Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Un aquatextile pour dépolluer les eaux de ruissellement

Partager :
Un aquatextile pour dépolluer les eaux de ruissellement
Par Eva Gomez, le 14 novembre 2018
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Mardi 13 novembre, la société TenCate Geosynthetics a présenté son nouveau produit : un aquatextile oléo-dépolluant permettant de retenir et de biodégrader les hydrocarbures transportés par les eaux de ruissellement.

« Contrairement aux géotextiles qui constituent une solution pour la gestion quantitative de l’eau, l’aquatextile TenCate GeoClean est une solution pour la gestion de la qualité de l’eau dans les sols », explique le directeur général de TenCateGeosynthetics, Jean-Pascal Mermet. En effet, TenCate GeoClean est « oléo-dépolluant ». C’est-à-dire qu’il permet de retenir et d’éliminer grâce à un processus naturel, les résidus d’hydrocarbures contenus dans les eaux de ruissellement.

« Plus l’urbanisation et la l’imperméabilisation des sols est forte et moins l’infiltration des eaux est possible », souligne Jean-Pascal Mermet. Il prend l’exemple de Paris, où seuls 5 % de l’eau de pluie s’infiltrent en profondeur. 10 % s’infiltrent de façon superficielle, 30 % sont évaporés et 55 % finissent par ruisseler. Ces eaux de ruissellement chargées en hydrocarbures peuvent s’infiltrer et polluer les nappes.
 
(Crédit : TenCate Geosynthetics)

Absorption, nettoyage, stockage et biodégradation des hydrocarbures

Ainsi, l’aquatextile bicouche conçu et développé par TenCate Geosynthetics, une fois installé sous les surfaces d’infiltration, « accomplit quatre actions complémentaires », explique Olivier Artières, directeur de l’innovation du groupe. « Tout d’abord, l’aquatextile nettoie l’eau en fixant l’huile sur sa structure filamenteuse », développe-t-il :« Les filaments oléophiles qui le composent ont une capacité d’absorption de 99,9 % des huiles. » De plus, la grande perméabilité de cet aquatextile permet à l’eau de s’infiltrer sur toute sa surface. « Sa vitesse de perméabilité est supérieure à 10 mm/s », se félicite le directeur de l’innovation.

Une fois l’eau infiltrée et les hydrocarbures absorbés, la structure filamenteuse fine de l’aquatextile ainsi que sa surface de contact permettent d’héberger des microorganismes qui vont biodégrader les hydrocarbures. « TenCate GeoClean diffuse un activateur naturel de croissance, qui fait croître rapidement le microbiote et accélère ainsi la biodégradation », souligne Olivier Artières. L’aquatextile contient également un réservoir d’oxygène et d’eau et offre « un biotope optimal ». Le taux de dégradation atteint 100 g/m²/an, « soit dix fois la quantité moyenne d’huile déposée sur un parking (10g/m/an) », détaille-t-il. Enfin, en cas de déversement accidentel, la couche inférieure blanche assure une capacité de stockage d’huile supplémentaire.
 
Des bactéries digèrent des hydrocarbures / DR.


Un aquatextile pour remplacer les bassins de rétention ?

« Il s’agit d’un système autonome qui ne nécessite pas d’entretien et qui s’auto-régule selon les quantités d’hydrocabures », souligne Olivier Artières. Par ailleurs, le fait « d’infiltrer les eaux de ruissellement à la source de la pollution, permet d’éviter les investissements et la maintenance des bassins de rétention par exemple », fait remarquer le responsable marketing Europe du groupe, Nicolas Laidié. Alors que le prix de vente sera compris entre 5 et 20 euros HT/m², « on estime à 30 % les économies réalisées à l’investissement », indique le directeur général, Jean-Pascal Mermet. « Cela ne prend pas en compte les économies réalisables sur la maintenance », précise-t-il. La gamme TenCate GeoClean présente trois produits dont les capacités de rétention et de stockage diffèrent selon l’usage, la surface et la nature du site sur lequel l’aquatextile sera posé.

Les applications sont multiples : routes, fossés et noues d’infiltration, voies ferrées, aéroports, parkings, parkings d’engins de chantiers, plate-formes logistiques ou encore entrées de garages. « L’aquatextile se pose de préférence au moment de la construction de l’ouvrage, mais sur une route par exemple, il est assez simple de l’installer sous les fossés, ou de l’installer au moment de la rénovation des infrastructures existantes », souligne Jean-Pascal Mermet. La durée de vie de TenCate GeoClean est estimée à plusieurs centaines d’années.
Crédit : TenCate Geosynthetics
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Visitez la maison du futur
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
Décembre 2020
Sommaire
Découvrir
Actu réglementaire
Avis n° 4 relatif à la fermeture de certains quotas et/ou sous-quotas de pêche pour l'année 2021 Lire
Avis relatif à l'extension d'un avenant à l'accord collectif départemental sur le régime d'assurance complémentaire frais de santé des salariés non cadres des exploitations agricoles et entreprises de travaux agricoles et ruraux de la Creuse Lire
Avis relatif à l'extension d'un avenant à la convention collective nationale concernant les coopératives agricoles de céréales, de meunerie, d'approvisionnement, d'alimentation du bétail et d'oléagineux Lire
Décret du 24 février 2021 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs Lire
Arrêté du 23 février 2021 portant nomination (administration centrale) Lire
Décret n° 2021-207 du 24 février 2021 adaptant la réglementation applicable au transport de personnes par câbles à l'entrée en vigueur du règlement (UE) 2016/424 du Parlement européen et du Conseil du 9 mars 2016 relatif aux installations à câbles et abrogeant la directive 2000/9/CE Lire
Ordonnance n° 2021-206 du 24 février 2021 relative aux installations à câbles prise en application de l'article 128 de la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d'orientation des mobilités Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2021-206 du 24 février 2021 relative aux installations à câbles prise en application de l'article 128 de la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d'orientation des mobilités Lire
Arrêté du 24 février 2021 délivrant l'agrément d'observatoire local des loyers à l'Agence d'urbanisme de la région stéphanoise (epures) Lire
Arrêté du 24 février 2021 délivrant l'agrément d'observatoire local des loyers à l'Agence d'urbanisme et de développement Clermont Métropole Lire
Arrêté du 24 février 2021 délivrant l'agrément d'observatoire local des loyers à l'Agence d'urbanisme de Brest-Bretagne (ADEUPa) Lire
Arrêté du 23 février 2021 modifiant l'arrêté du 2 février 2021 fixant le montant unitaire des aides couplées végétales pour la campagne 2020 Lire
Arrêté du 23 février 2021 relatif aux montants des aides aux veaux sous la mère et veaux issus de l'agriculture biologique pour la campagne 2020 en France métropolitaine Lire
Arrêté du 22 février 2021 relatif à la mise en œuvre du dispositif d'autorisations de plantation en matière de gestion du potentiel de production viticole (campagne 2021) Lire
Arrêté du 23 février 2021 établissant les modalités de gestion de la pêcherie de raie brunette (Raja undulata) dans les zones CIEM VII d et e pour l'année 2021 Lire
Arrêté du 24 février 2021 modifiant le seuil d'éligibilité au chèque énergie et instituant un plafond aux frais de gestion pouvant être déduits de l'aide spécifique Lire
Décret n° 2021-202 du 23 février 2021 modifiant les conditions d'organisation des examens d'accès aux professions de conducteur de taxi et de conducteur de voiture de transport avec chauffeur Lire
Décret n° 2021-201 du 23 février 2021 relatif à l'organisation, par des personnes agréées, des épreuves théoriques et pratiques d'accès aux professions de conducteur de taxi, de conducteur de voiture de transport avec chauffeur et de conducteur de véhicule motorisé à deux ou trois roues Lire
Décret n° 2021-200 du 22 février 2021 portant suppression du brevet d'études professionnelles agricole et modifiant le code rural et de la pêche maritime Lire
Arrêté du 19 février 2021 fixant un contingent exprimé en puissance et en jauge pour la réservation de capacités aux fins de délivrance de permis de mise en exploitation de navires de pêche au mois de février 2021 Lire
À lire également
Recycler les eaux usées avec récupération d’énergie dans les bâtiments
Recycler les eaux usées avec récupération d’énergie dans les bâtiments
Pour réutiliser les eaux usées, Nereus présente la gamme Recynov-B qui intègre des membranes en céramique de dernière génération.
Veolia lance une offre hostile sur l'ensemble du capital de Suez
Veolia lance une offre hostile sur l'ensemble du capital de Suez
Le conseil d'administration de Veolia a annoncé ce dimanche 07 février le lancement d'une offre d'achat publique sur 100 % du capital de Suez. Une opération jugée « inamicale » par le ministre Bruno Le Maire et à laquelle s'oppose le groupe Suez.
Un jumeau virtuel pour consommer plus intelligemment l’eau
Un jumeau virtuel pour consommer plus intelligemment l’eau
Dassault Systèmes a lancé son initiative « Water for life », pour inciter les industriels à consommer plus intelligemment l’eau grâce à l’utilisation de mondes virtuels.
Atmo Occitanie évalue la pollution de l’air du port de Sète
Atmo Occitanie évalue la pollution de l’air du port de Sète
Le port de Sète et l’association pour la surveillance de la qualité de l’air Atmo Occitanie ont signé un partenariat pour évaluer les effets des activités du port sur l’environnement.  
Une étude alerte sur le réchauffement progressif de l’océan Antarctique
Une étude alerte sur le réchauffement progressif de l’océan Antarctique
Une étude menée sur 25 ans par le CNRS et publiée dans la revue Nature Communications fait état d’une tendance dans l’océan Antarctique : la surface se refroidit, mais les profondeurs se réchauffent.
Thierry Burlot, réélu à la présidence du comité de bassin Loire-Bretagne
Thierry Burlot, réélu à la présidence du comité de bassin Loire-Bretagne
Le comité de bassin Loire-Bretagne a réélu ce jeudi 04 février Thierry Burlot à sa présidence. La nomination a été annoncée lors de la réunion d'installation du comité ouverte par Edith Chatelais, secrétaire générale pour les affaires régionales du bassin Loire-Bretagne.
[Dossier] Assainissement non-collectif : la qualité de la filière se dessine
[Dossier] Assainissement non-collectif : la qualité de la filière se dessine
Qualité de service et des dispositifs de traitement, la filière de l’assainissement non collectif cherche encore à se structurer pour apporter plus de garanties aux usagers. Dans un contexte en pleine évolution liée à la révision prochaine de l’arrêté Prescription technique et au lancement de la marque NF ANC.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Technicien de Traitement Eau Potable - H/F
- Logisticien(ne) H/F
- Maçon / Maçonne du paysage
- DESSINATEUR PROJETEUR STRUCTURE F/H
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.