Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

La centrale à charbon de Cordemais pourrait être reconvertie en centrale biomasse

Partager :
La centrale à charbon de Cordemais pourrait être reconvertie en centrale biomasse
Par E.G, le 15 janvier 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
Vendredi 11 janvier dernier, le gouvernement a réaffirmé sa volonté de reconvertir la centrale à charbon de Cordemais (Loire-Atlantique) en centrale biomasse, mais repousse l’échéance au-delà de 2022.

La production d’électricité par la centrale à charbon de Cordemais devrait être poursuivie au-delà de 2022, malgré la promesse du président Emmanuel Macron énoncée en novembre dernier : « Nous avons décidé de fermer l’ensemble des centrales à charbon d’ici 2022 », assurait-il lors de la présentation de la nouvelle programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Sur les quatre centrales françaises, celle de Cordemais échapperait à la règle « pour des raisons de sécurité d’approvisionnement en électricité de la Bretagne », précise le ministère de la transition écologique et solidaire.

Cette centrale fait l’objet d’une expérimentation par EDF d’un procédé utilisant 20% de charbon pour 80% de bois de récupération. Ce projet nommé « Ecocombust », devrait à terme se passer du charbon et fonctionner à 100% avec des combustibles. « Le ministère de la Transition écologique et solidaire étudie avec l’entreprise les enjeux de mise en œuvre de ce projet de reconversion, notamment du point de vue de son impact pour la qualité de l’air et de la viabilité de son modèle économique », souligne le ministère.

La viabilité du projet remise en cause

Ce projet à l’étude, qui reçoit le soutien des élus écologistes locaux, n’est pas bien accueilli par le monde associatif. L’association Virage énergie climat Pays de la Loire par exemple, souligne dans un communiqué que « le rendement de la centrale est de 33% là où les centrales à cogénération modernes atteignent les 90% : l’absence de cogénération revient donc à gaspiller les deux tiers du combustible utilisé car la centrale de Cordemais ne valorise pas la chaleur perdue ». Selon cette association, « pour 500 heures de fonctionnement cette chaleur perdue correspond au besoin de 200.000 logements, soit un tiers du département de Loire-Atlantique ». Pour Cécile Marchand, chargée de campagne climat aux Amis de la Terre, « renoncer à l’objectif de sortie du charbon d’ici 2022 pour un projet de reconversion en centrale biomasse farfelu serait une erreur ».
La centrale à charbon EDF de Cordemais. Photo : KaTeznik / Wikimedia Commons
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
TenCate présente son aquatextile
Voir toutes nos interviews POLLUTEC 2018
En partenariat avec
À lire également
Européenne de biomasse recrute pour lancer la production de son combustible 100% biomasse
La PME française « Européenne de biomasse » vient de recruter quatre nouveaux directeurs, afin de soutenir le lancement de la production industrielle de son combustible 100% biomasse.
Loi énergie : le groupe « Environnement et nature » du Cese interpelle le gouvernement
Loi énergie : le groupe « Environnement et nature » du Cese interpelle le gouvernement
Le groupe « Environnement et nature » du Conseil économique, social et environnemental (Cese) a interpellé le gouvernement pour notamment l'inciter à « plus d'ambition sur la baisse des consommations énergétiques » et à fixer à 2030, l'objectif de réduction à 50% de la part du nucléaire dans le mix énergétique.
RTE et la Communauté urbaine de Dunkerque lancent un appel à projets innovant pour le futur parc éolien offshore de Dunkerque
RTE et la Communauté urbaine de Dunkerque lancent un appel à projets innovant pour le futur parc éolien offshore de Dunkerque
Pour la première fois, RTE a lancé, avec la Communauté urbaine de Dunkerque, un appel à projets visant à promouvoir les projets numériques pour la plateforme électrique en mer du futur parc éolien offshore de Dunkerque.
Le salon BePositive aura lieu du 13 au 15 février à Lyon
Le salon BePositive aura lieu du 13 au 15 février à Lyon
Du 13 au 15 février prochains, aura lieu au parc des expositions Eurexpo de Lyon, le salon BePositive, consacré à la transition énergétique et numérique des bâtiments et des territoires.
[Dossier] Financement partagé pour chaleur mutualisée à Lucinges
[Dossier] Financement partagé pour chaleur mutualisée à Lucinges
Le premier réseau de chaleur au bois énergie citoyen de France a été inauguré à Lucinges mi-2018.
GRDF et un couple d'agriculteurs laitiers vendéens signent un contrat d'injection de biométhane
GRDF et un couple d'agriculteurs laitiers vendéens signent un contrat d'injection de biométhane
GRDF et l'entreprise familiale Delger ont signé, le 31 janvier dernier, un contrat d'injection de biométhane pour le réseau de distribution de gaz vendéen.
Hydrogène : Ergosup lève 11 millions d’euros
La société Ergosup annonce ce lundi 18 février avoir levé 11 millions d’euros pour le déploiement d’infrastructure de production et de stockage d’hydrogène décarboné.
Tous les articles ÉNERGIE
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Sifer 2019
26 Mars 2019
Sifer 2019
Intersol 2019
26 Mars 2019
Intersol 2019
RailTech Europe 2019
26 Mars 2019
RailTech Europe 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Technicien(ne) de maintenance PAC/CLIM H/F à St-Nazaire
- Opérateur Hydrocureur H/F
- Agent / Agente d'entretien des parcs et jardins
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.