EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ ÉNERGIE

La centrale à charbon de Cordemais pourrait être reconvertie en centrale biomasse

Par E.G. Publié le 15 janvier 2019.
La centrale à charbon de Cordemais pourrait être reconvertie en centrale biomasse
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Vendredi 11 janvier dernier, le gouvernement a réaffirmé sa volonté de reconvertir la centrale à charbon de Cordemais (Loire-Atlantique) en centrale biomasse, mais repousse l’échéance au-delà de 2022.

La production d’électricité par la centrale à charbon de Cordemais devrait être poursuivie au-delà de 2022, malgré la promesse du président Emmanuel Macron énoncée en novembre dernier : « Nous avons décidé de fermer l’ensemble des centrales à charbon d’ici 2022 », assurait-il lors de la présentation de la nouvelle programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Sur les quatre centrales françaises, celle de Cordemais échapperait à la règle « pour des raisons de sécurité d’approvisionnement en électricité de la Bretagne », précise le ministère de la transition écologique et solidaire.

Cette centrale fait l’objet d’une expérimentation par EDF d’un procédé utilisant 20% de charbon pour 80% de bois de récupération. Ce projet nommé « Ecocombust », devrait à terme se passer du charbon et fonctionner à 100% avec des combustibles. « Le ministère de la Transition écologique et solidaire étudie avec l’entreprise les enjeux de mise en œuvre de ce projet de reconversion, notamment du point de vue de son impact pour la qualité de l’air et de la viabilité de son modèle économique », souligne le ministère.

La viabilité du projet remise en cause

Ce projet à l’étude, qui reçoit le soutien des élus écologistes locaux, n’est pas bien accueilli par le monde associatif. L’association Virage énergie climat Pays de la Loire par exemple, souligne dans un communiqué que « le rendement de la centrale est de 33% là où les centrales à cogénération modernes atteignent les 90% : l’absence de cogénération revient donc à gaspiller les deux tiers du combustible utilisé car la centrale de Cordemais ne valorise pas la chaleur perdue ». Selon cette association, « pour 500 heures de fonctionnement cette chaleur perdue correspond au besoin de 200.000 logements, soit un tiers du département de Loire-Atlantique ». Pour Cécile Marchand, chargée de campagne climat aux Amis de la Terre, « renoncer à l’objectif de sortie du charbon d’ici 2022 pour un projet de reconversion en centrale biomasse farfelu serait une erreur ».
La centrale à charbon EDF de Cordemais. Photo : KaTeznik / Wikimedia Commons
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
27 février 2024
Savéol et Sill entreprises s'associent avec le groupe EDF pour décarboner leur consommation énergétique À l’occasion du Salon de l’agriculture à Paris, la coopérative Savéol et Sill entreprises ont signé un partenariat avec EDF pour accélérer leur transition énergétique. 
Savéol et Sill entreprises s'associent avec le groupe EDF pour décarboner leur consommation énergétique
10 avril 2024
Transport d’hydrogène : GRTgaz confirme sa première décision d’investissement pour mosaHYc C'est un premier investissement dans les réseaux hydrogène pour GRTgaz. Le projet, qui reliera la France et l’Allemagne, s’appuie sur une reconversion des réseaux de transport de gaz. Un premier client a déjà réservé 80 % de la capacité, soit jusqu'à 50.000 tonnes d'hydrogène par an.
Transport d’hydrogène : GRTgaz confirme sa première décision d’investissement pour mosaHYc
23 février 2024
Equans et Valeco s’associent pour développer l’hydrogène vert en Dordogne Les deux entreprises viennent de signer un partenariat visant à développer une infrastructure de production d’hydrogène destinée à la mobilité lourde et aux industries locales.
Equans et Valeco s’associent pour développer l’hydrogène vert en Dordogne
Tous les articles ÉNERGIE
Microlino : l'essai de la puce électrique
VIDÉO
Microlino : l'essai de la puce électrique
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur Qualité Produit/Projet F/H
- Chargé(e) de médiation et de prévention des contentieux (expérimenté) F/H
- Responsable Supply Chain F/H
- Fauniste, Chargé d'études naturalistes
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola