Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Services d'eau potable et d'assainissement : la FP2E pointe un manque de transparence

Partager :
Services d'eau potable et d'assainissement : la FP2E pointe un manque de transparence
Par Eva Gomez, le 16 décembre 2019
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Jeudi 12 décembre dernier, la Fédération des entreprises de l’eau (FP2E) et le cabinet de conseil Bipe, ont publié les résultats de la septième édition de leur étude sur les services publics d’eau et d’assainissement en France.

Qualité de l’eau potable, taux de rendement, prix moyen, parts de marché... Les entreprises de l’eau sont globalement satisfaites des résultats de la septième édition de l’étude sur les services d’eau potable et d’assainissement, même si elles pointent du doigt une ombre au tableau : « Il y a un manque de transparence dans la communication des données et chiffres, particulièrement dans les villes de moins de 10.000 habitants », regrette Frédéric Van Heems, président de la FP2E. « Pour 92% des services rendus dans les villes de moins de 10.000 habitants, nous avons eu des difficultés à récolter des données, ce qui pose un problème de transparence, surtout dans un contexte climatique compliqué où les informations disponibles permettront de mieux piloter les services de l’eau dans les années à venir », abonde le président du Bipe, Pascal Le Merrer.

Pour les deux organismes à l’origine de cette étude, il s’agit d’un enjeu majeur, alors que les périodes de stress hydriques sont de plus en plus récurrentes et de plus en plus longues. « Il faut responsabiliser les acteurs, leur proposer des aides à condition qu’ils établissent des plans d’amélioration du taux de rendement par exemple », suggère Frédéric Van Heems. « Mais dans beaucoup de cas, on ne dispose même pas d’une base de référence sur le taux de rendement », souligne-t-il.

Une amélioration du taux de rendement qui permet de préserver les ressources

Sur une note plus positive, le baromètre publié le mardi 10 décembre dernier par le Centre d’information sur l’eau révèle que 87% des Français sont satisfaits des services de l’eau, contre 84% en 2018. « Afin d’améliorer les services, les entreprises de l’eau ont investi 17% de plus qu’en 2013, notamment pour le déploiement de compteurs intelligents afin de surveiller les réseaux, détecter les fuites et contrôler les consommations en temps réel », explique le président de la FP2E. Par ailleurs, la fédération se félicite du taux de rendement Français, qui atteint 79,8% et qui est au-dessus de la moyenne européenne. « Sur les 12-13 dernières années, l’amélioration du taux de rendement a permis de prélever un milliard de mètres cubes en moins dans la nature », précise Frédéric Van Heems. D’autant que dans le même temps, la population a augmenté et la consommation est restée stable.

Cependant, le taux de renouvellement des réseaux reste insuffisant aux yeux de la FP2E : « Ce taux ne change pas depuis 2016. Avec 0,57% du réseau renouvelé chaque année, on ne peut pas garantir un entretien optimal du patrimoine », explique le président de la Fédération. Il faudrait en effet un taux de 1,5% et investir huit milliards d’euros par an, soit deux milliards de plus qu’actuellement. Même son de cloche sur la mise en conformité des stations d’épuration, qui « n’est pas suffisante au regard des normes de l’Union européenne », soulignent les professionnels du secteur.

Une augmentation de la sous-traitance aux entreprises privées

Le prix moyen des services de l’eau en France satisfait cependant les professionnels, avec une moyenne de 4,04 euros/m3. Un prix compétitif par rapport aux voisins européens, qui n’empêche pas le taux d’impayés d’augmenter : il passe de 0,9% en 2013, à 1,9% en 2017. Pourtant, « 82% des Français s’attendent néanmoins à une augmentation du prix de l’eau dans les prochaines années et son prêts à le payer, si c’est pour une amélioration de la qualité et en faveur de la préservation des ressources », remarque le président de la FP2E. Pour les professionnels, la réutilisation des eaux usées traitées se présente comme une solution d’avenir : « En France on est à bien moins d’1% d’eaux usées traitées réutilisées, comparé à l’Italie qui est à 9% et à l’Espagne qui est à 13% », fait remarquer Frédéric Van Heems.

Enfin, les entreprises se réjouissent également de l’augmentation des parts de marché nationales en faveur de la sous-traitance. « Ce qui va à l’encontre d’une soit-disant "remunicipalisation" » : selon l’étude, 65% des services d’eau potable en France sont sous-traités par des entreprises privées ou semi-publiques et 35% sont traités en régies. Du côté de l’assainissement, les entreprises privées sous-traitent 54% du marché, et les régies 46%.
Pixabay / DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Ça m'énerve ! La pollution lumineuse
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
Décembre 2020
Sommaire
Découvrir
Actu réglementaire
Délibération n° 2021-02 du 7 janvier 2021 portant décision sur les modalités de prise en compte de participations de tiers dans le financement de programmes d'investissements de renforcement pour l'insertion du biométhane dans les réseaux de gaz naturel Lire
Arrêté du 18 janvier 2021 relatif aux inventaires nationaux et aux projections nationales d'émissions de polluants atmosphériques Lire
Décret n° 2021-34 du 18 janvier 2021 portant renouvellement de classement du parc naturel régional Oise Pays de France (régions Hauts-de-France et Ile-de-France) Lire
Décret n° 2021-33 du 18 janvier 2021 relatif aux objectifs nationaux de réduction des émissions de certains polluants atmosphériques Lire
Arrêté du 11 janvier 2021 relatif à la prolongation des cahiers des charges des appels à projets « Systèmes énergétiques - Villes et Territoires durables », « Economie Circulaire - Ecoefficience dans l'Industrie, l'Agriculture et l'Eau » et « Bioéconomie et Protection de l'environnement » - session 2020 (Action « Démonstrateurs et territoires d'innovation de grande ambition) Lire
Arrêté du 7 janvier 2021 autorisant au titre de l'année 2021 l'ouverture de concours pour le recrutement de chargés de recherche de classe normale à l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (INRAE) Lire
Décret du 15 janvier 2021 portant classement d'un site Lire
Arrêté du 28 décembre 2020 autorisant au titre de l'année 2021 l'ouverture d'un concours professionnel pour le recrutement de secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable de classe supérieure, spécialité contrôle des transports terrestres Lire
Décret n° 2021-28 du 14 janvier 2021 modifiant le plafond annuel du dispositif d'aide au renforcement des réseaux de distribution de gaz naturel pour le raccordement des installations de production de biométhane Lire
LOI organique n° 2021-27 du 15 janvier 2021 relative au Conseil économique, social et environnemental Lire
Arrêté du 11 janvier 2021 portant retrait du marché de compresseurs d'air Lire
Décret n° 2021-19 du 11 janvier 2021 relatif au critère de performance énergétique dans la définition du logement décent en France métropolitaine Lire
Arrêté du 21 décembre 2020 modifiant l'arrêté du 30 juillet 2020 fixant la liste et la localisation des emplois de chef de mission de l'agriculture et de l'environnement Lire
Arrêté du 8 janvier 2021 transférant l'autorisation de fourniture de gaz naturel de la société Oxochimie à la société Ineos Derivatives Lavéra (IDL) Lire
Arrêté du 8 janvier 2021 autorisant la société GreenYellow Energy Supply and Services France à exercer l'activité de fourniture de gaz naturel Lire
Arrêté du 31 décembre 2020 organisant les modalités de la contribution financière de l'Office français de la biodiversité aux établissements publics des parcs nationaux pour l'année 2021 Lire
Arrêté du 15 décembre 2020 autorisant l'ouverture du concours professionnel pour le recrutement des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable de classe supérieure, spécialité administration générale, au titre de l'année 2021 Lire
Arrêté du 18 décembre 2020 portant modification et création de programmes dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie Lire
Arrêté du 17 décembre 2020 autorisant l'ouverture de l'examen professionnel pour le recrutement des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable de classe supérieure, spécialité administration générale, au titre de l'année 2021 Lire
Arrêté du 17 décembre 2020 modifiant l'arrêté du 3 octobre 2010 relatif au stockage en réservoirs aériens manufacturés de liquides inflammables, exploités au sein d'une installation classée pour la protection de l'environnement soumise à autorisation de la législation des installations classées pour la protection de l'environnement Lire
À lire également
[Dossier] Le Spanc-Satese 37 mise sur son retour d’expérience
[Dossier] Le Spanc-Satese 37 mise sur son retour d’expérience
Le Satese 37 a créé son service public d’assainissement non collectif en 2006 pour 200 communes du département, avec un contrôle instauré dès 1998. Ces vingt-deux années d’expérience lui ont permis de dresser un bilan de la qualité des installations contrôlées et de pousser à la réhabilitation celles non conformes.
Malaunay tend un piège aux macrodéchets
Malaunay tend un piège aux macrodéchets
La ville de Malaunay, en Normandie, a installé, avec la Métropole Rouen Normandie, des filets antidéchets sur trois exutoires d’eaux pluviales se déversant dans le Cailly, la rivière qui la traverse.
Suez met la blockchain au service de la gestion des boues
Suez met la blockchain au service de la gestion des boues
Pour sécuriser les transactions liées aux boues, Suez annonce avoir ajouté une blockchain à son portail SludgeAdvanced, afin d'assurer la transparence de la filière.
Des barrières anti-inondation brevetées
Des barrières anti-inondation brevetées
L'entreprise Ausec, basée dans la Loire, propose la gamme Obloc pour se protéger des inondations.
La Cour d’appel confirme la suspension du rachat de Suez par Veolia
La Cour d’appel confirme la suspension du rachat de Suez par Veolia
Le bras de fer se poursuit entre Suez et Veolia, cette fois devant la Cour d’appel de Paris. La 19 novembre, la Cour a décidé de confirmer le référé déposé par Suez en octobre dernier. Ainsi, Veolia ne bénéficie toujours pas des effets de son rachat de 29,9% des parts de Suez à Engie.
Soprema crée une gamme pour les eaux pluviales
Soprema crée une gamme pour les eaux pluviales
Soprema a regroupé dans la gamme Skywater l’ensemble de ses solutions pour gérer les eaux pluviales sur les toits-terrasses.
[Dossier] Assainissement non-collectif : la qualité de la filière se dessine
[Dossier] Assainissement non-collectif : la qualité de la filière se dessine
Qualité de service et des dispositifs de traitement, la filière de l’assainissement non collectif cherche encore à se structurer pour apporter plus de garanties aux usagers. Dans un contexte en pleine évolution liée à la révision prochaine de l’arrêté Prescription technique et au lancement de la marque NF ANC.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Événements
34eme Congrès National AMORCE
3 Février 2021
Salon SMART
10 Mars 2021
Bio360
24 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Agent de Réseau d'Eau Potable - H/F
- Ingénieur Commercial H/F
- Agent / Agente de récupération et de recyclage
- Chef de projets F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.