Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La centrale à charbon de Cordemais pourrait être reconvertie en centrale biomasse

La centrale à charbon de Cordemais pourrait être reconvertie en centrale biomasse
Par E.G, le 15 janvier 2019.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Vendredi 11 janvier dernier, le gouvernement a réaffirmé sa volonté de reconvertir la centrale à charbon de Cordemais (Loire-Atlantique) en centrale biomasse, mais repousse l’échéance au-delà de 2022.

La production d’électricité par la centrale à charbon de Cordemais devrait être poursuivie au-delà de 2022, malgré la promesse du président Emmanuel Macron énoncée en novembre dernier : « Nous avons décidé de fermer l’ensemble des centrales à charbon d’ici 2022 », assurait-il lors de la présentation de la nouvelle programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Sur les quatre centrales françaises, celle de Cordemais échapperait à la règle « pour des raisons de sécurité d’approvisionnement en électricité de la Bretagne », précise le ministère de la transition écologique et solidaire.

Cette centrale fait l’objet d’une expérimentation par EDF d’un procédé utilisant 20% de charbon pour 80% de bois de récupération. Ce projet nommé « Ecocombust », devrait à terme se passer du charbon et fonctionner à 100% avec des combustibles. « Le ministère de la Transition écologique et solidaire étudie avec l’entreprise les enjeux de mise en œuvre de ce projet de reconversion, notamment du point de vue de son impact pour la qualité de l’air et de la viabilité de son modèle économique », souligne le ministère.

La viabilité du projet remise en cause

Ce projet à l’étude, qui reçoit le soutien des élus écologistes locaux, n’est pas bien accueilli par le monde associatif. L’association Virage énergie climat Pays de la Loire par exemple, souligne dans un communiqué que « le rendement de la centrale est de 33% là où les centrales à cogénération modernes atteignent les 90% : l’absence de cogénération revient donc à gaspiller les deux tiers du combustible utilisé car la centrale de Cordemais ne valorise pas la chaleur perdue ». Selon cette association, « pour 500 heures de fonctionnement cette chaleur perdue correspond au besoin de 200.000 logements, soit un tiers du département de Loire-Atlantique ». Pour Cécile Marchand, chargée de campagne climat aux Amis de la Terre, « renoncer à l’objectif de sortie du charbon d’ici 2022 pour un projet de reconversion en centrale biomasse farfelu serait une erreur ».
La centrale à charbon EDF de Cordemais. Photo : KaTeznik / Wikimedia Commons
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
[Tribune] Rapport du Haut Conseil pour le Climat : le secteur de la construction/rénovation, possible pivot de la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre
[Tribune] Rapport du Haut Conseil pour le Climat : le secteur de la construction/rénovation, possible pivot de la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre
La transition énergétique joue un rôle essentiel dans la durabilité du secteur de la construction. Nicolas Moulin, fondateur de PrimesEnergie.fr, évoque les résultats du rapport du Haut Conseil pour le Climat et revient sur les mesures à mettre en place pour que la France atteigne ses objectifs environnementaux.
Le salon Expobiogaz a rencontré un vif succès à Metz
Le salon Expobiogaz a rencontré un vif succès à Metz
La 10e édition du salon Expobiogaz organisée les 1er et 2 septembre à Metz a tenu ses promesses. 20 partenaires institutionnels et 221 exposants ont été au rendez-vous pour présenter leurs solutions dédiées à la production et la valorisation du gaz renouvelable.
Vensolair déploie la nouvelle génération d’éoliennes dans les Hauts-de-France
Vensolair déploie la nouvelle génération d’éoliennes dans les Hauts-de-France
Une double réussite pour Vensolair. Le spécialiste des centrales éoliennes et solaires a développé, financé et construit deux projets dans les Hauts-de-France : la centrale éolienne de Falvieux et le poste haute tension (HTB) de Cressy.
[Tribune] Transition énergétique : pourquoi se passer du biométhane serait une erreur
[Tribune] Transition énergétique : pourquoi se passer du biométhane serait une erreur
A partir de l’été 2021, le chauffage au gaz sera proscrit de l’ensemble des projets de construction de maison. Une mesure de la Réglementation Energétique 2020 qui inclue le biométhane et qui vient s’ajouter à d’autres dispositions particulièrement défavorables à cette énergie innovante et renouvelable. Julien Tchernia, co-fondateur et CEO d'ekWateur, revient sur l'importance de cette énergie dans la transition énergétique. 
Spie dépose une offre pour l’acquisition d'Equans
Spie dépose une offre pour l’acquisition d'Equans
Spie a déposé une offre non engageante auprès d'Engie en vue d'acquérir sa filiale de services multi-techniques Equans. La société entre dans la course et se met en concurrence face à 6 industriels et fonds d'investissement.
Hanwha Solutions Corporation met la main sur RES Méditerranée
Hanwha Solutions Corporation met la main sur RES Méditerranée
La société RES (Renewable Energy Systems Limited) et Hanwha Solutions Corporation ont signé un accord d’option de vente exclusif pour acquérir les activités de développement et de construction de RES Méditerranée. Les deux entités ont lancé le processus de consultation auprès du comité social et économique de RES en France.
A Marigny, l’ancien aérodrome de l’OTAN transformé en site de production solaire
A Marigny, l’ancien aérodrome de l’OTAN transformé en site de production solaire
CVE, producteur indépendant d’énergies renouvelables, a inauguré jeudi 14 octobre la centrale photovoltaïque de Marigny (Marne), installée sur un ancien site de l’Otan. Celle-ci produit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 16.500 habitants.
Tous les articles ÉNERGIE
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.