EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Assises de l'eau : Les Xèmes programmes pourraient jouer les prolongations

Assises de l'eau : Les Xèmes programmes pourraient jouer les prolongations
Par Laurence Madoui, le 13 juin 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’élaboration des XIèmes programmes des agences de l’eau gagnerait à se baser sur les conclusions des Assises en cours, annoncées pour le 17 juillet. A plus forte raison si le budget des agences s’avérait moins élagué que ne l’a annoncé le gouvernement, fin 2017. Le sujet sera âprement débattu dans les prochaines semaines.

Reporter d’un an l’entrée en vigueur des XIème programmes des agences de l’eau : ce décalage -inédit – est envisagé dans les groupes de travail animant les Assises de l’eau. L’idée est que les programmes d’intervention des six agences, devant initialement courir de 2019 à 2024, intègrent les conclusions des Assises, attendues le 17 juillet. L’exécutif annoncera alors un nouveau « mix » de financements, publics et privés, des services d’eau et d’assainissement. Portée par le président du comité de bassin Loire-Bretagne, Thierry Burlot, la proposition de report a l’appui du coordonnateur des Assises, Jean Launay.

Rehausser le plafond

Ce dernier annonce en outre que le groupe de travail sur l’ingénierie financière (1) défendra auprès du ministère de l’Economie et des Finances la suppression du « plafond mordant », instauré par la dernière loi de finances : à compter de 2019, les redevances perçues par les agences de l’eau au-delà du seuil de 2,1 mds € alimenteraient automatiquement le budget de l’Etat.

Un mécanisme jugé « contre-productif » voire « récessif » par le président du Comité national de l’eau. « Les agences soutiennent l’investissement des collectivités : il s’agit d’une dépense louable du point de vue des comptes publics car génératrice de croissance et d’emploi », selon Jean Launay, qui s’exprimait lors d’une table ronde organisée, le 12 juin, par les Canalisateurs de France.

Contenir la hausse de la facture

Si le principe selon lequel « l’eau paie l’eau » reste fédérateur, le réalisme écarte la facture de l’usager comme unique source de financement des investissements (2). Un syndicat du Sud de la France admet d’ailleurs avoir puisé – à l’encontre de la réglementation – dans son budget général pour financer des investissements, que la seule hausse du prix du m3 ne pouvait raisonnablement couvrir. « Il faut trouver un nouveau modèle », résume le député (LREM) de Corrèze, Christophe Jerretie. Qui prévient qu’en vue de la prochaine loi de finances, « de nouvelles propositions de coupes rases dans les budgets des établissements publics vont tomber de Bercy. »

Concentrer les services

Les fonds européens (3), gérés par les régions, font partie des ressources mobilisables. De 2014 à 2016, la France n’a consommé que 4 % des crédits disponibles quand l’Allemagne en captait 47 %. « Il semblerait que l’Etat ne pousse pas à la consommation, observe la députée (Les Constructifs) d’Indre-et-Loire Sophie Auconie : les crédits non utilisés reviennent à Bercy, ce qui contribue à la réduction du déficit public. »

Tout en misant sur la nouvelle « banque des territoires » issue de la Caisse des dépôts, Jean Launay assure que « la commande publique ne se déclenchera pas tant que les services resteront émiettés. A l’échelle du Lot, une centaine de structures s’occupent d’eau et d’assainissement ! Le préalable à l’investissement, c’est la structuration de la maîtrise d’ouvrage ».

1. : conduit par l’ancien ministre du Budget, Alain Lambert
2. : pour les seuls réseaux d’eaux potable et usées, les besoins d’investissement
sont évalués à 2 mds €/an.
3. : 15 mds € dédiés à l’eau de 2014 à 2020 à l’échelle communautaire.
Canalisation d'évacuation des eaux usées à Noisy le Grand / DR
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Sartrouville abrite la plus grande ferme bioponique de France
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Juillet 2022
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2022-1240 du 19 septembre 2022 relatif au comité social d'administration de l'Agence nationale de la cohésion des territoires Lire
Décision du 15 septembre 2022 portant délégation de signature (direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature) Lire
Arrêté du 15 septembre 2022 fixant le nombre et la répartition géographique des postes offerts au titre de l'année 2022 aux concours externe et interne pour le recrutement d'agents d'exploitation principaux des travaux publics de l'Etat, branche « Voies navigables et ports maritimes » Lire
Décision du 12 septembre 2022 portant délégation de signature (secrétariat général) Lire
Décret n° 2022-1217 du 7 septembre 2022 modifiant le décret n° 48-1881 du 10 décembre 1948 déterminant les prix de base au mètre carré des locaux d'habitation ou à usage professionnel Lire
Arrêté du 31 août 2022 fixant les exigences et recommandations en matière de certification de conformité des graines pour oisellerie Lire
Arrêté du 30 août 2022 portant organisation et règlement intérieur de l'inspection générale de l'environnement et du développement durable Lire
Arrêté du 26 août 2022 autorisant à titre expérimental dans le département des Landes l'emploi de chevrotines pour le tir du sanglier, en battues collectives, et pour la période se terminant le 31 mai 2023 Lire
Arrêté du 26 août 2022 portant nomination au cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de l'écologie Lire
Arrêté du 26 août 2022 portant nomination au cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de la ruralité Lire
Arrêté du 26 août 2022 portant nomination au cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de l'écologie Lire
Arrêté du 24 août 2022 désignant l'opération de restructuration liée aux transferts des missions d'instruction et de contrôle des mesures non surfaciques de la politique agricole commune et des missions Natura 2000 exclusivement terrestres ouvrant droit aux dispositifs indemnitaires d'accompagnement des agents et aux dispositifs de ressources humaines Lire
Décret n° 2022-1168 du 22 août 2022 modifiant le décret n° 2022-423 du 25 mars 2022 relatif à l'aide exceptionnelle à l'acquisition de carburants Lire
Décret n° 2022-1168 du 22 août 2022 modifiant le décret n° 2022-423 du 25 mars 2022 relatif à l'aide exceptionnelle à l'acquisition de carburants Lire
Décret n° 2022-1167 du 22 août 2022 modifiant le décret n° 2022-765 du 2 mai 2022 fixant la liste des collectivités et groupements de collectivités territoriales participant à l'expérimentation d'un dispositif interdisant la distribution d'imprimés publicitaires non adressés en l'absence d'une mention expresse et visible sur la boîte aux lettres ou le réceptacle du courrier (« Oui Pub ») Lire
Décret n° 2022-1166 du 22 août 2022 portant création du régime indemnitaire des personnels enseignants-chercheurs des établissements d'enseignement supérieur agricole relevant du ministre chargé de l'agriculture Lire
Arrêté du 19 août 2022 portant création de l'option « conducteur de machines agricoles » du brevet professionnel et fixant les conditions de délivrance Lire
Décret du 17 août 2022 portant nomination du président du conseil d'administration de l'Agence de financement des infrastructures de transport de France - M. CASTEX (Jean) Lire
Arrêté du 4 août 2022 suspendant la chasse de la tourterelle des bois en France métropolitaine pour la saison 2022-2023 Lire
Arrêté du 15 juillet 2022 portant homologation de la décision n° 2022-DC-0729 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 15 juillet 2022 fixant, de manière temporaire, de nouvelles limites de rejets thermiques applicables aux réacteurs de la centrale nucléaire du Bugey (INB n° 78 et n° 89) Lire
À lire également
Dossier | Eau dans la ville, gérer le végétal avec le pluvial
Dossier | Eau dans la ville, gérer le végétal avec le pluvial
La gestion intégrée et durable des eaux pluviales est aujourd’hui le modèle pour les territoires. En optant pour des ouvrages végétalisés, les collectivités profitent alors de bénéfices multiples comme la lutte contre les îlots de chaleur urbains, la gestion à la source des eaux pluviales et l’adaptation au changement climatique.
Dossier | Réinventer les ports
Dossier | Réinventer les ports
Confrontés aux défis de la transition écologique et énergétique, les ports cherchent à se réinventer. Un renouveau qui passe par des solutions visant à réduire leur empreinte carbone, mais qui se prolonge aussi bien au-delà.
Réalimentation de la nappe phréatique dans les Yvelines
Réalimentation de la nappe phréatique dans les Yvelines
Après une année marquée par une faible pluviométrie, les solutions de sécurisation de la ressource s’imposent. Sur son site du Vésinet-Le Pecq-Croissy dans l’Ouest parisien, Suez-Île-de-France stocke de l’eau potable dans la nappe de la craie au travers d’anciennes zones d’extraction de sable.
Idex se renforce en Guyane
Idex se renforce en Guyane
Le groupe spécialisé dans les infrastructures d’énergie renouvelable et les services d’efficacité énergétique rachète les droits de construction de deux centrales de cogénération biomasse au groupe Akuo.
Au Cameroun, dérivation de La Sanaga pour l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal 
Au Cameroun, dérivation de La Sanaga pour l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal 
La dérivation provisoire du fleuve La Sanaga permettra au groupement constructeur d’avancer dans le chantier du système hydroélectrique de Nachtigal. Avec une puissance installée de 420 MW, cette installation hydroélectrique fournira l’équivalent de 30 % de la capacité de production d’énergie du Cameroun.
Avis des pros/3 | Pour préserver sa ressource, le SDEA Alsace-Moselle accompagne l’évolution de l’agriculture locale
Avis des pros/3 | Pour préserver sa ressource, le SDEA Alsace-Moselle accompagne l’évolution de l’agriculture locale
Sur ses captages prioritaires, le syndicat travaille depuis 2012 au développement de filières agricoles à bas niveau d’impact. Il s’est aussi engagé sur le développement d’outils fonciers et contractuels innovants incitant au changement de pratiques agricoles.
Le Cerema et le Loiret étudient la réutilisation des eaux usées traitées
Le Cerema et le Loiret étudient la réutilisation des eaux usées traitées
Un tiers du Loiret se trouvait en situation de stress hydrique dès juillet 2022. Dans un contexte de ressource en eau fortement sollicitée, le département réfléchit à la réutilisation des eaux usées traitées (REUT) pour s’adapter au changement climatique.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Événements
30 ans de l'UPDS
11 Octobre 2022
E-vitrines de l’innovation IDF Aménagement durable
18 Octobre 2022
5ème édition du Salon du Littoral et des Enjeux méditerranéens
18 Octobre 2022
+ d'événements
Emploi
- Chargé d'études CVC H/F
- Stage - Ingénieur Projet
- Chef d'équipe paysagiste
- Attaché de Maintenance Industrielle F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.