Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La détérioration de la qualité de l'eau impacte la croissance économique

Partager :
La détérioration de la qualité de l'eau impacte la croissance économique
Par E.G, le 28 août 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le 20 août dernier, la Banque mondiale a publié un rapport sur le coût de la détérioration de la qualité de l’eau dans le monde : celle-ci réduirait la croissance d’un tiers dans certains pays.

« Le monde est confronté à une invisible crise de la qualité de l’eau qui réduit d’un tiers la croissance économique potentielle des zones fortement polluées et menace le bien-être humain et environnemental », alerte la Banque mondiale dans un nouveau rapport. Pour arriver à cette conclusion, la Banque mondiale a constitué une base de données sur la qualité de l’eau. Elle a ainsi pu démontrer comment « la conjonction de bactéries, d’eaux usées et de produits chimiques et plastiques peut extirper l’oxygène de l’approvisionnement en eau et et transformer l’eau en poison pour les êtres humains et les écosystèmes », explique la Banque mondiale. A partir d’un certain seuil de demande en oxygène, les répercussions sur la santé humaine, l’agriculture et les écosystèmes peuvent représenter jusqu’à un tiers de la croissance du PIB dans les régions situées en aval.

L’azote sur le banc des accusés

« L’azote est l’une des principales causes de la mauvaise qualité de l’eau : répandu sous forme d’engrais sur les terres agricoles, il finit sa course dans les rivières, les lacs et les océans où il se transforme en nitrates », précise le rapport. Les enfants sont les premières victimes, qui peuvent souffrir de problèmes de croissance et de développement cérébral. « Le rapport constate aussi que les rendements agricoles diminuent sous l’effet de l’augmentation de la salinité de l’eau et des sols résultant de sécheresses plus intenses, d’ondes de tempête et de l’accroissement de l’extraction d’eau », peut-on lire.

Le président du groupe de la Banque mondiale, David Malpass, estime que « les pouvoirs publics doivent prendre d’urgence des mesures pour lutter contre la pollution de l’eau de sorte que les pays puissent croître plus rapidement de manière équitable et durable sur le plan environnemental ». Le rapport préconise ainsi l’établissement de normes environnementales, une évaluation des charges polluantes, ou encore la construction d’infrastructures de traitement des eaux.
Photo : Satkhira, Bangladesh, juillet 2016 / Solidarités International / DR
  [Vidéo] Rencontre avec l'architecte Lina Ghotmeh
A quoi ressemblera la ville de demain ? Voici quelques éléments de réponse avec l’architecte Lina Ghotmeh.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Arrêté du 29 mai 2020 portant admission à la retraite (ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts) Lire
Arrêté du 29 mai 2020 portant admission à la retraite (ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts) Lire
À lire également
Union sacrée pour la relance du secteur de l’eau
Union sacrée pour la relance du secteur de l’eau
L’Union des industries et entreprises de l’eau, la Fédération nationale des travaux publics et sa branche Les Canalisateurs s’unissent et proposent de faire des agences de l’eau le fer de lance de la relance dans le secteur de l’eau en France en les autorisant à avoir recours à l’emprunt.
Crise sanitaire : l’agence de l’eau Seine-Normandie adopte des mesures d’urgence
Crise sanitaire : l’agence de l’eau Seine-Normandie adopte des mesures d’urgence
Le conseil d’administration de l’agence de l’eau Seine-Normandie, a adopté ce lundi 11 mai, des mesures d’urgence pour soutenir les acteurs de l’eau du bassin.
Seules 48% des rivières du bassin Rhône-Méditerrannée sont en bon état écologique
Seules 48% des rivières du bassin Rhône-Méditerrannée sont en bon état écologique
Dans le bassin Rhône-Méditerranée, 48% des rivières sont en bon état écologique. Le bassin Corse en compte quant à lui 91%.
[Avis d'expert] La généralisation du polyéthylène dans les réseaux : une option d’avenir
[Avis d'expert] La généralisation du polyéthylène dans les réseaux : une option d’avenir
Le président du groupe Elydan Marc-Antoine Blin explique en quoi la généralisation du polyéthylène dans les réseaux d'eau est une solution pérenne : durabilité, flexibilité, inertie chimique ou encore rentabilité, pour l'expert, "sa faculté de réduire le nombre de fuites et d’augmenter les rendements à une valeur proche de 100%".
Suez voit grand pour Inflowmatix
Suez voit grand pour Inflowmatix
En prenant une participation minoritaire dans Inflowmatix, Suez entend aider cette entreprise à viser d’autres marchés avec sa technologie numérique de rupture imaginée en Angleterre pour surveiller les réseaux d'eau potable.
[Dossier] Eaux pluviales : Roulépur cible le ruissellement des voiries et des parkings urbains
Piloté par l’école des Ponts ParisTech (ENPC), Roulépur s’est intéressé à la performance de plusieurs dispositifs de gestion à la source des eaux de ruissellement de voiries et parkings urbains sur la maîtrise des flux de micropolluants. La filtration par un substrat végétalisé, des parkings perméables végétalisés et des noues filtrantes, s’avère particulièrement efficace.
Une analyse en ligne de l’eau comme outil d’alerte du Covid-19
Une analyse en ligne de l’eau comme outil d’alerte du Covid-19
Aqualabo travaille à valider l’association de son analyseur en ligne BACTcontrol en suivi de fond de la pollution de l’eau par les matières fécales et d’un dispositif de PCR pour détecter la présence de pathogènes comme le Covid-19 en cas de pollution fécale avérée. L’avantage : des coûts maîtrisés pour un suivi étroit du risque.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Paysagiste H/F
- Agent d'exploitation H/F
- Jardinier / Jardinière paysagiste
- CHARGE(E) ETUDES FTTH F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.