EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneEAU

Bassin Loire-Bretagne : 24% des cours d'eau sont en bon état écologique

Par E.G. Publié le 17 décembre 2019.
Bassin Loire-Bretagne : 24% des cours d'eau sont en bon état écologique
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Le comité de bassin Loire-Bretagne a adopté l’état des lieux des cours d’eau du bassin : 24% sont en bon ou très bon état écologique.

24% des cours d’eau du bassin Loire-Bretagne sont en bon ou très bon état écologique, indique l’agence de l’eau Loire-Bretagne suite à son comité de bassin. « A règle constante, cela représente une progression de 8% de bon état de nos rivières entre 2013 et 2018 », se félicite l’agence de l’eau. En effet, en 2013, selon les anciennes règles d’évaluation de l’état des cours d’eau, 26,4% d’entre eux étaient en bon état. En maintenant ces règles, en 2019, 28,6% des cours d’eau seraient évalués en bon état écologique.

En 30 ans, la présence de phosphore dans les rivières du bassin a été divisée par 4 et 87% des nappes souterraines sont en bon état quantitatif. « Depuis 10 ans, plus de 75% de nos cours d’eau sont en bon état pour les invertébrés et la macro-flore aquatiques », précise le comité de bassin. Enfin, 80% des eaux côtières du bassin Loire-Bretagne sont en bon état écologique.

L’ambition : 61% de cours d’eau en bon état en 2021

« Le territoire du bassin Loire-Bretagne représente 28 % du territoire national et 13 millions d’habitants [...], ce territoire est régulièrement touché par des phénomènes climatiques extrêmes, la thématique de l’eau est donc un enjeu majeur », rappelle Pierre Pouëssel, préfet de la région Centre-Val de Loire et préfet coordonnateur du bassin Loire-Bretagne. Sur le bassin, l’agence a identifié des progrès à accomplir, notamment en ce qui concerne l’hydrologie et les pollutions diffuses, la morphologie des cours d’eau qui est majoritairement altérée, ou les rejets ponctuels des collectivités et des industries.

« Le comité de bassin s’est également interrogé sur le niveau d’ambition qu’il souhaite donner à sa politique. Pour mémoire, en 2009, le comité de bassin s’était fixé un objectif de 61 % de masses d’eau en bon état écologique pour 2015 », est-il rappelé. En 2015 cette ambition a été maintenue pour 2021.
La Loire à Bréhémont / Wikimedia Commons / DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Enquête | Mobilisation générale autour de la Gemapi
6 juin 2022
Enquête | Mobilisation générale autour de la Gemapi Aujourd’hui stabilisée au niveau réglementaire, la gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (Gemapi) entre pour les intercommunalités les plus avancées dans une phase opérationnelle, alors que certaines élaborent encore sa gouvernance. Complexe dans son exercice, cette compétence récente a cependant réussi à mobiliser tous les territoires.
Avis des pros/1 | Ecovégétal décline les parkings perméables, végétalisés ou non
11 juillet 2022
Avis des pros/1 | Ecovégétal décline les parkings perméables, végétalisés ou non Les parkings perméables d’Ecovégétal garantissent une infiltration des eaux de pluie à la source. Végétalisés ou d’aspect plus minéral, ils favorisent le retour d’un cycle naturel de l’eau, la filtration des polluants, la réalimentation des nappes phréatiques et le rafraîchissement.
Enquête | Le 1% eau, un dispositif à valoriser pour la coopération décentralisée
6 juillet 2022
Enquête | Le 1% eau, un dispositif à valoriser pour la coopération décentralisée Depuis la loi Oudin-Santini, les collectivités françaises compétentes sur l’eau et l’assainissement peuvent consacrer jusqu’à 1% de leur budget annexe au financement de projets d’accès à l’eau et à l’assainissement avec des collectivités du Sud. Soutenu par les agences de l’eau, ce dispositif du 1% eau a progressé en dix-sept ans, mais les collectivités pourraient s’engager plus largement.
Tous les articles EAU
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ouvrier viticole tractoriste H/F
- Responsable de Territoire H/F
- Technicien / Technicienne en environnement industriel
- Consultant junior en analyse financière, sociale et économique - Lyon F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola