EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneCLEANTECH

La Bretagne expérimente la première digue portuaire productrice d’énergie au monde  

Par A.A. Publié le 11 juillet 2022.
La Bretagne expérimente la première digue portuaire productrice d’énergie au monde  
Le prototype de digue littorale Dikwe est testé à Sainte Anne-du-Portzic, près de Brest. Crédit : Legendre
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Le projet Dikwe permet de convertir la force des vagues en électricité durable et locale. Conçu par le Groupe Legendre, le prototype à taille intermédiaire entre dans une deuxième phase de tests en mer à Sainte Anne-du-Portzic, près de Brest. 

C’est une innovation technologique qui entend réinventer les enceintes portuaires. L’impact d’une vague sur un ouvrage de protection portuaire engendre une énergie pouvant être récupérée. Pour exploiter ce potentiel énergétique encore perdu et protéger le littoral des effets destructeurs des océans, le groupe Legendre, accompagné par l’Ifremer et Geps Techno, met au point le projet Dikwe. Son principe repose sur un système de houlomoteur qui permet d’amortir la force générée par l’impact des vagues, pour la convertir en électricité durable et locale. 

La Bretagne est désormais en route pour être la première région à accueillir une digue littorale à énergie positive. En effet, la région mène depuis 2020 une série de tests du projet Dikwe soutenu par l’Ademe, les régions Bretagne et Pays-de-la-Loire. La première phase de l’expérimentation a consisté à tester le procédé grâce à un prototype à l’échelle 1/15e, immergé dans le bassin à houle de l’Ifremer à Brest. Une étape qui a permis de confirmer les premiers calculs numériques, avec une estimation allant jusqu’à 60 % de captation de l’énergie des vagues. 

Le groupe Legendre vient d’entamer la deuxième étape des tests du prototype à échelle intermédiaire sur le site d’essais en mer de l’Ifremer à Sainte Anne-du-Portzic, près de Brest. Le container mesure près de 4,5 mètres de haut et de large, et 6 mètres de profondeur. Complètement immergé à marée haute, celui-ci est équipé de capteurs lui permettant de mesurer les vagues, la production d’énergie et la résistance de la structure. 
 
Didier LE GAC, Député de la 3e circonscription du Finistère, Jean-Marc DANIEL, Directeur de l’Institut Carnot Mers Ifremer, Vincent Legendre, Président du Directoire du GROUPE LEGENDRE, Daniel CUEFF, Vice-Président Région Bretagne, Philippe MAGALDI, Co fondateur de GEPS Techno et François HOULLIER, Président Directeur Général Ifremer. Crédit : Legendre

Prototype à taille réelle  

La troisième et dernière étape du projet consistera à tester un prototype à taille réelle : près de 20 m de large et de haut, pour une production de l’ordre du méga watt. Sa construction est envisagée en 2023 pour une mise à l’eau en 2024, sur un site en Bretagne qui n’est pas encore défini.  
« Dikwe va nous permettre d’ajouter aux digues que nous construisons une fonction de production d’énergie en nous servant de ressources naturelles ultra locales puisque tout se passe juste en dessous de l’ouvrage. Protéger nos côtes et produire de l’électricité verte : c’est désormais possible », conclut Vincent Legendre, Président du Directoire du Groupe Legendre. 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
18 novembre 2022
Une mini-centrale solaire à stockage thermique Eco-Tech Ceram, spécialiste dans la valorisation et le stockage de la chaleur fatale, et H2P Systems développent une mini-centrale mobile capable de produire de l'électricité d'origine solaire, de jour comme de nuit, et sans batteries.
Une mini-centrale solaire à stockage thermique
6 janvier 2023
Un outil informe les entreprises de leurs obligations écologiques Greenly, expert en stratégie bas-carbone, dévoile un nouvel outil permettant à chaque entreprise de s’informer sur les obligations environnementales auxquelles elle est tenue.
Un outil informe les entreprises de leurs obligations écologiques
9 décembre 2022
Morfo consolide son capital pour la restauration de la biodiversité  La startup française Morfo lève 4 millions d’euros pour renforcer ses équipes et devenir le leader mondial de la reforestation des zones tropicales par drones.  
Morfo consolide son capital pour la restauration de la biodiversité 
Tous les articles CLEANTECH
VIDÉO
Quel avenir pour nos déchets nucléaires ?
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ouvrier viticole avec une compétence machinisme H/F
- Ingénieur H/F
- Ouvrier / Ouvrière des espaces verts
- Responsable du Pôle subventions recettes et patrimoine F/H
+ d'offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola