Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Aquasys lance sa série de quatre progiciels pour la gestion de l’eau

Partager :
Aquasys lance sa série de quatre progiciels pour la gestion de l’eau
Par A.B., le 7 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
Aquasys a présenté au Carrefour des gestions locales de l’eau, à Rennes, fin janvier, les quatre progiciels de gestion des données de l’eau et des milieux aquatiques.
 
« Nos progiciels permettent au client de s’affranchir de la bureautique et de se concentrer sur leur cœur de métier : l’expertise. » Les quatre solutions progicielles qu’Aquasys a développées assurent l’acquisition, la bancarisaton, le contrôle, la valorisation, l’analyse prédictive pour l’aide à la décision et le partage des données en matière de gestion de l’eau. Accessibles en ligne à l’aide d’un identifiant et d’un mot de passe, ces quatre solutions s’utilisent indépendamment ou associées. Seqoya s’adresse aux gestionnaires d’eau potable ; Myliaq gère les données de l’eau et des milieux aquatiques (eaux souterraines, eaux de surface, pluviométrie et hydrométrie) – le BRGM l’utilise ; Acycliq s’inscrit dans le cadre de la Gemapi en apportant une réponse en matière de gestion des étiages et des inondations mais aussi dans le domaine de la prévention des pollutions ; Synaptiq permet de créer un observatoire des données sur l’eau, dont certaines peuvent être mises à disposition du grand public. Aquasys commercialise ces outils depuis le début de l’année et les propose sous la forme d’un abonnement annuel de 1500 euros par progiciel. « Nos clients sont les collectivités locales, des organisations telles que les Dreal et le BRGM, des syndicats d’eau potable, des bureaux d’études. Nous sommes aussi en contact avec des industriels de l’embouteillage d’eau », indique Stéphane Grenon, directeur commercial associé d’Aquasys. La donnée reste la propriété de notre client. Elle est hébergée soit chez lui, soit sur nos serveurs et en double pour plus de sécurité », ajoute-t-il. À noter, Aquasys apporte en plus des conseils sur la gestion des données.
 
© Aquasys
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La faune regagne la ville
Cette troisième semaine de confinement a permis aux animaux de reprendre du terrain en ville. C'est le cas dans de nombreuses métropoles mondiales où la population est confinée. Mais les professionnels des services essentiels - gestion de l'eau et des déchets par exemple - continuent d'assurer leurs missions.
+ de vidéos Environnement TV
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
La Vendée va produire de l’hydrogène vert dès 2021
La Vendée va produire de l’hydrogène vert dès 2021
Le projet ligérien H2Ouest a été retenu par l’Ademe dans le cadre de son appel à projets H2 - mobilité / Ecosystèmes de mobilité hydrogène.
Chiffre d’affaires en hausse pour McPhy en 2019
Chiffre d’affaires en hausse pour McPhy en 2019
Le spécialiste des équipements de production et distribution d’hydrogène, McPhy, a bénéficié en 2019 d’un chiffre d’affaires de 11,4 millions d'euros, en progression de 43%.
75,4 millions d'euros pour l'eau potable et l'assainissement dans les Hauts-de-France
75,4 millions d'euros pour l'eau potable et l'assainissement dans les Hauts-de-France
Le Siden-Sian et ses Régies Noréade viennent d'investir 75,4 millions d'euros pour la distribution de l'eau potable et de l'assainissement dans les Hauts-de-France.
Des bambousaies pour traiter les eaux usées
Des bambousaies pour traiter les eaux usées
Une station d'épuration végétale : c'est ce que propose la jeune pousse Bamboo For Life, basée à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). L'entreprise a développé un concept où les eaux usées sont traitées dans des bambousaies, par phytorémédiation.
Un nouveau directeur général pour le port autonome de Paris
Le conseil des ministres a nommé Antoine Berbain, directeur général du port autonome de Paris.
[Dossier] Trois questions à : Hubert Brunet, président du Syprea
[Dossier] Trois questions à : Hubert Brunet, président du Syprea
La loi Agriculture et alimentation (Egalim) et la directive Déchets sont venues fragiliser deux filières de traitement des boues d’épuration en mélange avec des biodéchets : la méthanisation et le compostage. Cette évolution remet une nouvelle fois en question le retour au sol des boues en France. Rencontre avec le président du Syndicat des professionnels du recyclage en agriculture​.
La FNCCR promeut le PGSSE en vidéo
La FNCCR promeut le PGSSE en vidéo
Dans le cadre de la crise sanitaire liée au virus Covid-19, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), publie une vidéo de témoignages de collectivités ayant anticipé leurs plans de gestion de la sécurité sanitaire des eaux (PGSSE). 
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
Confs'Amiante Bâti
5 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
HSE 2020
12 Mai 2020
HSE 2020
+ d'événements
Emploi
- Saur propose une Licence GASTE en Apprentissage
- Ingénieur Génie - Civil H / F
- Installateur / Installatrice en chauffage, climatisation, sanitaire et énergies renouvelables
- Ingénieur projet F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.