Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

CLEANTECH
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] La transformation numérique, une solution pour une reprise durable ?

[Tribune] La transformation numérique, une solution pour une reprise durable ?
Laetitia Cousi, responsable RSE France chez Dell Technologies. Crédits : Dell Technologies
Par Laetitia Cousi, responsable RSE France chez Dell Technologies, le 18 octobre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La transformation numérique pourrait être la réponse aux nombreux défis environnementaux. Pour Laetitia Cousi, responsable RSE France chez Dell Technologies, cette dernière jouerait un rôle essentiel en créant une économie mondiale renforcée, durable et à l’épreuve du temps.

Le monde se trouve aujourd’hui à la croisée des chemins : alors même que tous les pays cherchent la voie idéale à suivre, le poids de la crise climatique pèse sur nos épaules. Parmi ces chemins d’avenir, la technologie s’érige en solution. En effet, cette dernière joue un rôle central dans la résolution de cette crise, en créant une économie mondiale renforcée, durable et à l’épreuve du temps.

Il y a cinq ans, le monde prenait collectivement position pour la lutte contre le réchauffement climatique. Dans un accord historique signé à Paris et adopté par 196 nations, la grande majorité des pays ont choisi de faire cause commune pour lutter contre l’augmentation des températures et aider à accroître la résilience face aux conséquences du réchauffement planétaire. Dans le but d’atteindre ces objectifs, l’accord a fourni un dispositif technologique permettant de se soutenir mutuellement et de renforcer notre capacité à bâtir un avenir propre et capable de résister au changement climatique. À cette époque, l’idée qu’une pandémie pourrait, un jour, déstabiliser les économies à une échelle mondiale était presque inconcevable. Aujourd’hui il est essentiel de se recentrer et porter un regard différent sur la durabilité.

La population mondiale devrait atteindre les 8,5 milliards d’individus d’ici 2030. La demande mondiale n’est pas près de s’amenuiser, il convient donc aux industries et aux gouvernements d’œuvrer de concert pour créer une offre durable sur le plan écologique. Pour ce faire, les parties prenantes des secteurs public, privé et à but non lucratif doivent adopter la durabilité et le concept d’économie circulaire.

Depuis le début de la pandémie, la compréhension des principaux problèmes mondiaux et des moyens qui sont en notre possession pour progresser vers la résilience s’est renforcée. L’adoption du numérique s’est avérée être un enjeu considérable pour la survie et la pérennité de certains secteurs vitaux. Ces changements ne sont pas voués à disparaître en même temps que la COVID-19, bien au contraire : l’étude menée par EY portant sur l’attractivité de l’Europe en 2020 (European Attractiveness Survey 2020) a révélé que, à la suite de la crise sanitaire, 82 % des répondants s’attendent à une accélération de l’adoption de la technologie au cours des trois prochaines années. Cela représente donc une opportunité d’intégrer ces changements sur le long terme[1].

Les énergies renouvelables, la récupération des matériaux, le reconditionnement et le recyclage permettent de répondre à certains des plus grands problèmes actuels. Pour ce faire, les technologies numériques constituent des outils de choix, car elles fournissent l’infrastructure nécessaire à tous ces processus vitaux[2].

Le numérique a un rôle important à jouer dans la réduction des émissions polluantes, avec notamment des moyens de communiquer performants, collaboratifs et instantanés qui permettent de réduire les déplacements. À l’échelle macroéconomique, les technologies numériques[3] pourraient déjà contribuer à réduire jusqu’à 15 % des émissions mondiales de CO2 (soit près d’un tiers de la réduction de 50 % attendue d’ici 2030) grâce à des solutions dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture et de l’utilisation des sols, du bâtiment et enfin des services.

Au-delà des nouvelles technologies, les secteurs public et privé peuvent participer à la relance de l’économie circulaire en veillant à ce que les outils obsolètes soient réintégrés dans la chaîne d’approvisionnement. Le renouvellement régulier des outils technologiques dans les bureaux entraîne la fin de vie de l’ancien matériel. Si le matériel arrive au terme de sa durée de vie, il doit alors impérativement être recyclé afin d’être réintégré dans la chaîne d’approvisionnement et servir à créer de nouveaux produits. Selon le World Economic Forum, l’adoption d’un modèle circulaire qui favorise la durabilité, le traitement des déchets et une gestion efficace des ressources naturelles, représente une alternative concrète qui pourrait générer 4 500 milliards[4] de dollars de retombées économiques d’ici 2030. La concrétisation de ce potentiel nécessitera cependant une collaboration sans précédent[5], car, aujourd’hui, l’économie mondiale n’est circulaire qu’à 8,6 %.

Le chemin vers la durabilité : une responsabilité partagée

À l’heure où le monde entier tente d’amorcer une phase de reprise, il est essentiel de réorganiser les stratégies numériques afin de se démarquer et d’axer nos efforts de reconstruction autour de la durabilité. Il va de soi que les gouvernements doivent agir ensemble. Pour cela, une vision audacieuse et une stratégie numérique internationale, qui aidera à concrétiser ce rôle commun, sont nécessaires.

De son côté, le secteur public a beaucoup à apporter. D’une part, les décideurs politiques ont la responsabilité envers les citoyens de faire progresser les écosystèmes durables à long terme, en mettant en place des politiques et des services axés sur la durabilité, en favorisant par exemple les opérations informatisées pour réduire les déchets et la consommation d’eau. Le secteur privé est également concerné puisque son rôle de moteur principal de la croissance et de la création d’emplois en fait un atout inestimable pour un avenir durable. Les défis du modèle économique actuel sont toutefois considérables et ne cessent de prendre de l’ampleur. Quant à eux, les gouvernements peuvent contribuer à remettre l’industrie sur les rails d’un avenir plus durable, en s’attaquant directement à l’exploitation croissante des ressources tout en encourageant la durabilité et l’innovation.

Axée sur l’automatisation et le big data, la transformation numérique aura elle aussi son rôle à jouer. Les applications d’intelligence artificielle (IA) avancées permettront de se rapprocher des modèles économiques circulaires grâce à une gestion des stocks et des flux de travail optimisés. En outre, il sera possible de boucler la boucle des produits et des matériaux en exploitant l’IA pour améliorer l’infrastructure de logistique inverse, nécessaire au démontage et au recyclage des produits[6].

Pour atteindre les objectifs mondiaux et réduire de moitié les émissions d’ici 2030, il faut optimiser les technologies à différents niveaux de développement. Le cloud computing, l’automatisation industrielle de première génération et les réseaux mobiles 3G et 4G, entre autres, permettent déjà un gain d’efficacité considérable. À cela s’ajoutent la 5G, l’IA, l’innovation en matière de données et les drones, qui dépendent tous de la connectivité et ouvrent un nouveau champ des possibles. Couplées à des cadres politiques adéquats et un engagement ferme pour le climat, ces technologies contribueront à faire évoluer la société vers une économie circulaire et allégée, axée sur la croissance de la valeur du service tout en réduisant les déchets et la pollution.

Aujourd’hui, l’occasion de saisir cette opportunité, en plaçant la durabilité et la résilience au cœur de celle-ci, s’offre une fois de plus à nous. Il convient à présent aux décideurs, aux citoyens et aux entreprises de collaborer et de mettre la technologie au service de la reconstruction
 
[1] https://www.ey.com/en_gl/attractiveness/20/how-can-europe-reset-the-investment-agenda-now-to-rebuild-its-future

[2] https://www.weforum.org/agenda/2019/01/why-digitalization-is-the-key-to-exponential-climate-action/

[3] https://www.weforum.org/agenda/2019/01/why-digitalization-is-the-key-to-exponential-climate-action/

[4] https://www.weforum.org/projects/circular-economy

[5] https://www.weforum.org/projects/circular-economy

[6] Artificial intelligence and the circular economy:AI as a tool to accelerate the transition | McKinsey (« Intelligence artificielle et économie circulaire : l’IA comme outil pour accélérer la transition »)
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Comment l'aéroport de Paris-Orly gère la biodiversité ?
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
N° 1795
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
Décret n° 2022-748 du 29 avril 2022 relatif à l'information du consommateur sur les qualités et caractéristiques environnementales des produits générateurs de déchets Lire
Décret n° 2022-661 du 25 avril 2022 relatif à la mise en place d'une aide sous forme de subvention à destination des entreprises à l'aval des exploitations agricoles touchées par les épisodes de gel survenus du 4 au 14 avril 2021 Lire
Décret n° 2022-642 du 25 avril 2022 modifiant le décret n° 93-1442 du 27 décembre 1993 approuvant les statuts de la Société anonyme de gestion de stocks de sécurité et précisant ses relations avec l'Etat Lire
Décret n° 2022-641 du 25 avril 2022 relatif à la prise en compte du risque de déforestation importée dans les achats de l'Etat Lire
Décret n° 2022-640 du 25 avril 2022 relatif au dispositif de certificats de production de biogaz Lire
Décret n° 2022-616 du 22 avril 2022 relatif à la procédure de déclaration sur une plateforme numérique par les importateurs, distributeurs ou autres metteurs sur le marché des biens et services soumis à certaines obligations d'affichage environnemental dont les dépenses publicitaires nettes annuelles sont supérieures ou égales à 100 000 euros Lire
À lire également
FAMAE Impact se renforce avec deux experts de l’économie circulaire
FAMAE Impact se renforce avec deux experts de l’économie circulaire
La société de gestion à impact environnemental FAMAE Impact accueille deux senior advisors, experts de l’économie circulaire : Antoine Jouteau, PDG de Leboncoin et Romain Roy, PDG de Greenweez.  
Geco air, l'application mobile qui conduit à la mobilité responsable
Geco air, l'application mobile qui conduit à la mobilité responsable
Développée par IFP Énergies nouvelles (IFPEN), au travers de Carnot Transports Energie, l’application gratuite Geco air calcule les émissions de polluants de chaque trajet effectué et détermine le « mode de conduite idéal » à adopter par les automobilistes.
Le revêtement routier qui récupère l'énergie thermique
Le revêtement routier qui récupère l'énergie thermique
Le démonstrateur Dromotherm, expérimenté par le Cerema, capte durant toute l’année l’énergie thermique de la route et la revalorise pour le chauffage des bâtiments à proximité. Une solution prometteuse actuellement en test sur le site de l’université Savoie Technolac.
Cyrkl favorise la circularité des déchets industriels
Cyrkl favorise la circularité des déchets industriels
La startup Cyrkl débarque en France pour augmenter le taux de circularité des déchets industriels. Elle permet aux entreprises via sa plateforme de repérer en quelques clics les partenaires commerciaux pour la récupération et traitement de leurs déchets.
[Tribune] « L’innovation industrielle de rupture, un pari indispensable pour soutenir la transition écologique et énergétique »
[Tribune] « L’innovation industrielle de rupture, un pari indispensable pour soutenir la transition écologique et énergétique »
De nombreuses initiatives sont mises en place pour favoriser l’implantation des usines en France. Néanmoins, les alertes à propos des émissions de gaz à effet de serre se multiplient alors que l’industrie représente aujourd’hui 24 % de ces émissions. Benjamin SAADA, CEO et fondateur de Fairmat, évoque des pistes à explorer pour concilier réindustrialisation du territoire et transition écologique.
Un référentiel pour passer à la dématérialisation écoresponsable
Un référentiel pour passer à la dématérialisation écoresponsable
Le groupe Serda Archimag, spécialiste de la dématérialisation, dévoile à l’occasion de la Journée mondiale de la Terre, un référentiel dédié à la dématérialisation écoresponsable. Cet outil développé avec la Coopérative Carbone experte des bilans carbone et du financement des projets de captation de CO2, est disponible en libre accès.
SMA et Trace Software s'associent pour le déploiement des projets photovoltaïques
SMA et Trace Software s'associent pour le déploiement des projets photovoltaïques
SMA, spécialiste de l’ingénierie des systèmes pour le photovoltaïque et le stockage, et Trace Software International connectent leurs logiciels respectifs Sunny Design et archelios™ Pro. Ce partenariat vise à faciliter l’alimentation en énergie renouvelable des bâtiments résidentiels ou commerciaux, avec des systèmes photovoltaïques en toiture ou au sol.
Tous les articles CLEANTECH
En partenariat avec
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- CONDUCTEUR DE LIGNES H/F
- Chargé Gestion des Réseaux H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Ingénieur(e) en Diagnostic & Expertise des ouvrages F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.