Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Dossier] Le Cerib prépare une base des objets en béton

Partager :
[Dossier] Le Cerib prépare une base des objets en béton
Par Alexandra Delmolino, le 2 juillet 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Expert des matériaux et produits préfabriqués en béton, le Centre d’études et de recherches de l’industrie du béton (Cerib) travaille depuis trois ans à l’élaboration d’une base de données des produits génériques pour enrichir les bases utilisées pour monter les projets. L’assainissement en fait partie.

« Grâce à cette étude collective pilotée avec la Fédération des industries du béton (FIB), nous voulons proposer aux prescripteurs (architectes, bureaux d’études…) une base de données des informations sémantiques des objets en béton pour enrichir leur maquette numérique de propriétés (physiques, provenance des matériaux, aspect, exploitation…) provenant des industriels », présente Rémi Lannoy, responsable du département construction numérique et BIM à la direction produits et marchés du Cerib. « Le BIM a démarré par le volet maquette 3D des projets qui constitue en quelque sorte le réceptacle du projet. Mais la seconde couche liée aux informations sémantiques intégrée dans la maquette demeure lacunaire. Il faut donc améliorer le référencement des objets BIM pour faire des maquettes de vrais avatars numériques utiles pour la conception et l’exploitation. »

La base de données du Cerib a pour vocation de lister les produits standards de l’industrie du béton. En trois ans, le centre a réussi à en numériser un grand nombre, représentant environ 60 % du chiffre d’affaires de ce secteur industriel. En matière d’assainissement, plusieurs familles de produits préfabriqués ont été intégrées : les regards, les canalisations en béton pour les eaux usées et pluviales, les chambres de tirage, des bordures de caniveau et des cadres hydrauliques. La base sera bientôt enrichie de nouveaux produits en voirie (fossés trapézoïdaux, descentes d’eau) et bassins de rétention. « Nous rentrons des informations comme le diamètre intérieur et extérieur des tuyaux, le coefficient de ruissellement, la classe des bétons, des éléments de mise en œuvre. Et nous expérimentons actuellement des dispositifs de traçage de ces produits sur le principe du QRCode ou de la puce RFID afin de suivre les produits au niveau de la logistique, du stockage, sur les chantiers et même pour faciliter à terme l’exploitation », poursuit Rémi Lannoy.

Des objets BIM rendus intelligents auront un intérêt certain pour les exploitants de réseaux d’assainissement et amélioreront aussi leur gestion patrimoniale. En interface avec les systèmes d’information géographique (SIG), ils permettront d’harmoniser toutes les informations des réseaux, à l’échelle d’une collectivité mais également régionales et nationale. Et plus globalement, ces données sémantiques pourront être intégrés dans les cahiers des clauses techniques particulières (CCTP) des maîtres d’ouvrage et dans les dossiers de consultation des entreprises (DCE). « Demain, les cahiers des charges seront des outils entièrement numériques. Les entreprises commencent déjà à répondre aux appels d’offres en BIM. D’où l’importance de transformer dès aujourd’hui les objets en leur double numérique pour favoriser cette évolution », conclut l’expert du Cerib.


Cet article est la première partie du dossier "Le numérique dope l’innovation".
- Relire l’introduction publiée le lundi 1er juillet
A venir :
- la seconde partie "Altereo mise sur l’intelligence artificielle", publiée le mercredi 3 juillet
- la troisième partie "Stereau entame sa révolution BIM", publiée le jeudi 4 juillet
© Cerib
Article issu du magazine Hydroplus n° 251
  [Vidéo] Les écoquartiers, terres d'essai du développement durable
La création d’écoquartiers est au programme de nombreux candidats et candidates aux élections municipales. Agnès Breton s’est rendue à Asnières-sur-Seine, où l'écoquartier des Bords de Seine est récemment sorti de terre.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Décret du 1er juillet 2020 portant nomination au comité des finances locales institué par l'article L. 1211-1 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant nomination au sein du Conseil national d'évaluation des normes Lire
Arrêté du 30 juin 2020 portant nomination de la directrice du Fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante Lire
Arrêté du 25 juin 2020 pris pour l'application, en 2020, de l'article L. 1614-4 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant interdiction de mise sur le marché de bouteilles de gaz métalliques non rechargeables contenant de l'hélium Lire
Arrêté du 22 juin 2020 pris en application du décret n° 2019-799 du 26 juillet 2019 fixant les modalités d'indemnisation du référent déontologue et du référent en matière de recueil des signalements émis par les lanceurs d'alerte de l'Autorité de sûreté nucléaire Lire
À lire également
Suez voit grand pour Inflowmatix
Suez voit grand pour Inflowmatix
En prenant une participation minoritaire dans Inflowmatix, Suez entend aider cette entreprise à viser d’autres marchés avec sa technologie numérique de rupture imaginée en Angleterre pour surveiller les réseaux d'eau potable.
L'agence de l'eau Seine-Normandie mobilise 140 millions d'euros pour la relance du secteur
L'agence de l'eau Seine-Normandie mobilise 140 millions d'euros pour la relance du secteur
L'agence de l'eau Seine-Normandie a adopté un plan de reprise pour soutenir l'investissement et l'emploi dans le secteur de l'eau et des milieux aquatiques dans le bassin de la Seine et des cours d'eau de Normandie.
Les industriels des réseaux d’eau interpellent les donneurs d’ordres
Les industriels des réseaux d’eau interpellent les donneurs d’ordres
Les industriels du transport de l’eau et de l’assainissement membres de l’ITEA ont rappelé aux professionnels, élus et collectivités, ce jeudi 14 mai, le besoin qu’ils ont de l’engagement de tous les acteurs pour sauvegarder leur outil de production.
Seules 48% des rivières du bassin Rhône-Méditerrannée sont en bon état écologique
Seules 48% des rivières du bassin Rhône-Méditerrannée sont en bon état écologique
Dans le bassin Rhône-Méditerranée, 48% des rivières sont en bon état écologique. Le bassin Corse en compte quant à lui 91%.
Union sacrée pour la relance du secteur de l’eau
Union sacrée pour la relance du secteur de l’eau
L’Union des industries et entreprises de l’eau, la Fédération nationale des travaux publics et sa branche Les Canalisateurs s’unissent et proposent de faire des agences de l’eau le fer de lance de la relance dans le secteur de l’eau en France en les autorisant à avoir recours à l’emprunt.
Une plateforme digitale pour simplifier les analyses de l'eau
Une plateforme digitale pour simplifier les analyses de l'eau
BWT France, spécialiste du traitement de l’eau, vient de lancer Digikit, une plateforme de gestion en ligne des analyses d’eau. Un service digital qui permet aux installateurs, professionnels du bâtiment, exploitants et industriels de tous secteurs de garder en permanence un œil connecté sur la qualité de l’eau dans leurs installations.
Une analyse en ligne de l’eau comme outil d’alerte du Covid-19
Une analyse en ligne de l’eau comme outil d’alerte du Covid-19
Aqualabo travaille à valider l’association de son analyseur en ligne BACTcontrol en suivi de fond de la pollution de l’eau par les matières fécales et d’un dispositif de PCR pour détecter la présence de pathogènes comme le Covid-19 en cas de pollution fécale avérée. L’avantage : des coûts maîtrisés pour un suivi étroit du risque.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Alternance - Chargé(e) de Prévention Santé et Sécurité H/F
- Chef de secteur H/F
- Poseur / Poseuse en isolation thermique
- Manager de Production F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.