Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Eau > Hydroforce, testé dans les Deux-Sèvres
EAU

Hydroforce, testé dans les Deux-Sèvres

PUBLIÉ LE 3 FÉVRIER 2023
VM
Archiver cet article
Hydroforce, testé dans les Deux-Sèvres
Cette solution de production d’hydroélectricité dans le cycle de l’eau va être testée pour la première fois à l’échelle industrielle par SOC et le Sertad dans une installation d’eau potable des Deux-Sèvres.
 
En partenariat avec le Sertad, établissement public de coopération intercommunale qui produit, distribue et vend de l’eau potable dans le sud des Deux-Sèvres depuis vingt ans, SOC, filiale de NGE spécialiste de la gestion de l’eau, met actuellement en place dans la commune de Salles (79) un démonstrateur unique en France : installé dans une station de pompage, il permettra de tester à partir de mi-2023 à l’échelle industrielle le procédé Hydroforce.

Trois fonctions sur une même installation
Cette technologie novatrice est la première centrale à la fois réversible et intégrée utilisant la pression de l’eau pour produire de l’énergie. Elle réunit dans une même installation trois fonctions – le pompage, le turbinage et la régulation automatique de pression – et peut fonctionner quel que soit le sens de l’écoulement de l’eau. « Le démonstrateur va compléter la station de pompage et lui donner un usage supplémentaire : la production d’électricité verte. Cette électricité pourra ensuite être consommée sur place ou revendue pour être réinjectée dans le réseau général, ce qui réduira la facture énergétique du site et limitera ses émissions de CO2», résume Benoit Poinsot, P-DG de SOC.

Sobriété énergétique et décarbonation
« Nous sommes heureux de participer à ce projet pionnier. Il nous semble important qu’une collectivité comme la nôtre puisse apporter sa contribution à l’émergence de pratiques vertueuses sur le plan économique et environnemental », explique pour sa part Fabien Ringeval, directeur du Sertad. Si l’intérêt d’Hydroforce dans la configuration choisie est validé par le démonstrateur, cette solution pourrait être mise en œuvre dans de nombreux sites de gestion de l’eau. « Le potentiel de développement est important, confirme Benoit Poinsot. Dans un premier temps, les gestionnaires pourraient s’équiper à l’occasion de travaux. Et face à l’urgence climatique, pourquoi ne pas imaginer à plus longue échéance des stations de pompage conçues en intégrant d’emblée notre procédé, qui va dans le sens de la sobriété énergétique et de la décarbonation », souligne Benoit Poinsot.
 
Le projet représente 200 000 euros d’investissement, 33 000 KWh d’électricité verte produite chaque année par le démonstrateur, dont 90 % sera autoconsommée, 25 % de dépenses d’énergie en moins pour le site équipé de l’installation Hydroforce.
 
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Journée mondiale de l’eau : visite d’une station d’épuration
Journée mondiale de l’eau : visite d’une station d’épuration
L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse accueille son nouveau directeur général
L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse accueille son nouveau directeur général
Des accessoires rotomoulés pour Eloy
Des accessoires rotomoulés pour Eloy
« Face à l'augmentation du risque de crues rapides, il faut réévaluer nos comportements »
« Face à l'augmentation du risque de crues rapides, il faut réévaluer nos comportements »
Tous les articles Eau
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS