériques Lire
Arrêté du 11 janvier 2021 relatif à la prolongation des cahiers des charges des appels à projets « Systèmes énergétiques - Villes et Territoires durables », « Economie Circulaire - Ecoefficience dans l'Industrie, l'Agriculture et l'Eau » et « Bioéconomie et Protection de l'environnement » - session 2020 (Action « Démonstrateurs et territoires d'innovation de grande ambition) Lire
Arrêté du 7 janvier 2021 autorisant au titre de l'année 2021 l'ouverture de concours pour le recrutement de chargés de recherche de classe normale à l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (INRAE) Lire
Décret du 15 janvier 2021 portant classement d'un site Lire
Arrêté du 28 décembre 2020 autorisant au titre de l'année 2021 l'ouverture d'un concours professionnel pour le recrutement de secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable de classe supérieure, spécialité contrôle des transports terrestres Lire
Décret n° 2021-28 du 14 janvier 2021 modifiant le plafond annuel du dispositif d'aide au renforcement des réseaux de distribution de gaz naturel pour le raccordement des installations de production de biométhane Lire
LOI organique n° 2021-27 du 15 janvier 2021 relative au Conseil économique, social et environnemental Lire
Arrêté du 11 janvier 2021 portant retrait du marché de compresseurs d'air Lire
Décret n° 2021-19 du 11 janvier 2021 relatif au critère de performance énergétique dans la définition du logement décent en France métropolitaine Lire
Arrêté du 21 décembre 2020 modifiant l'arrêté du 30 juillet 2020 fixant la liste et la localisation des emplois de chef de mission de l'agriculture et de l'environnement Lire
Arrêté du 8 janvier 2021 transférant l'autorisation de fourniture de gaz naturel de la société Oxochimie à la société Ineos Derivatives Lavéra (IDL) Lire
Arrêté du 8 janvier 2021 autorisant la société GreenYellow Energy Supply and Services France à exercer l'activité de fourniture de gaz naturel Lire
Arrêté du 31 décembre 2020 organisant les modalités de la contribution financière de l'Office français de la biodiversité aux établissements publics des parcs nationaux pour l'année 2021 Lire
À lire également
Pour l’ONF, « sans adaptation, on condamne la vie dans la forêt »
Pour l’ONF, « sans adaptation, on condamne la vie dans la forêt »
À l’occasion de la journée mondiale du climat, l’Office national des forêts (ONF) est revenu sur les services rendus par la forêt dans la neutralité carbone et sur la nécessité de l’aider à s’adapter au changement climatique.
L'Union européenne n'offrirait qu'une protection superficielle aux systèmes marins
L'Union européenne n'offrirait qu'une protection superficielle aux systèmes marins
Un rapport publié le 26 novembre par la Cour des comptes européenne basé sur quatre zones estime que les actions réglementaires et financières de l’Union européenne ne suffisent pas encore à maintenir le bon état écologique des eaux marines.
Plusieurs acteurs financiers s’engagent pour le One Planet Summit
Plusieurs acteurs financiers s’engagent pour le One Planet Summit
HSBC, Lombard Odier et Mirova cofondent l’Alliance pour l’investissement dans le Capital Naturel. De son côté, la Caisse des Dépôts adopte un plan d’action pour la biodiversité.
Zone humide : une opération de restauration écologique exemplaire en Savoie
Zone humide : une opération de restauration écologique exemplaire en Savoie
Situé au nord du Lac du Bourget, en Savoie, le marais de Chautagne a fait l'objet d'une restauration hydrique et agro-environnementale remarquable sur 60 hectares. Une opération récemment récompensée pour sa qualité écologique.
L’initiative scientifique Prezode veut aider à prévenir les pandémies
L’initiative scientifique Prezode veut aider à prévenir les pandémies
Lancée à l’aune du One Planet Summit par l’Inrae, le Cirad et l’IRD, l’initiative internationale Prezode vise à prévenir les futures zoonoses, c’est-à-dire les maladies d’origine animale à l’origine de 75% des maladies infectieuses humaines.
Déforestation accélérée et nouvelles maladies, les autres conséquences du Covid-19
Déforestation accélérée et nouvelles maladies, les autres conséquences du Covid-19
Selon une équipe de chercheurs, la pandémie actuelle de Covid-19 et ses impacts économiques ont accéléré la déforestation dans de nombreuses zones tropicales. Celle-ci augmente les interactions entre faune sauvage et activités humaines, et donc les risques d’émergence de nouvelles épidémies.
Le calendrier du Congrès mondial de la nature est fixé
Le calendrier du Congrès mondial de la nature est fixé
L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a acté les dates du prochain Congrès mondial de la nature. Il aura lieu à Marseille, du 3 au 11 septembre 2021.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
En partenariat avec
Événements
34eme Congrès National AMORCE
3 Février 2021
Salon SMART
10 Mars 2021
Bio360
24 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Chargé d'affaires métrologie instrumentation H/F
- Conseiller Clientèle H/F
- Ouvrier / Ouvrière paysagiste
- Conseiller en Radioprotection / PCR F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.