Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Déchets & Recyclage

Veolia teste un robot-trieur fonctionnant à l’intelligence artificielle

Partager :
     
Veolia teste un robot-trieur fonctionnant à l’intelligence artificielle
Par Laurence Madoui, le 12 octobre 2018
L’outil, testé depuis six mois sur le flux de papiers et cartons à Amiens, renforce la productivité et la finesse du tri tout en améliorant les conditions de travail. Veolia l’installera à Nantes en 2020 pour surtrier des emballages en plastique.

Max vaut « un homme et demi » : le robot-trieur effectue 3 600 gestes à l’heure contre 2 200 pour un opérateur de tri, compare Philippe Herdhebaut, directeur du centre de tri d’Amiens. Installé depuis mi-2018 sur le site qu’exploite Veolia, c’est « le premier robot à intelligence artificielle d’Europe opérant sur des déchets ménagers », indique Bernard Harambillet, directeur général de l’activité recyclage et valorisation des déchets (RVD) du groupe en France. Acquis en deux exemplaires (l’un servant aux tests sur le centre de recherche) auprès de la société américaine BHS (Bulk Handling Systems), l’outil renforce le rendement et la qualité du tri tout en allégeant la pénibilité du travail, en limitant les gestes des opérateurs et leur contact avec les déchets.

Des indésirables éjectés sans la main de l’homme

Sur l’usine d’Amiens (22 000 t/an de collectes sélectives), le robot intervient sur le flux des papiers-cartons, en aval de la phase de tri optique. « Max est doté d’un système de vision permettant d’identifier les matières défilant sur le tapis, filmées par deux caméras. Cette information est transmise à son "cerveau" (module d’intelligence artificielle), qui donne au bras articulé la consigne d’éjecter les déchets non-fibreux, au rythme de 60 piques par minute », explique Anne Thévenot, directrice technique de RVD. L’aluminium est orienté vers la machine à courant de Foucault, les autres indésirables repartent sur la chaîne de tri.

Sur la ligne des plastiques, le système téléopéré installé en 2013 permet un autre tri sans contact avec la matière : sur un écran tactile, l’opérateur repère les erreurs qu’a laissé passer en amont le système de tri optique séquentiel (une bouteille en PEHD au sein de bouteilles en PET clair, par exemple). Les intrus sélectionnés sont automatiquement éjectés par jets d’air et rejoignent la boucle de tri.

Des neurones à renforcer

Du côté des fibreux, les opérateurs secondés par Max ne sont pas pour autant relax, le contrôle humain restant indispensable. Une chaussure, un téléphone mobile, une éponge grand format : tels sont les objets qui ont échappé à la vigilance de la machine à l’allure d’araignée géante, lors de la visite de presse du 10 octobre dernier. « L’apprentissage profond (Deep Learning) requiert d’alimenter les neurones du robot en dizaines de milliers d’images avant qu’il maîtrise l’algorithme et sache distinguer les déchets acceptés et ceux à rejeter », détaille Dorothée Lenès, directrice du programme de recherche et d’innovation de Veolia. Une phase cruciale et particulièrement chronophage. »

A terme, l’entreprise mise sur une solution livrant « une vision globale de la matière, en quantité et en qualité, en entrée et en sortie de convoyeur », poursuit-elle, convaincue que ce robot facilitera « la transition vers l’industrie 4.0 ». L’outil interviendra sur le centre de tri que la métropole de Nantes mettra en service en 2020, pour épurer les flux de polyéthylène et de bouteilles et flacons en PET clair.
Max 2. Crédit : Veolia
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
À lire également
[Dossier] Tri : des flux qui font des vagues
[Dossier] Tri : des flux qui font des vagues
Les territoires qui passeront aux consignes élargies appliqueront dans leurs centres de tri de nouveaux standards.
GDE inaugure son unité de décapage des métaux sous ultra haute pression à Limay
GDE inaugure son unité de décapage des métaux sous ultra haute pression à Limay
GDE a inauguré, ce mardi 16 octobre, sur son site francilien de Limay, dans les Yvelines, sa première unité de décapage par jet d’eau à ultra haute pression.
L’association de Samuel Le Bihan transforme les déchets plastiques en carburant
L’association de Samuel Le Bihan transforme les déchets plastiques en carburant
L’association Earthwake vient de mettre en œuvre, dans le Port Vauban d’Antibes, une « machine révolutionnaire au problème de pollution des océans par les déchets plastiques ».
Séché ouvre un portail en ligne pour simplifier la gestion des déchets de chantiers amiantés
Séché ouvre un portail en ligne pour simplifier la gestion des déchets de chantiers amiantés
Séché Environnement a développé une offre de gestion opérationnelle des déchets amiantés accessible en ligne via le service Séché Connect Solution Amiante.
Lapro Environnement lance CleanAir Ultimate GX, la tenue étanche autonome pour le désamiantage
Lapro Environnement lance CleanAir Ultimate GX, la tenue étanche autonome pour le désamiantage
Lapro Environnement lance sur le marché, à l’occasion du salon Amiante, CleanAir Ultimate GX, une tenue étanche ventilée à ventilation assistée, destinée aux professionnels du désamiantage.
Recy'amiante, le service complet de gestion des déchets amiantés d'Extramiante pour les artisans
Recy'amiante, le service complet de gestion des déchets amiantés d'Extramiante pour les artisans
Extramiante a présenté lors du salon Amiante son pack Recy’Amiante.
Recyclage des avions : le partenariat de Suez et Airbus
Recyclage des avions : le partenariat de Suez et Airbus
Pour un industriel comme Airbus, il faut un partenaire de taille.
[Dossier] Une extension plus ou moins profitable
[Dossier] Une extension plus ou moins profitable
Une décennie pour couvrir 100 % de la population : le calendrier laisse place à divers tempos d’introduction des consignes élargies.
[Dossier] Le modèle s’affine avant la généralisation
[Dossier] Le modèle s’affine avant la généralisation
L’expérimentation s’achève, l’amplification s’engage : on est à mi-chemin de l’extension des consignes de tri à tous les emballages en plastique.
Tout savoir sur : la responsabilité des maîtres d’ouvrage dans la gestion des déchets de chantiers
Tout savoir sur : la responsabilité des maîtres d’ouvrage dans la gestion des déchets de chantiers
Dans le cadre de la plateforme collaborative Democles, une étude juridique portant sur la responsabilité des maîtres d’ouvrage en matière de gestion des déchets de chantiers de déconstruction-rénovation du bâtiment vient d’être publiée.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
15 Novembre 2018
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous !  Une journée, des solutions »
15 Novembre 2018
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous ! Une journée, des solutions »
Salon des maires et des collectivités locales
20 Novembre 2018
Salon des maires et des collectivités locales
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.