Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

EAU
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Des toilettes sèches communes pour un lotissement allemand

Partager :
Par la rédaction, le 1er février 2009
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
Les toilettes sèches ont fait une entrée remarquée dans la réglementation française sur l'assainissement non collectif (voir Hydroplus n°184 p.14). Cette méthode, qui est encore tout à fait marginale en France, fait l'objet de nombreux projets pilotes dans d'autres pays. Elle est même utilisée pour des projets en petit collectif, comme a pu le constater le groupe d'acteurs de l'eau, qui a répondu présent à la proposition de l'association Toilettes du monde de faire un voyage technique en Allemagne. C'est dans un lotissement de la banlieue de Hambourg qu'un groupe d'habitants très motivés a mis en place, dès la construction des 34 logements en 1986, un système de toilettes sèches avec un filtre planté de roseaux pour son assainissement. Ces habitations comprennent une cuve de compostage de gros volume située dans les caves, à laquelle les toilettes de chaque logement sont reliées par des tuyaux de chute verticaux. Il est possible d'ajouter les déchets de cuisine dans le composteur par un tuyau allant de la cuisine au composteur ou par la cuvette des toilettes. Les matières descendent lentement et sont donc décomposées lorsqu'elles arrivent jusqu'à la trappe de vidange. Le volume de compost produit chaque année est d'environ 40 litres par personne. La vidange n'est pas une opération désagréable car les matières sont déjà complètement transformées. Un compostage de finition en extérieur après la vidange permet d'améliorer la qualité du compost pour un usage sur les plantes ornementales. En parallèle, les 15 m3 quotidiens d'eaux grises sont traités par un filtre planté de roseaux de 240 m2, placé après un petit décanteur-digesteur et suivi d'un petit lagunage pour assurer une qualité de type eau de baignade en fin de parcours. UNE HEURE PAR MOIS L'entretien est réalisé par les habitants et c'est là que réside le succès d'une telle approche. Il faut en effet ajouter occasionnellement des matériaux carbonés et mélanger la couche supérieure du tas pour empêcher qu'une masse compacte ne se forme. Même si ces opérations ne représentent qu'une heure par mois, elles doivent être effectuées avec une grande régularité et nécessitent un engagement de tous les participants. En France, l'implication individuelle est un véritable obstacle au développement de l'utilisation des toilettes sèches dans un projet collectif. Il existe cependant d'autres approches qui pourraient rencontrer un succès plus grand. Les toilettes à séparation, où les urines sont collectées séparément des matières fécales (tandis que ces dernières sont entraînées par une chasse d'eau) sont une alternative. Le bâtiment situé à Allermohe (Allemagne) en est aussi un exemple. Tandis que l'urine collectée peut être utilisée en agriculture (sans risques pour la santé), les matières fécales peuvent être facilement transformées en terreau par lombri-compostage. Le bureau d'études Otto Wasser a également un projet pilote avec une récupération sous vide des matières fécales suivi d'une méthanisation, ce qui permettrait un retour sur investissement en quinze ans en fournissant 10 % des besoins en eau chaude et en chauffage
Retrouvez toute l'information "eau" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
+ de vidéos Environnement TV
Les plus lus
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Autrefois matière première, avant de basculer dans la catégorie déchet, les sédiments veulent retrouver leur statut de ressource. Ces dépôts de matières s’accumulant dans les ports et les voies navigables causent bien des difficultés aux gestionnaires maritimes et fluviaux. Alors que les coûts d’enfouissement augmentent de façon exponentielle, ces matières lourdes, difficiles à transporter, peuvent espérer une voie de sortie. Des initiatives émergent, notamment dans les domaines des éco-matériaux, de l’aménagement, de l’agriculture, et du génie civil.
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
Le 26 septembre dernier, un spectaculaire incendie s'est déclaré dans l'usine rouennaise du fabricant de produits chimiques Lubrizol. Très vite, la prise en charge de l'accident par les autorités publiques a été mise en cause. De nombreux habitants, associations et élus ont contesté l'intervention et le discours de l’État dans la gestion de la crise. Décryptage avec Olivier Borraz, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des risques.
Trois questions à : Nicolas Soret, président de la commission déchets de l'AMF
Dépôts sauvages : Suez et Point.P déploient un dispositif de collecte des déchets de chantiers
Picogen : de l’énergie renouvelable pour la gestion des réseaux d’eau potable
À lire également
Wilo achève la migration de la marque Salmson
Wilo achève la migration de la marque Salmson
Le fabricant de pompes et fournisseur de systèmes de pompage Wilo annonce la fin de la commercialisation de la marque Salmson d’ici à la fin de l’année et l’achèvement de sa migration vers sa propre bannière internationale.
Le schéma national des données sur le milieu marin est approuvé
Cet outil entré en vigueur au début du mois, va permettre de mettre en place un système d’information sur le milieu marin.
Des chercheurs réussissent à filtrer 90% des micropolluants de l'eau
Dans une étude publiée dans Nature materials, des chercheurs du CNRS, de Sorbonne université et de l'université de Montpellier, présentent un matériau capable de filtrer environ 90% des polluants, micropolluants et du sel de l'eau.
Dispositif d’autoépuration des cours d’eau en test
Dispositif d’autoépuration des cours d’eau en test
L’Irstea et le Sagyrc testent sur le Ratier, un cours d'eau qui coule à Tassin-la-Demi-Lune, dans le Rhône, un dispositif d’autoépuration des eaux polluées par les débordements des réseaux d’assainissement.
Solution drainante pour voirie non circulée
Solution drainante pour voirie non circulée
Unibéton propose pour les voiries non circulées ou à faible trafic, Idro Drain, une solution drainante dont la formulation allie la résistance d’une chaussée en béton à une capacité de drainage beaucoup plus élevée qu’un revêtement traditionnel.
Un contrat « Eau et climat » lie 404 communes de l’Aisne et de la Marne
Un contrat « Eau et climat » lie 404 communes de l’Aisne et de la Marne
Le 30 août dernier, 404 communes de l’Aisne et de la Marne ont annoncé se mobiliser pour protéger leurs captages et réduire les fuites dans les réseaux d’eau potable.
Coopération franco-suisse pour le traitement des micropolluants en sortie des stations d'épuration
Coopération franco-suisse pour le traitement des micropolluants en sortie des stations d'épuration
L'agglomération d'Annemasse (Haute-Savoie), la ville de Genève (Suisse) et l'entreprise suisse de distribution de services de proximité, SIG, viennent de s'engager pour réduire de 80% les micropolluants en sortie des stations de traitement des eaux usées à l'horizon 2023.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Technicien de maintenance H/F
- Chef de Projet - Facturation et Recouvrement H/F
- Technicien / Technicienne en Hygiène, Sécurité, Environnement industriel -HSE-
- Contrôleur de Gestion Industrielle F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.