Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ÉNERGIE
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Nucléaire : le gouvernement reporte l'objectif de réduction à 50% prévue pour 2025

Partager :
Nucléaire : le gouvernement reporte l'objectif de réduction à 50% prévue pour 2025
Par Eva Gomez, le 7 novembre 2017
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
A l’issue du Conseil des ministres de ce mardi 7 novembre, Nicolas Hulot a annoncé que l’objectif de réduction à 50% de la part du nucléaire dans la production énergétique d’ici à 2025 n’était pas atteignable. Une nouvelle date devrait être annoncée prochainement.

Ce mardi 7 novembre 2017 à la sortie du Conseil des ministres, le ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a annoncé que le gouvernement renonçait à ramener la part du nucléaire à 50% du mix énergétique français en 2025. « Il sera difficile de tenir ce calendrier sauf à relancer la production d’électricité à base d’énergies fossiles », a-t-il déclaré. Toutefois, Nicolas Hulot a précisé que « le gouvernement a réaffirmé très clairement son souhait d’atteindre au plus vite l’objectif de 50% de la part du nucléaire mais évidemment sans sacrifier ou rogner nos objectifs sur le changement climatique ». D’après lui, « si l’on veut maintenir la date de 2025 pour ramener dans le mix énergétique le nucléaire à 50%, ça se fera au détriment de nos objectifs climatiques et au détriment de la fermeture des centrales à charbon. Et probablement que si l’on voulait s’acharner sur cette date, il faudrait même rouvrir d’autres centrales thermiques », a-t-il insisté.

Cet objectif avait été fixé dans la loi de 2015 sur la transition énergétique, qui prévoit de ramener la part du nucléaire de 75% à 50% en 2025. Par ailleurs, cet objectif figurait parmi les promesses de campagne du candidat Emmanuel Macron. Une nouvelle date devrait prochainement être fixée pour l’atteinte de cet objectif. Une date plus « réaliste », d’après le Nicolas Hulot. En réaction à cette annonce, le directeur général du fournisseur d’électricité renouvelable Enercoop, a indiqué qu’« en dépit d’un développement inédit dans le monde entier des productions électriques solaires et éoliennes, lié à une maturité technologique et financière aujourd’hui compétitives, la France reste engluée dans le piège nucléaire et est en train de rater l’opportunité d’une réelle transition énergétique porteuse de valeurs économique, environnementale et sociale ».

Un objectif également ambitieux selon RTE

Ce matin, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité RTE a présenté les cinq scénarios de son bilan prévisionnel 2017. Dans ce dernier, l’objectif de réduction de la part du nucléaire à 50% de la production en 2025 paraît également hors d’atteinte, et qu’il devrait être repoussé à 2030 : selon RTE, « la fermeture d’un nombre important de réacteurs nucléaires (de l’ordre de vingt-quatre) doit être accompagnée par une forte accélération du développement des énergies renouvelables et de la construction de nouvelles centrales au gaz (plus de 11 000 MW) pour atteindre l’objectif de 50% de production nucléaire, fixé par la loi de transition énergétique ». Pour l’instant, seule la fermeture des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim est actée. Et en juillet dernier, Nicolas Hulot avait annoncé la fermeture de « jusqu’à 17 réacteurs nucléaires ».

Actuellement, la France compte 58 réacteurs répartis dans 19 centrales nucléaires. En 2016, l’énergie produite à partir de la fusion nucléaire représentait 72,3% du mix énergétique français. C’est presque 8% de moins qu’en 2015.
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV ouvre les vannes
Le 21e Carrefour des gestions locales de l'eau se tient en ce moment même à Rennes. Pour l'occasion, l'équipe d'Environnement TV vous propose une émission consacrée à l'Eau.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Trois questions à : Camille Dohet, responsable marketing de la jeune pousse Ecojoko
Trois questions à : Camille Dohet, responsable marketing de la jeune pousse Ecojoko
Alors que les compteurs intelligents Linky d'Enedis devraient être déployés à 100% d'ici 2024, des start-ups s'emparent de la sensibilisation des citoyens aux économies d'énergie. C'est le cas d'Ecojoko, qui propose un outil de suivi en temps réel de la consommation. Entretien avec Camille Dohet, responsable marketing de la jeune pousse.
En 2019, les foyers français équipés de panneaux solaires ont économisé plus de 1.300 euros
En 2019, les foyers français équipés de panneaux solaires ont économisé plus de 1.300 euros
D'après l'entreprise In Sun We Trust, les foyers équipés de panneaux solaires ont économisé 1.350 euros en 2019.
23 % de la consommation française d’électricité sont d’origine renouvelable
23 % de la consommation française d’électricité sont d’origine renouvelable
En 2019, 23 % de la consommation française d’électricité étaient d’origine renouvelable. La puissance totale du parc électrique renouvelable s’élevait fin décembre dernier à 53.609 MW.
Eaton et Green Motion en collaboration pour la recharge de véhicules électriques dans les bâtiments
Eaton et Green Motion en collaboration pour la recharge de véhicules électriques dans les bâtiments
Le groupe Eaton et Green Motion annoncent s'allier pour faciliter l'intégration de systèmes de recharge pour véhicules électriques dans les bâtiments.
Hydrogène : des gestionnaires de réseau de transport de gaz français et allemands en collaboration
Hydrogène : des gestionnaires de réseau de transport de gaz français et allemands en collaboration
Mardi 14 janvier, les gestionnaires de réseau de transport de gaz français et allemands, GRTgaz, GRTgaz Deutschland et Ontras Gastransport, ont annoncé la signature d'un protocole de collaboration.
En 2020, Hyvolution change d'échelle
En 2020, Hyvolution change d'échelle
En 2020, Hyvolution évolue et devient un événement hydrogène pour l’énergie, l’industrie et la mobilité. Le salon aura lieu les 4 et 5 février prochains au Parc Floral de Paris.
MaPrimeRénov : l'aide qui remplace le CITE est lancée
MaPrimeRénov : l'aide qui remplace le CITE est lancée
Ce mercredi 8 janvier, l'Agence nationale de l'habitat (Anah) a lancé « MaPrimeRénov' », une nouvelle aide pour la rénovation énergétique des logements.
Tous les articles ÉNERGIE
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Technicien en Recherche de Fuites - H/F
- Responsable facturation H/F
- Technicien / Technicienne d'études BTP en génie climatique et énergétique
- Chargé d'affaires en contrôle technique construction F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.