Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Avis technique favorable pour le méthaniseur de boues en acier Verinox

Partager :
Avis technique favorable pour le méthaniseur de boues en acier Verinox
Par A.B., le 22 mars 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
En décembre dernier, les ouvrages de stockage et de méthanisation en acier Verinox ont reçu un avis favorable du CSTB pour une application dans les boues d’épuration.

Ce système imaginé par la PME allemande Lipp en 1970, qui compte plus de 500 références en digestion dans 80 pays, essentiellement dans le secteur agricole, fait depuis 2012 l’objet d’un transfert de technologie vers Suez sous le nom de Digelis Simplex pour une application dans la méthanisation anaérobie des boues urbaines. « Ce méthaniseur métallique se distingue par sa modularité : le concevoir, c’est un peu monter un jeu de construction géant, image Mathieu Haddad, ingénieur applications-biosolides chez Suez. Sa facilité de construction et de maintenance le rend particulièrement compétitif. » La durée de service dans l’avis technique est estimée à trente ans.

Un double pliage original

Concrètement, le Digelis Simplex est réalisé à partir de plaques en acier Verinox transportées sous forme de bobines et assemblées sur place en spirales, du haut vers le bas, grâce à un double pliage spécial sans soudures ni boulons, qui garantit l’étanchéité et la rigidité de la structure. Verinox résulte de l’assemblage d’une plaque extérieure en acier galvanisé, très robuste et très épaisse mais peu onéreuse, et d’une plaque intérieure en Inox nettement plus fine (0,1 à 0,3 mm) mais résistant à la corrosion. Un film en polypropylène assure la cohésion entre les deux.

Les bobines et le matériel d’assemblage sont regroupés dans un conteneur pour parvenir jusqu’au chantier. « Le montage sur site, partout dans le monde, avec des éléments dont la traçabilité est garantie, est le gage de la qualité de l’installation finale », affirme Mathieu Haddad. Autre avantage : « Le montage exige trois à cinq fois moins de temps, passant de trois mois dans le cas d’un méthaniseur en béton, à six semaines en moyenne, quelques soient les conditions climatiques », précise l’ingénieur.

Un système modulaire

Si la technologie de base est celle de Lipp, le Simplex design relève de Suez : choix des conditions de pression (standard ou basse pression, agitation verticale ou horizontale, gazomètre intégré ou séparé, chauffage dans la paroi ou externe, etc.). La gamme se décline en capacités unitaires de 500 à 7 000 m3. « La modularité est très forte. Digelis Simplex est un système rassurant quant à la qualité finale de l’ouvrage et sur sa mise en œuvre dans son environnement », conclut l’ingénieur.
 
© Suez
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La faune regagne la ville
Cette troisième semaine de confinement a permis aux animaux de reprendre du terrain en ville. C'est le cas dans de nombreuses métropoles mondiales où la population est confinée. Mais les professionnels des services essentiels - gestion de l'eau et des déchets par exemple - continuent d'assurer leurs missions.
+ de vidéos Environnement TV
UN JOUR EN CONFINEMENT AVEC...
Brahim Ammar, président d’Altawest
Pendant la crise sanitaire du Covid-19 et le confinement qu'elle impose, Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation. Journée type ? Quelle organisation au travail ? Comment entrevoir l'après crise ? Brahim Ammar, président d'Altawest, nous explique son quotidien. 
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Covid-19 : la position de la FNSA sur l'assainissement
Covid-19 : la position de la FNSA sur l'assainissement
Après les mots rassurants de la FNCCR au sujet de l’eau et de l’assainissement, c’est au tour de la FNSA de communiquer sur les entreprises qu’elle représente et qui sont souvent les sous-traitants des collectivités. Ces entreprises prennent aussi leur part pour garantir la continuité de l’activité économique et la santé publique.
Un « compteur intelligent » pour optimiser la gestion de l’eau dans les bâtiments
Un « compteur intelligent » pour optimiser la gestion de l’eau dans les bâtiments
La jeune pousse grenobloise Hydrao vient de lancer son nouveau « compteur intelligent », Hydrao Meter, destiné à gérer en temps réel la consommation de l’eau dans les logements d’habitation.
Une bactérie pour dépolluer les effluents radioactifs
Une bactérie pour dépolluer les effluents radioactifs
Dans une étude publiée dans Environmental Sciences & Technologies, des chercheurs de l’Institut de technologie du Massachusetts et de l’université Paris-Sorbonne, montrent qu’une bactérie photosynthétique est capable de dépolluer des effluents radioactifs.
Sensus boucle son intégration dans Xylem
Sensus boucle son intégration dans Xylem
Entré depuis deux ans dans le giron de Xylem, Sensus annonce avoir achevé son processus d'intégration. Rencontre avec l'entreprise spécialisée dans les solutions de comptage à l'occasion du Carrefour des gestions locales de l'eau à Rennes, fin janvier.
[Dossier] Les boues d’épuration dans la tourmente réglementaire
[Dossier] Les boues d’épuration dans la tourmente réglementaire
La loi Agriculture et alimentation (Egalim) et la directive Déchets sont venues fragiliser deux filières de traitement des boues d’épuration en mélange avec des biodéchets : la méthanisation et le compostage. Cette évolution remet une nouvelle fois en question le retour au sol des boues en France.
[Dossier] L’Inra mène un suivi au long court
[Dossier] L’Inra mène un suivi au long court
Depuis vingt ans, les essais en plein champ menés par l’Inra sur deux sites français comparent l’intérêt agronomique et les impacts environnementaux de différents intrants, composts, épandage direct et fumiers. Le compost de boues normalisé s’avère ainsi une alternative intéressante en valorisation agricole.
[Dossier] Le Sydec des Landes au cœur de l’économie circulaire
[Dossier] Le Sydec des Landes au cœur de l’économie circulaire
Depuis la mise en service en 2005 de l’usine Thalie, le Sydec des Landes propose à son territoire une solution gagnante-gagnante pour sécuriser la valorisation agricole des boues d’épuration. Cette nouvelle filière publique de compostage constitue une boucle locale d’économie circulaire.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
Confs'Amiante Bâti
5 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
HSE 2020
12 Mai 2020
HSE 2020
+ d'événements
Emploi
- Technicien Prélèvement Eau H/F H/F
- RRH H/F - Fonctions Support Siège, IT et Ingénierie de l'Eau
- Ouvrier / Ouvrière paysagiste
- Responsable d'Agence – Développement EnR F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.