Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
POLLUTEC 2018
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La consommation mondiale de gaz naturel a progressé de 3% en 2017

Partager :
La consommation mondiale de gaz naturel a progressé de 3% en 2017
Par J.T, le 31 janvier 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
La croissance de la consommation mondiale de gaz naturel est estimée à 3% au cours des premiers trimestres de 2017, par rapport à la même période en 2016. Une accélération due pour beaucoup à l’impulsion de la Chine.
 
De nombreux facteurs ont contribué à la forte augmentation de la demande mondiale en gaz en 2017. Comme en 2016, l’Europe et la Chine ont été les marchés à la croissance la plus rapide. Pour la 3e année consécutive, la consommation européenne de gaz affiche une croissance notable en 2017, provisoirement estimée à 5%, malgré une baisse régulière sur la période 2010-2014. L’embellie est due à la conversion du charbon en gaz dans le mix de production, la compétitivité améliorée du gaz et le remplacement de certaines centrales à charbon, aux problèmes nucléaires français et à une plus grande utilisation du gaz dans les transports.
 
A l’international, c’est la Chine qui décroche la palme de la plus forte augmentation de la demande. Selon les estimations de Cedigaz, l’Empire du Milieu enregistrerait une croissance record de 18% en 2017, soit le double de la croissance moyenne observée entre 2010 et 2016. Aux Etats-Unis, la tendance est positive alors que la production du gaz de schiste s’accélère. En 2017, les USA sont passés d’un statut d’importateur net à exportateur net. En Russie, la production de gaz naturel a fortement augmenté (+8%) pour soutenir la forte croissance des exportations et de la demande sur le marché domestique. Depuis 2014, l’ex-URSS a augmenté ses exportations vers l’Europe et sa part de marché dans l’offre européenne n’a cessé d’augmenter. De nombreux projets, comme Yamal LNG, devraient considérablement muscler les capacités de production et d’exportation du pays à l’avenir.
 
En Iran, la croissance de la production est tirée par la montée en puissance des investissements sud-américains dans South Pars, le plus grand gisement de gaz naturel au monde, qui desserviront directement le marché domestique. La production de gaz de la Norvège a également évolué de +7% alors que le gouvernement a relevé le plafond de la production du gisement Troll, ce qui entraîne une augmentation des exportations vers le Royaume-Uni. En Egypte, la production commence à décoller après 7 années de déclin grâce à la mise en service du projet West Nile Delta. Le pays ambitionne de devenir autosuffisant à court terme grâce à la multiplication des grands projets, dont le gisement de Zohr.
 
L’un des autres points forts de l’année 2017 est la décision du Qatar de lever le moratoire sur le développement du projet North Field pour augmenter la production nationale de gaz de 30% d’ici 2024. Ces développements seront essentiels pour sécuriser et diversifier les approvisionnements tout en limitant les tensions sur le marché.

Montée en puissance du GNL
 
L’année 2016 a véritablement marqué le début d’une nouvelle vague d’expansion de l’offre GNL (+7%). Sa production a augmenté de +11% soit 30 millions de tonnes, depuis 2010. Environ la moitié de cette croissance est attribuable à l’Australie et plus d’un tiers aux Etats-Unis. La Chine a absorbé à elle seule environ 40% de l’offre de GNL et de la demande. En Europe, les pays du sud ont considérablement gonflé leurs achats de GNL. En Asie, le marché a connu des tensions sur les derniers mois de 2017 et devrait rester tendu jusqu’à la fin de l’hiver 2017-2018. La faute à la Chine qui continue d’augmenter sa consommation de gaz pour le chauffage.
 
Compte tenu de la montée en puissance du GNL annoncée en 2018 et 2019, la réduction des investissements pourraient entraîner un déficit d’approvisionnement à compter de 2023, estime Cedigaz. L’année 2017 montre que le marché se rééquilibre sous l’effet d’une très forte demande en Asie. Ainsi, le le marché pourrait se rétablir à un rythme plus rapide que prévu si la demande asiatique, portée par la Chine, continue de grimper. En outre, il faut souligner l’insuffisance du développement de nouveaux gisements et d’infrastructures de transport du GNL ces dernières années. Un seul projet en la matière a émergé, au Mozambique (Coral).
Crédit photo : Beyond Coal & Gas Image Library
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
Les interviews Pollutec 2018 :
Comment recyclons-nous les batteries de voitures électriques en France ?
Voir toutes nos interviews Pollutec 2018
En partenariat avec
À lire également
GRDF et le SIAAP en partenariat pour la valorisation des boues d'épuration en biométhane
A l'occasion du salon des maires et des collectivités locales qui se tient au parc des expositions de la porte de Versailles à Paris, GRDF et le Syndicat interdépartemental pour l'assainissement de l'agglomération parisienne (SIAAP), ont signé le mercredi 21 novembre, une convention de partenariat pour le développement de la production de biométhane grâce à la méthanisation dans les stations d'épuration d'eaux usées.
Observatoire de la précarité énergétique : 30 % des ménages se restreignent sur le chauffage
Observatoire de la précarité énergétique : 30 % des ménages se restreignent sur le chauffage
Ce vendredi 23 novembre, l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) a présenté les résultats de ses travaux : trois ménages sur 10 se restreindraient sur le chauffage et un ménage sur 10 rencontre des difficultés à payer ses factures d’énergie.
[Entretien] Xavier Joly : « La méthanisation se professionnalise et s’industrialise »
[Entretien] Xavier Joly : « La méthanisation se professionnalise et s’industrialise »
La méthanisation et le biogaz ont actuellement le vent en poupe.
Le forum des énergies renouvelables Energaïa aura lieu les 11 et 12 décembre 2018
Le forum des énergies renouvelables Energaïa aura lieu les 11 et 12 décembre 2018
Les 11 et 12 décembre prochains, aura lieu le forum des énergies renouvelables « Energaïa » au parc des expositions de Montpellier (Hérault).
[Tribune] L’économie sociale et solidaire, levier indispensable pour la Transition Énergétique
[Tribune] L’économie sociale et solidaire, levier indispensable pour la Transition Énergétique
Cette semaine, la directrice coopération d'Enercoop, Fanélie Carrey-Conte, revient sur le rôle de l'économie sociale et solidaire dans la transition énergétique : elle estime notamment qu'il faut "une puissance démocratique et une mobilisation des citoyens pour transcender les intérêts particuliers, résister et agir face à de puissants lobbies​".
[Dossier] La Corrèze, pionnière du CTE
[Dossier] La Corrèze, pionnière du CTE
Le département de la Corrèze est une des premières collectivités à s’engager dans un contrat de transition écologique.
Tous les articles Énergie
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Energaia 2018
11 Décembre 2018
Energaia 2018
Assises Transition Energétique
22 Janvier 2019
Assises Transition Energétique
Le Carrefour de l’Eau
30 Janvier 2019
Le Carrefour de l’Eau
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.