Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Eau > Le chantier des installations de clarifloculation à l’usine Seine aval avance
EAU

Le chantier des installations de clarifloculation à l’usine Seine aval avance

PUBLIÉ LE 5 AVRIL 2024
VM
Archiver cet article
Le chantier des installations de clarifloculation à l’usine Seine aval avance
L'usine Seine aval du Siaap dans les Yvelines. Crédit : Siaap.
François-Marie Didier, président du Siaap, a présenté, le 19 mars, l’état d’avancement des chantiers des installations de clarifloculation et de stockage de chlorure ferrique de Seine aval, l’usine de traitement des eaux usées du Siaap, située sur les communes de Achères, Maisons-Laffitte et Saint-Germain-en-Laye (78).
 
Les travaux en cours ont pour objectif de redonner à l’usine toutes ses capacités de traitement – par temps de pluie, les débits traités seront ainsi plus élevés –, mais aussi d’améliorer la robustesse et la sûreté de son fonctionnement, ainsi que ses capacités de maintenance. Il s’agit de réhabiliter l’unité de clarifloculation, à la suite de l’incendie survenu en 2019, en conservant les éléments qui n’ont pas été touchés et en intégrant de meilleures pratiques pour prévenir le risque incendie et de construire un bâtiment externe indépendant et sécurisé pour stocker le chlorure ferrique (FeCl3) pour l’ensemble du site de Seine aval – qui jusqu’à 2019 l’était dans le bâtiment de clarifloculation. La sécurité incendie sera ainsi renforcée. Cet équipement de stockage centralisé alimentera l’ensemble de l’usine ce qui permettra d’optimiser les coûts de fonctionnement et les performances. Les nouvelles installations réduiront les nuisances pour les habitants des communes riveraines et amélioreront leur cadre de vie. Les ouvrages seront opérationnels en 2026.

Des travaux inscrits dans la transition écologique
Le montant total des travaux s’élève à 250 millions d’euros dont 70% financés par la Banque des Territoires (groupe Caisse des Dépôts) et 8% par l’agence de l’eau Seine-Normandie. Pour mémoire, le 22 novembre 2023, une convention de partenariat sur une période de cinq ans (2023-2028) a été signée entre le Siaap et la Banque des Territoires pour financer des investissements relevant de l’assainissement et concourant à la transition écologique du territoire francilien. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre du Plan eau pour une gestion résiliente et concertée de l’eau. Les chantiers de la clarifloculation bénéficient de ce financement.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Adaptation et atténuation au changement climatique pour le comité de bassin Rhin-Meuse
Adaptation et atténuation au changement climatique pour le comité de bassin Rhin-Meuse
Eaux pluviales : Hauraton allie efficacité et esthétique
Eaux pluviales : Hauraton allie efficacité et esthétique
Avis des pros : sortir des énergies fossiles avec le biogaz
Avis des pros : sortir des énergies fossiles avec le biogaz
Un retour d'expérience très concluant pour Aquasys
Un retour d'expérience très concluant pour Aquasys
Tous les articles Eau
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS