Accès abonnés Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Nucléaire : le gouvernement reporte l'objectif de réduction à 50% prévue pour 2025

Partager :
Nucléaire : le gouvernement reporte l'objectif de réduction à 50% prévue pour 2025
Par Eva Gomez, le 7 novembre 2017
Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
A l’issue du Conseil des ministres de ce mardi 7 novembre, Nicolas Hulot a annoncé que l’objectif de réduction à 50% de la part du nucléaire dans la production énergétique d’ici à 2025 n’était pas atteignable. Une nouvelle date devrait être annoncée prochainement.

Ce mardi 7 novembre 2017 à la sortie du Conseil des ministres, le ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a annoncé que le gouvernement renonçait à ramener la part du nucléaire à 50% du mix énergétique français en 2025. « Il sera difficile de tenir ce calendrier sauf à relancer la production d’électricité à base d’énergies fossiles », a-t-il déclaré. Toutefois, Nicolas Hulot a précisé que « le gouvernement a réaffirmé très clairement son souhait d’atteindre au plus vite l’objectif de 50% de la part du nucléaire mais évidemment sans sacrifier ou rogner nos objectifs sur le changement climatique ». D’après lui, « si l’on veut maintenir la date de 2025 pour ramener dans le mix énergétique le nucléaire à 50%, ça se fera au détriment de nos objectifs climatiques et au détriment de la fermeture des centrales à charbon. Et probablement que si l’on voulait s’acharner sur cette date, il faudrait même rouvrir d’autres centrales thermiques », a-t-il insisté.

Cet objectif avait été fixé dans la loi de 2015 sur la transition énergétique, qui prévoit de ramener la part du nucléaire de 75% à 50% en 2025. Par ailleurs, cet objectif figurait parmi les promesses de campagne du candidat Emmanuel Macron. Une nouvelle date devrait prochainement être fixée pour l’atteinte de cet objectif. Une date plus « réaliste », d’après le Nicolas Hulot. En réaction à cette annonce, le directeur général du fournisseur d’électricité renouvelable Enercoop, a indiqué qu’« en dépit d’un développement inédit dans le monde entier des productions électriques solaires et éoliennes, lié à une maturité technologique et financière aujourd’hui compétitives, la France reste engluée dans le piège nucléaire et est en train de rater l’opportunité d’une réelle transition énergétique porteuse de valeurs économique, environnementale et sociale ».

Un objectif également ambitieux selon RTE

Ce matin, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité RTE a présenté les cinq scénarios de son bilan prévisionnel 2017. Dans ce dernier, l’objectif de réduction de la part du nucléaire à 50% de la production en 2025 paraît également hors d’atteinte, et qu’il devrait être repoussé à 2030 : selon RTE, « la fermeture d’un nombre important de réacteurs nucléaires (de l’ordre de vingt-quatre) doit être accompagnée par une forte accélération du développement des énergies renouvelables et de la construction de nouvelles centrales au gaz (plus de 11 000 MW) pour atteindre l’objectif de 50% de production nucléaire, fixé par la loi de transition énergétique ». Pour l’instant, seule la fermeture des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim est actée. Et en juillet dernier, Nicolas Hulot avait annoncé la fermeture de « jusqu’à 17 réacteurs nucléaires ».

Actuellement, la France compte 58 réacteurs répartis dans 19 centrales nucléaires. En 2016, l’énergie produite à partir de la fusion nucléaire représentait 72,3% du mix énergétique français. C’est presque 8% de moins qu’en 2015.
Retrouvez toute l'information Énergie dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
[ PARTENARIAT ] Intégrer durablement les eaux de pluie dans l'aménagement du territoire
Voilà ce que DOUAISIS AGGLO met en œuvre depuis plus de 25 ans. Riche de cette expérience, le territoire tire aujourd’hui de multiples bénéfices de cette politique volontariste et efficace. Il est donc logique que Douai accueille, les 5 et 6 juin prochains, les Assises nationales de la gestion durable des eaux pluviales.
Le grand format
Eau de Paris fête ses dix ans
Eau de Paris fête ses dix ans
En partenariat avec
À lire également
Electricité renouvelable : 439 MW supplémentaires raccordés au premier trimestre 2019
Electricité renouvelable : 439 MW supplémentaires raccordés au premier trimestre 2019
Au premier trimestre 2019, 439 MW de nouvelles installations de production d'électricité renouvelable ont été raccordés aux réseaux selon le panorama de l'électricité renouvelable publié le 21 mai par RTE, le Syndicat des énergies renouvelables, Enedis, l'Association des distributeurs d'électricité en France et l'Agence ORE.
Suez inaugure à Marseille sa plus grande unité nationale de production de biométhane
Suez inaugure à Marseille sa plus grande unité nationale de production de biométhane
Ce mardi 2 avril, Suez, via sa filiale locale Sernamm, a inauguré à Marseille, en présence des partenaires du projet – la Métropole Aix-Marseille-Provence, l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse, la Région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Ademe – l’unité de production de biométhane à partir des boues issues du traitement des eaux usées.
Bpifrance lance un nouveau prêt sans garantie pour la filière bois
Bpifrance lance un nouveau prêt sans garantie pour la filière bois
Ce vendredi 24 mai, le ministère de l'agriculture et de l'alimentation et Bpifrance annoncent la mise en place d'un fonds de garantie afin de déployer une nouvelle offre de prêt pour les industriels de la filière bois.
West Energies et la Banque des territoires acquièrent le plus grand parc photovoltaïque normand
West Energies et la Banque des territoires acquièrent le plus grand parc photovoltaïque normand
Le 16 mai dernier, la Banque des territoires et la société d'économie mixte West Energies ont signé l'acquisition du parc photovoltaïque normand « Terres neuves », pour un montant de 12,3 millions d'euros.
Transition énergétique : la région Bretagne signe un protocole d’accord avec l’Etat
Ce vendredi 29 mars, la région Bretagne, l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), l’État et le Pôle énergie Bretagne ont signé un protocole d’accord pour l’accélération de la transition énergétique.
Le gouvernement met en place un groupe de travail sur les réseaux de chaleur et de froid
Mardi 26 mars, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon, a lancé un groupe de travail « chaleur et froid renouvelables ».
ekWateur remporte un marché public de 27.000 compteurs
Lundi 8 avril, le fournisseur d'énergie alternatif ekWateur a annoncé avoir remporté le lot « petite électricité » de l'appel d'offres organisé par la direction des achats de l'Etat.
Tous les articles ÉNERGIE
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Astee
4 Juin 2019
Astee
13èmes Etats Généraux de la méthanisation
4 Juin 2019
13èmes Etats Généraux de la méthanisation
Cycl'eau Vichy
5 Juin 2019
Cycl'eau Vichy
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- TECHNICIEN(NE) MAINTENANCE GAZ (H/F) Saint-Brice-sous-Forêt
- Apprenti(e) Technicien(ne) Traitement des Eaux H/F
- Jardinier / Jardinière d'espaces verts
- Evaluateur Qualiticien - Formateur F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.