Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] L’eau, enjeu majeur de la ville de demain

Partager :
[Tribune] L’eau, enjeu majeur de la ville de demain
Par Gabriel Della-Monica, fondateur d’Hydrao, le 2 novembre 2020
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Gabriel Della-Monica, fondateur de l’entreprise grenobloise spécialisée dans la préservation de l’eau et de l’énergie Hydrao, pointe la nécessité d’inclure la préservation de l’eau dans la politique de la ville. Il revient sur la responsabilité des maires pour concilier croissance urbaine et gestion durable des ressources en eau et liste les différents leviers qu’ont les élus pour y parvenir.

La crise du Covid-19 aura eu le mérite de retarder de 3 semaines le “jour du dépassement”, qui s’est tenu le 22 août, date à laquelle l’humanité a consommé toutes les ressources que les écosystèmes peuvent produire en une année. Mais doit on miser sur des crises pour soulager la planète et accélérer les prises de consciences collectives ? Ou est-ce plutôt à chacun de nous d’en tirer des leçons ?

Les Français ont envoyé aux élus municipaux un signal fort lors du second tour des élections municipales en juin dernier. La poussée verte dans de nombreuses villes montre la nécessité de prendre en compte les enjeux climatiques à l’échelle locale. Les politiques urbaines et périurbaines ne peuvent être menées sans un plan d’action ambitieux en la matière.

Face à l’essor urbain, deux défis me semblent immenses : l’énergie et l’eau. Deux ressources intimement liées puisque la production de la première est fortement consommatrice de la seconde ; et vice-versa.  Pomper, traiter, distribuer puis chauffer l’eau s’avère aussi très énergivore. 

La demande urbaine en eau devrait doubler d’ici 2050, d’après la Banque Mondiale, or la quantité d’eau disponible dans un territoire n’est pas toujours alignée avec sa réalité démographique ! De nombreuses villes d’Europe subissent chaque été des restrictions d’eau dues à la sécheresse ; en particulier aux Pays-Bas et en Belgique, mais aussi en France, notamment dans les bassins Adour-Garonne (sud-ouest) et Loire-Bretagne. Selon Météo France, l’été 2020 a été le plus sec jamais enregistré depuis le début des mesures en France (autrement dit 1959).

Comment concilier croissance urbaine et gestion durable des ressources en eau ?

C’est surtout à l’échelle locale que la préservation de l’eau se joue. Ainsi, une mairie qui n’encourage pas dès aujourd’hui les économies d’eau prend le risque, demain, de ne plus pouvoir accueillir de nouveaux habitants. Ses principaux leviers pour économiser l’eau sont d’une part la réduction des fuites sur les réseaux d’eau potable, et d’autre part la diminution des consommations aux points d’usage. 

Les fuites représentent encore un litre d’eau sur cinq distribués, selon l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, à cause du manque d’étanchéité de canalisations souvent vétustes ou corrodées par la qualité de l’eau. Un coût qui se répercute pourtant sur les factures des ménages. Face à ce constat, les outils numériques, accompagnés d’une exploitation maîtrisée des données qu’ils remontent, s’avèrent clés pour orienter intelligemment les investissements en matière de rénovation des réseaux. Ces outils restent encore trop peu exploités dans le domaine de l’eau, alors qu’ils permettent de privilégier une vraie maintenance prédictive et d’éviter des contrôles manuels “tous azimuts” in fine extrêmement coûteux.

Économiser l’eau aux points d’usage, l’affaire de tous

Un quart de la consommation d’eau potable en France relève de la sphère domestique. Si l’optimisation de la gestion des ressources passe indéniablement par l’innovation technologique, elle repose aussi sur la question de l’usage et de l’implication citoyenne. Au-delà d’une approche purement technique, il me semble indispensable d’associer les habitants à l’optimisation de la gestion des flux eau-énergie-déchets dans les lieux où ils vivent. La prise de conscience des citoyens sur leur capacité d’action ne pourra que renforcer l’efficacité de l’action publique.

Depuis la Loi Brottes de 2013, 50 collectivités volontaires regroupant 11 millions d’habitants, ont fait le choix d’une tarification sociale de l’eau pour garantir un plus juste accès à l’eau tout en limitant les consommations : gratuité des premiers mètres cubes, tarifs réduits et progressifs ou encore chèques eau. Cet engagement financier louable est généralement accompagné d’une sensibilisation des abonnés pour se prémunir des excès : alertes par SMS en cas de consommation élevée et suivi des risques de fuite. Une pédagogie qui mériterait d’aller un cran plus loin en offrant aux ménages les moyens concrets d’optimiser leur gestion de l’eau, de transformer une contrainte en opportunité. Par exemple, pourquoi ne pas aider les citoyens en précarité énergétique (la précarité eau étant corrélée) à s’équiper en systèmes hydro-économes ou à installer des solutions de réemploi de l’eau de pluie ? Il est grand temps de réconcilier le besoin d’accès à l’eau pour tous et les besoins des générations futures !

La réduction du gaspillage au point d’usage prend aussi tout son sens dans les piscines municipales, qui brassent des quantités d’eau pharaoniques. Combien de centres nautiques ignorent encore qu’ils peuvent bénéficier de subventions conséquentes pour remplacer leurs vieux systèmes de robinetterie, pour leurs douches et vestiaires, grâce aux Certificats d’Economie d’Energie ? Autre idée qui va dans le sens de la transition écologique : concernant l’eau des bassins, pourquoi ne pas imaginer un système de récupération des eaux usées pour alimenter les balayeuses chargées du nettoyage des trottoirs de la ville, comme le fait la piscine municipale de Seclin, dans les Hauts-de-France, pour alléger les dépenses communales ? 
 
Aux maires donc, de repenser l’écologie de manière pédagogique, positive et innovante, et d’impliquer l’ensemble des citadins. Les élus ne peuvent plus faire la sourde oreille, à eux de dessiner les traits d’une ville plus respectueuse de ses ressources ! Les citoyens seront prêts à s’engager !
Gabriel Della-Monica, fondateur d'Hydrao
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans :
Environnement Magazine
Pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Cycl'eau 2020, une première édition réussie à Lille
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
Décembre 2020
Sommaire
Découvrir
Actu réglementaire
Arrêté du 30 novembre 2020 attribuant à la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de la région Normandie une compétence d'appui au préfet de la région Centre-Val de Loire en matière de maîtrise d'ouvrage de certaines opérations de développement et de modernisation du réseau routier national Lire
Arrêté du 1er décembre 2020 relatif à la mise en œuvre d'un second arrêt temporaire aidé des entreprises de pêche à pied et de récolte de végétaux marins sur le rivage dans le cadre de l'épidémie du covid-19 Lire
Arrêté du 9 novembre 2020 portant nomination au conseil scientifique de l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement Lire
Arrêté du 27 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Etablissement public Grand Paris Aménagement Lire
Arrêté du 19 novembre 2020 fixant la liste des amphibiens et des reptiles représentés dans le département de la Guyane protégés sur l'ensemble du territoire national et les modalités de leur protection Lire
Décret n° 2020-1495 du 2 décembre 2020 modifiant le décret n° 2018-211 du 28 mars 2018 relatif à l'expérimentation de véhicules à délégation de conduite sur les voies publiques Lire
Arrêté du 1er décembre 2020 portant nomination au conseil scientifique de l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement Lire
Arrêté du 24 novembre 2020 modifiant l'arrêté du 16 mars 2020 fixant la liste des emplois de conseiller d'administration de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables Lire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant la répartition des postes offerts au titre de l'année 2020 au recrutement sans concours dans le grade d'adjoint administratif des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 Lire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant la répartition des postes offerts au titre de l'année 2020 au recrutement sans concours dans le grade d'agent d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 et modifié par arrêté du 9 octobre 2020 Lire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant le nombre de postes offerts au titre de l'année 2020 au concours externe d'agent d'exploitation principal des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 et modifié par arrêté du 9 octobre 2020 Lire
Arrêté du 19 novembre 2020 portant nomination de membres de missions régionales d'autorité environnementale du Conseil général de l'environnement et du développement durable (MRAe) Lire
Arrêté du 21 novembre 2020 relatif aux mesures transitoires du régime de certification des compétences des personnes physiques réalisant l'inspection périodique des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique est supérieure à 12 kilowatts Lire
Arrêté du 10 novembre 2020 portant agrément de l'association Saint Vincent de Paul Lire
Décret du 27 novembre 2020 autorisant la société Orano Cycle à modifier l'installation nucléaire de base n° 116, dénommée « UP3-A », implantée dans l'établissement de La Hague (département de la Manche) et modifiant le décret du 12 mai 1981 autorisant la Compagnie générale des matières nucléaires à créer, dans son établissement de La Hague, des usines de traitement d'éléments combustibles irradiés provenant des réacteurs nucléaires à eau ordinaire. Usine dénommée « UP 3-A » Lire
Décret du 27 novembre 2020 modifiant le périmètre des installations nucléaires de base n° 111 et n° 112 de la centrale nucléaire de Cruas, exploitées par la société Electricité de France - Société Anonyme (EDF-SA) et situées sur les territoires des communes de Cruas et de Meysse (département de l'Ardèche) Lire
Décret n° 2020-1455 du 27 novembre 2020 portant réforme de la responsabilité élargie des producteurs Lire
Délibération n° 2020-278 du 19 novembre 2020 portant vérification de la conformité du barème des tarifs réglementés de vente de gaz proposé par Engie pour le mois de décembre 2020 Lire
Arrêté du 23 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Etablissement public Grand Paris Aménagement Lire
Arrêté du 25 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'établissement public chargé de l'aménagement de la Ville nouvelle de Sénart Lire
À lire également
Suez-Veolia : au Sénat, Engie défend sa position
Suez-Veolia : au Sénat, Engie défend sa position
Longuement interrogé par les sénateurs, le président d’Engie Jean-Pierre Clamadieu s’est exprimé sur son rôle dans la cession de ses parts à Veolia, contre l’avis de Suez, et sur l’avenir de l’énergéticien.
Le comité de bassin de Loire-Bretagne a adopté son projet de Sdage 2022-2027
Le comité de bassin de Loire-Bretagne a adopté son projet de Sdage 2022-2027
Le nouveau Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage) pourra être consulté par le public à partir de février 2021.
Veolia-Suez : au Sénat, Antoine Frérot cherche à convaincre
Veolia-Suez : au Sénat, Antoine Frérot cherche à convaincre
Auditionné par les sénateurs le 10 novembre, le PDG de Veolia Antoine Frérot s’explique sur le processus du rachat de Suez, fortement critiqué par le conseil d’administration de cette même entreprise.
Rapprochement entre Suez et Veolia : les maires craignent une hausse des prix de l’assainissement
Rapprochement entre Suez et Veolia : les maires craignent une hausse des prix de l’assainissement
Selon une étude de l’Ifop commandée par Suez, 76 % des maires craignent que le rachat de Suez par Veolia provoque une hausse des prix de l’eau et de l’assainissement.
Les rencontres nationales de la gestion des eaux à la source s'ouvrent ce 13 octobre à Dijon
Les rencontres nationales de la gestion des eaux à la source s'ouvrent ce 13 octobre à Dijon
Les rencontres nationales de la gestion des eaux à la source auront bien lieu ce mardi 13 et mercredi 14 octobre au parc des expositions de Dijon.
Un appel à projets pour l'eau et l'assainissement à l'international
Un appel à projets pour l'eau et l'assainissement à l'international
La Métropole Aix-Marseille-Provence vient de lancer, en partenariat avec l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée Corse, un appel à projets pour la mise en œuvre d'un programme de solidarité et de coopération internationale pour l'eau et l'assainissement.
Nouveau tuyau pour l’assainissement gravitaire
Nouveau tuyau pour l’assainissement gravitaire
Saint-Gobain PAM annonce la sortie du Biogan, un tuyau proposé en DN150 et 200 pour l’assainissement gravitaire. Il est fabriqué dans les usines lorraines de Foug et Pont-à-Mousson et rassemble de nombreux avantages mis au point par le fabricant.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Événements
Pollutec 2020
1er Décembre 2020
Confs'Amiante Hors-série Indus
8 Décembre 2020
Energaïa Live
9 Décembre 2020
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE (h/f)
- Technicien Traitement des Eaux H/F
- Technicien / Technicienne en hygiène et environnement
- Acheteur Travaux, Prestations et Facility Management F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.