Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

EAU
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

[Dossier] Le Cerib prépare une base des objets en béton

Partager :
[Dossier] Le Cerib prépare une base des objets en béton
Par Alexandra Delmolino, le 2 juillet 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
Expert des matériaux et produits préfabriqués en béton, le Centre d’études et de recherches de l’industrie du béton (Cerib) travaille depuis trois ans à l’élaboration d’une base de données des produits génériques pour enrichir les bases utilisées pour monter les projets. L’assainissement en fait partie.

« Grâce à cette étude collective pilotée avec la Fédération des industries du béton (FIB), nous voulons proposer aux prescripteurs (architectes, bureaux d’études…) une base de données des informations sémantiques des objets en béton pour enrichir leur maquette numérique de propriétés (physiques, provenance des matériaux, aspect, exploitation…) provenant des industriels », présente Rémi Lannoy, responsable du département construction numérique et BIM à la direction produits et marchés du Cerib. « Le BIM a démarré par le volet maquette 3D des projets qui constitue en quelque sorte le réceptacle du projet. Mais la seconde couche liée aux informations sémantiques intégrée dans la maquette demeure lacunaire. Il faut donc améliorer le référencement des objets BIM pour faire des maquettes de vrais avatars numériques utiles pour la conception et l’exploitation. »

La base de données du Cerib a pour vocation de lister les produits standards de l’industrie du béton. En trois ans, le centre a réussi à en numériser un grand nombre, représentant environ 60 % du chiffre d’affaires de ce secteur industriel. En matière d’assainissement, plusieurs familles de produits préfabriqués ont été intégrées : les regards, les canalisations en béton pour les eaux usées et pluviales, les chambres de tirage, des bordures de caniveau et des cadres hydrauliques. La base sera bientôt enrichie de nouveaux produits en voirie (fossés trapézoïdaux, descentes d’eau) et bassins de rétention. « Nous rentrons des informations comme le diamètre intérieur et extérieur des tuyaux, le coefficient de ruissellement, la classe des bétons, des éléments de mise en œuvre. Et nous expérimentons actuellement des dispositifs de traçage de ces produits sur le principe du QRCode ou de la puce RFID afin de suivre les produits au niveau de la logistique, du stockage, sur les chantiers et même pour faciliter à terme l’exploitation », poursuit Rémi Lannoy.

Des objets BIM rendus intelligents auront un intérêt certain pour les exploitants de réseaux d’assainissement et amélioreront aussi leur gestion patrimoniale. En interface avec les systèmes d’information géographique (SIG), ils permettront d’harmoniser toutes les informations des réseaux, à l’échelle d’une collectivité mais également régionales et nationale. Et plus globalement, ces données sémantiques pourront être intégrés dans les cahiers des clauses techniques particulières (CCTP) des maîtres d’ouvrage et dans les dossiers de consultation des entreprises (DCE). « Demain, les cahiers des charges seront des outils entièrement numériques. Les entreprises commencent déjà à répondre aux appels d’offres en BIM. D’où l’importance de transformer dès aujourd’hui les objets en leur double numérique pour favoriser cette évolution », conclut l’expert du Cerib.


Cet article est la première partie du dossier "Le numérique dope l’innovation".
- Relire l’introduction publiée le lundi 1er juillet
A venir :
- la seconde partie "Altereo mise sur l’intelligence artificielle", publiée le mercredi 3 juillet
- la troisième partie "Stereau entame sa révolution BIM", publiée le jeudi 4 juillet
© Cerib
Article issu du magazine Hydroplus n° 251.
Retrouvez toute l'information "eau" dans Hydroplus.
Hydroplus, le magazine des professionnels de l'eau et de l'assainissement. (supplément d'Environnement Magazine)
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
+ de vidéos Environnement TV
Les plus lus
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Autrefois matière première, avant de basculer dans la catégorie déchet, les sédiments veulent retrouver leur statut de ressource. Ces dépôts de matières s’accumulant dans les ports et les voies navigables causent bien des difficultés aux gestionnaires maritimes et fluviaux. Alors que les coûts d’enfouissement augmentent de façon exponentielle, ces matières lourdes, difficiles à transporter, peuvent espérer une voie de sortie. Des initiatives émergent, notamment dans les domaines des éco-matériaux, de l’aménagement, de l’agriculture, et du génie civil.
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
Le 26 septembre dernier, un spectaculaire incendie s'est déclaré dans l'usine rouennaise du fabricant de produits chimiques Lubrizol. Très vite, la prise en charge de l'accident par les autorités publiques a été mise en cause. De nombreux habitants, associations et élus ont contesté l'intervention et le discours de l’État dans la gestion de la crise. Décryptage avec Olivier Borraz, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des risques.
Trois questions à : Nicolas Soret, président de la commission déchets de l'AMF
Dépôts sauvages : Suez et Point.P déploient un dispositif de collecte des déchets de chantiers
Picogen : de l’énergie renouvelable pour la gestion des réseaux d’eau potable
À lire également
Seine Grands Lacs cherche des zones d'expansion des crues dans le bassin amont de la Seine
Seine Grands Lacs cherche des zones d'expansion des crues dans le bassin amont de la Seine
Seine Grands Lacs, l'établissement public territorial de bassin de la Seine amont, vient de démarrer son programme d'identification des zones d'expansion des crues dans cinq territoires pilotes en amont de Paris. L'objectif est de constituer des vitrines des actions susceptibles de favoriser le stockage des eaux en cas de crue et protéger ainsi l'aval.
Un pré-sommet sur l’océan s’ouvre à Biarritz
Un pré-sommet sur l’océan s’ouvre à Biarritz
Alors que le sommet du G7 aura lieu à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) du 24 au 26 août prochains, un pré-sommet consacré à l’océan est organisé par la fondation Surfrider Europe, du 20 au 23 août.
Un nouveau directeur pour la délégation territoriale de Lyon de l’agence de l’eau RMC
Un nouveau directeur pour la délégation territoriale de Lyon de l’agence de l’eau RMC
Ce lundi 14 octobre, la délégation territoriale de Lyon de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, a annoncé la nomination de Nicolas Alban à sa tête.
L'observatoire de l'eau et de l'assainissement souligne une hausse du taux d'impayés
L'observatoire de l'eau et de l'assainissement souligne une hausse du taux d'impayés
Vendredi 4 octobre dernier, l'Agence française pour la biodiversité (AFB), a publié le huitième rapport national de l'observatoire des services publics d'eau et d'assainissement, qui témoigne d'une hausse des taux d'impayés sur les factures d'eau.
Thierry Burlot : « L’exigence citoyenne nous détournera des schémas qui nous mènent droit dans le mur »
Thierry Burlot : « L’exigence citoyenne nous détournera des schémas qui nous mènent droit dans le mur »
Pour la première fois depuis sa création en 1990, le Cercle français de l’eau se dote d’un président qui n’est pas parlementaire mais élu local. Thierry Burlot, vice-président (PS) de la région Bretagne et président du comité de bassin Loire-Bretagne, a pris la tête de l’association d’acteurs institutionnels et économiques début septembre. Il s’affiche optimiste sur l’avenir budgétaire des agences de l’eau. Et confiant dans le « dialogue territorial » pour engager la transition agroécologique.
C4Hydro prépare un test d’autocontrôle du risque légionelle pour les particuliers
C4Hydro prépare un test d’autocontrôle du risque légionelle pour les particuliers
C4Hydro, une jeune pousse spécialisée dans la détection et le dénombrement de micro-organismes présents dans l’eau, va enrichir sa gamme de tests rapides d’une version destinée aux particuliers.
Les microplastiques perturbent les unités de traitement de l’eau
Les microplastiques perturbent les unités de traitement de l’eau
Selon une étude menée par l’Université de Surrey et l’Institut des matériaux de pointe de Deakin et publiée dans Journal of Water Research, les microplastiques présents dans les flux de déchets réduisent les performances des usines de traitement de l’eau et altèrent la qualité de l’eau.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Technicien de maintenance H/F
- Chef de Projet - Facturation et Recouvrement H/F
- Technicien / Technicienne en Hygiène, Sécurité, Environnement industriel -HSE-
- Contrôleur de Gestion Industrielle F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.