Accès abonnés Voir nos offres
Menu

BIODIVERSITÉ
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Lancement d'un observatoire participatif des algues sur les plages de la Manche-Atlantique

Partager :
Lancement d'un observatoire participatif des algues sur les plages de la Manche-Atlantique
Par E.G, le 20 mars 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Biodiversité
A partir de ce mercredi 20 mars, le Muséum national d’histoire naturelle lance un nouveau observatoire de sciences participatives intitulé « Plages vivantes », qui a pour objectif de mieux comprendre le fonctionnement de l’écosystème des hauts de plages.

Dans le cadre de son programme de sciences participatives Vigie-Nature, le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) lance un nouvel observatoire : « Plages vivantes » a pour but de « mieux comprendre le fonctionnement de l’écosystème des hauts de plages (…) étroitement lié aux algues déposées sur les plages », précise le MNHN dans un communiqué.

Un habitat écologique soumis à des pressions

Les volontaires pourront participer à des protocoles de suivis scientifiques sur la façade Manche-Atlantique, et ainsi « découvrir la diversité de la laisse de mer, être sensibilisés au fonctionnement et aux enjeux de conservation de cet écosystème, et aider à l’amélioration des connaissances pour mieux préserver le littoral », est-il précisé. Les débris d’origine végétale (algues, plantes marines) et animale déposés sur le haut des plages constituent cette « laisse de mer ». « Ces laisses accueillent une diversité d’espèces dont certaines rares et emblématiques tels que les oiseaux et les invertébrés. Elles alimentent aussi les plantes du haut de grève qui contribuent au maintien du trait de côte », explique le MNHN. Mais cet habitat est soumis à la pollution, à l’eutrophisation des eaux ou aux changements climatiques, « qui modifient sa composition, son fonctionnement et sa dynamique naturelle », indique le Muséum.

Ainsi, le premier protocole de « Plages vivantes » s’intitule « Alamer » (Algues de la laisse de mer). Il consiste à étudier le volume et la composition des algues des laisses de mer à l’échelle du littoral de la Manche et de l’Atlantique. « À terme, l’objectif de ce programme est d’étudier les fonctionnalités de l’écosystème des hauts de plages dans sa globalité », précise le MNHN.
Crédit : MNHN
Retrouvez toute l'information biodiversité dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Le grand format
Eau de Paris fête ses dix ans
Eau de Paris fête ses dix ans
À lire également
[Tribune] « Sans biodiversité, la pérennité des sociétés humaines est en jeu »
[Tribune] « Sans biodiversité, la pérennité des sociétés humaines est en jeu »
Cette semaine, trois eurodéputés ou candidats aux élections européennes sous les couleurs d'Europe écologie les verts (EELV), reviennent sur la crise traversée par la biodiversité mondiale.
Le G7 adopte la « Charte de Metz pour la biodiversité »
Le G7 adopte la « Charte de Metz pour la biodiversité »
Les 5 et 6 mai derniers, la France a accueilli les ministres de l'environnement du G7 à Metz ainsi que neuf autres pays invités.
Observatoire des villes vertes : les collectivités massivement engagées pour la biodiversité
Observatoire des villes vertes : les collectivités massivement engagées pour la biodiversité
Mercredi 5 juin, l'Union nationale des entreprises du paysage (Unep) et la société Hortis, associés à la ligue pour la protection des oiseaux (LPO), ont publié leur nouvel Observatoire des villes vertes, qui rend compte des actions mises en place par les collectivités pour la protection de la biodiversité.
Christophe Aubel : « Le rapprochement avec le monde de la chasse est une bonne nouvelle »
Christophe Aubel : « Le rapprochement avec le monde de la chasse est une bonne nouvelle »
Plus de deux ans après sa création officielle, l’Agence française pour la Biodiversité (AFB) poursuit sa mue.
Le numérique au service de la forêt française
Le numérique au service de la forêt française
Dans la gestion des forêts publiques, les outils numériques ont une place importante : données satellite, LiDAR, drones et même dirigeables, complètent les données recueillies par les agents sur le terrain.
Loup : vers de nouvelles mesures pour la protection des élevages ?
Loup : vers de nouvelles mesures pour la protection des élevages ?
Mardi 28 mai, les ministres de la transition écologique et de l'agriculture, François de Rugy et Didier Guillaume, ont confirmé la volonté du gouvernement de « concilier les activités d'élevage et la préservation des loups ».
Un appel à projets pour planter deux millions d'arbres en France
Un appel à projets pour planter deux millions d'arbres en France
Le 27 mai prochain, l'entreprise Reforest'Action va lancer un appel à projets national pour planter 2 millions d'arbres en France.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Appels d'offres
En partenariat avec
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Assises de la biodiversité
19 Juin 2019
Assises de la biodiversité
Solscope
26 Juin 2019
Solscope
Novatech 2019
1er Juillet 2019
Novatech 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- DESSINATEUR ELECTRICIEN H/F
- Stagiaire Juriste en Droit Public H/F
- Ouvrier / Ouvrière paysagiste
- Méthodiste Industrialisation F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.