Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ÉNERGIE
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Trois questions à : Camille Dohet, responsable marketing de la jeune pousse Ecojoko

Partager :
Trois questions à : Camille Dohet, responsable marketing de la jeune pousse Ecojoko
Par Propos recueillis par Eva Gomez, le 14 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
Alors que les compteurs intelligents Linky d’Enedis devraient être déployés à 100 % d’ici 2024, des start-ups s’emparent de la sensibilisation des citoyens aux économies d’énergie. C’est le cas d’Ecojoko, qui propose un outil de suivi en temps réel de la consommation. Entretien avec Camille Dohet, responsable marketing de la jeune pousse.

En quoi consiste votre solution ?

La solution Ecojoko est composée d’un boîtier installé sur un disjoncteur de n’importe quel type et d’un assistant, placé dans n’importe quelle pièce du foyer, qui communiquent par onde radio. Grâce à une intelligence artificielle basée sur un algorithme capable de reconnaître les différentes signatures électriques des appareils du foyer, le boîtier communique à l’assistant le détail de la consommation électrique en temps réel. Ces informations de consommation sont adaptées à tous, même aux enfants. Le tout est complété par une application mobile, qui propose des conseils aux utilisateurs.

Nos clients sont des particuliers, qui peuvent être remboursés jusqu’à 100 euros [ndlr : l’outil coûte 199 euros à l’achat] grâce à la prime énergie, car Ecojoko est certifié CEE. Nous nous adressons à tous les foyers français, car leur facture d’électricité est de 1.000 euros par an en moyenne.

Quelle est la différence avec le compteur intelligent Linky ?

Notre solution est tout à fait différente de Linky ! Ecojoko fournit une précision en temps réel alors qu’avec Linky, il y a au moins 30 minutes de décalage. Linky propose une facture d’énergie plus détaillée, alors qu’Ecojoko intègre l’utilisateur dans la démarche de réduction de la consommation d’énergie. Par ailleurs, Ecojoko a pour but de rendre visible et compréhensible la consommation énergétique du foyer : sur le compteur Linky, les données de consommation sont affichées en kVA, et non en euros ou en kWh. Parmi nos 1.000 à 1.500 clients actuels, beaucoup sont équipés du compteur Linky et trouvent notre solution plus concrète. En réalité, les deux sont complémentaires.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Nous aimerions atteindre 10.000 utilisateurs d’ici fin 2020 ! Nous avons lancé Ecojoko via une campagne de financement participatif et avons eu nos premiers clients dès fin 2018. Nous sommes en train de les démarcher afin d’avoir un premier retour d’expérience et d’affiner l’algorithme pour l’adapter aux besoins des clients.

En mars 2020, nous rendrons accessible la répartition des différents postes de consommation, afin que les foyers identifient les appareils qui consomment le plus, ou analysent plus en profondeur leurs habitudes de consommation. Nous souhaitons également mettre en place un bilan bi-annuel, afin que les consommateurs fassent le point sur les économies d’énergie réalisées. Enfin, nous développons des partenariats, avec Natures & Découvertes par exemple, où il sera possible de se procurer notre assistant dès mars prochain.
Camille Dohet, responsable marketing d'Ecojoko / DR
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La faune regagne la ville
Cette troisième semaine de confinement a permis aux animaux de reprendre du terrain en ville. C'est le cas dans de nombreuses métropoles mondiales où la population est confinée. Mais les professionnels des services essentiels - gestion de l'eau et des déchets par exemple - continuent d'assurer leurs missions.
+ de vidéos Environnement TV
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
La filière éolienne réclame un cadre de développement stable
La filière éolienne réclame un cadre de développement stable
Alors que le gouvernement vient de se prononcer en faveur d’un renforcement des conditions d’attribution des parcs éoliens, les industriels de la filière plaident en faveur des atouts de cette énergie renouvelable pour respecter les objectifs de la France en matière de transition énergétique.
Allumer des leds grâce à des gouttes de pluie
Allumer des leds grâce à des gouttes de pluie
Une équipe de recherche dirigée par des scientifiques de l’université de Hong Kong a réussi à développer une nouvelle forme de générateur d’électricité à partir de gouttelettes de pluie.
Boralex lance sa première batterie
Boralex lance sa première batterie
Boralex annonce la mise en service commerciale de sa première unité de stockage d’énergie électrique, le 1er mars prochain dans le département de l’Aube.
[Tribune] Electricité, vous avez dit décarbonée ?
[Tribune] Electricité, vous avez dit décarbonée ?
Cette semaine, le président de l'association Coénove, Bernard Aulagne, revient sur la  « volonté d'électrification massive des usages ». « N’est-il pas aberrant d’utiliser le gaz pour produire de l’électricité avec un rendement dégradé plutôt que de l’utiliser directement pour chauffer les bâtiments avec un rendement proche de 100% ? », se demande-t-il ?
Enedis garantit la distribution d'électricité pendant la crise du Coronavirus
Enedis garantit la distribution d'électricité pendant la crise du Coronavirus
Alors que le gouvernement a annoncé la fermeture de tous les commerces « non indispensables » à la vie du pays, et que les Français sont appelés à limiter leurs déplacements et à favoriser le télétravail, Enedis garantit la continuité de la distribution d'électricité.
Jupiter 1000 : GRTgaz réalise les premières injections d’hydrogène
GRTgaz a annoncé avoir réalisé les premières injections d’hydrogène dans son réseau via le nouveau démonstrateur industriel Power-to-gas, Jupiter 1000, construit à Fos-sur-Mer. Ce dernier permet de convertir l’électricité en gaz.
35 banques mondiales ont financé les énergies fossiles à hauteur de 2.700 milliards de dollars depuis 2016
35 banques mondiales ont financé les énergies fossiles à hauteur de 2.700 milliards de dollars depuis 2016
Ce mercredi 18 mars, l’ONG Rainforest Action Network, BankTrack, Indigenous Environmental Network, Oil Change International, Reclaim France et Sierra Club, publient leur étude annuelle sur le financement des énergies fossiles par les banques mondiales.
Tous les articles ÉNERGIE
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
Confs'Amiante Bâti
5 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
HSE 2020
12 Mai 2020
HSE 2020
+ d'événements
Emploi
- Saur propose une Licence GASTE en Apprentissage
- Ingénieur Génie - Civil H / F
- Installateur / Installatrice en chauffage, climatisation, sanitaire et énergies renouvelables
- Ingénieur projet F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.