Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

[Tribune] L’agri-nergeur, acteur clé des transitions de son territoire

Partager :
[Tribune] L’agri-nergeur, acteur clé des transitions de son territoire
Par Virginie Bernois, directrice conseil agroalimentaire chez GreenFlex, le 25 février 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
Cette semaine, alors que le salon international de l’agriculture vient d’ouvrir ses portes au parc des expositions de la porte de Versailles à Paris, la directrice conseil agroalimentaire de GreenFlex, Virginie Bernois, souligne le rôle des agriculteurs dans la transition énergétique. Elle insiste également sur le rôle des applications dans la sensibilisation des consommateurs à l’agriculture.

En diversifiant ses activités et en utilisant le digital à bon escient, l’agriculteur de demain a un rôle majeur à jouer pour assurer les transitions alimentaires, environnementales et énergétiques au sein de son territoire.

Un modèle agricole à réinventer

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
A l’ouverture du Salon de l’Agriculture 2019, le constat de la faillite du modèle agricole intensif est sans équivoque, tant du point de vue économique, qu’environnemental et social. Trop d’agriculteurs perçoivent des revenus dramatiquement bas et très dépendants des aides européennes. Le secteur reste grand consommateur d’intrants et de ressources naturelles, mais également deuxième émetteur de CO2 en France. Le nombre d’installations par an a largement baissé, signe que les jeunes et les moins jeunes désertent de plus en plus la profession.
En parallèle, tous les voyants sont au vert pour écrire une nouvelle page de l’agriculture. Les consommateurs expriment le désir de se réapproprier leur alimentation. Le monde agricole veut produire mieux, tandis que les outils et techniques agronomiques s’enrichissent dans ce sens. L’industrie agroalimentaire et la distribution ont compris les enjeux d’évolution de leur modèle, et la finance s’organise pour soutenir cette transition nécessaire.

Un agriculteur acteur du développement de son territoire

Le nouvel agriculteur doit nourrir suffisamment et sainement ses concitoyens, tout en adoptant des schémas de production durables, capables de respecter et de restaurer l’environnement – vie des sols, biodiversité… Il réoriente aussi sa production pour un approvisionnement local et se diversifie. Son site agricole est capable de transformer les productions et de les distribuer dans un périmètre immédiat : belle idée pour capter davantage de valeur et redynamiser des territoires ruraux souvent à la peine économiquement.

L’agriculteur se transforme aussi en “agri-nergeur” : il contribue aux défis énergétiques de son territoire, en mobilisant des cultures productrices de biomasse – qui sont aussi des puits de carbone – et en déployant les énergies renouvelables adaptées au contexte de son exploitation. Enfin, par sa place centrale, il est le garant de plusieurs boucles d’économie circulaire dans la valorisation des déchets – méthanisation, compostage.

Utiliser le digital à bon escient

Le digital est une piste sérieuse pour l’avènement de cette nouvelle agriculture. Yuka et la démarche "C’est qui le patron" ont bien montré comment raccourcir la distance entre consommateur et production, et favoriser une inversion du rapport de force avec la distribution. Le site "Bienvenue à la ferme" prouve aussi combien le digital est un moyen pour les producteurs de faciliter la mise en relation avec les concitoyens, friands de rencontres authentiques. Les plateformes comme Péligourmet ou "La Ruche qui dit oui" permettent de délivrer les produits sans intermédiaire ou de s’émanciper de structures coopératives inadéquates. Le digital est également le support de l’agriculture de précision, en plein essor, et c’est un moyen pour ces agri-nergeurs d’aller plus loin dans le pilotage de leur performance énergétique et carbone.

Plusieurs collectifs, tels que Fermes d’avenir ou Pour une agriculture du vivant, font le pari de cette transition et proposent des scénarios réalistes à la fois techniquement et économiquement. Il appartient désormais à tout l’écosystème de mobiliser et former ces agriculteurs de demain.

Virginie Bernois, directrice conseil agroalimentaire chez GreenFlex
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
[ PARTENARIAT ] Intégrer durablement les eaux de pluie dans l'aménagement du territoire
Voilà ce que DOUAISIS AGGLO met en œuvre depuis plus de 25 ans. Riche de cette expérience, le territoire tire aujourd’hui de multiples bénéfices de cette politique volontariste et efficace. Il est donc logique que Douai accueille, les 5 et 6 juin prochains, les Assises nationales de la gestion durable des eaux pluviales.
En partenariat avec
À lire également
Financement participatif : 38,7 millions d'euros ont été investis dans les énergies renouvelables en 2018
Financement participatif : 38,7 millions d'euros ont été investis dans les énergies renouvelables en 2018
Ce mercredi 17 avril, GreenUnivers et Financement participatif France ont publié leur troisième baromètre du financement participatif : en 2018, 38,7 millions d'euros ont été investis par les Français dans les énergies renouvelables.
EDF lance Hynamics, une filiale consacrée à l’hydrogène
Mardi 2 avril, EDF a lancé une filiale baptisée Hynamics, consacrée à la production et la commercialisation d’hydrogène bas carbone pour l’industrie et la mobilité.
Expobiogaz mettra la formation et l'emploi à l'honneur les 12 et 13 juin prochains à Lille
Expobiogaz mettra la formation et l'emploi à l'honneur les 12 et 13 juin prochains à Lille
Les organisateurs du salon du gaz renouvelable, Expobiogaz, ont décidé de consacrer la huitième édition de l'événement aux sujets de la formation et de l'emploi, l'un des enjeux majeurs de la filière actuellement.
2018 : une année « charnière » pour Teréga
2018 : une année « charnière » pour Teréga
Jeudi 14 mars, Teréga (ex-TIGF) a présenté son bilan 2018 et ses perspectives pour 2019.
Legendre Energie installera les centrales solaires de la future ZAC de Cesson-Sévigné
Legendre Energie installera les centrales solaires de la future ZAC de Cesson-Sévigné
Ce jeudi 28 février, Legendre Energie a annoncé remporter l'appel à candidatures pour l'installation de centrales solaires dans la future zone d'aménagement concerté Chêne Morand de Cesson-Sévigné (Ille-et-Vilaine).
Hydroélectricité : Méthanor investit 478.000 euros supplémentaires dans le projet Aqua Bella
La société Méthanor annonce avoir investi 478.000 euros dans le projet de construction d'une centrale hydroélectrique en Savoie.
La filière de la méthanisation et du biogaz recrute
La filière de la méthanisation et du biogaz recrute
Alors que les ambitions de la nouvelle Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) pour le biogaz sont en baisse par rapport aux objectifs portés par les acteurs de la filière, ces derniers tiennent à rappeler que leurs besoins en termes de recrutements et de formations demeurent importants.
Tous les articles ÉNERGIE
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Construmat
14 Mai 2019
Construmat
TAP 2019
15 Mai 2019
TAP 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
16 Mai 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Alternant Adjoint Chef d'Atelier H/F
- Conseiller Clientèle H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- SUPERVISEUR PIPING MÉTALLURGIE CONFIRMÉ F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.