Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Toulouse inaugure sa plus grande centrale solaire, symbole du « renouveau »

Toulouse inaugure sa plus grande centrale solaire, symbole du « renouveau »
Vue aérienne de la centrale solaire Toulouse-Oncopole. Crédit : Urbasolar
Par A.A, le 23 septembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
20 ans après l’événement tragique survenu sur les terrains de l’ancienne usine « AZF » à Toulouse, la commune inaugure la centrale solaire de l’Oncopole qui « symbolise le renouveau du site » et qui inscrit le territoire dans une transition énergétique.

Une installation solaire d’envergure prend place sur les anciens terrains pollués de l’ancienne usine « AZF ». L’inauguration de la centrale solaire de l’Oncopole a eu lieu ce mercredi 22 septembre à Toulouse, en présence de Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, Le vice-président Technologies d’Urbasolar Gilles Amendola, Thierry Cotelle président de l’Agence régionale Énergie Climat, Benjamin Toullec président de Citoy’enR, Denis Olagnon Secrétaire général de la Préfecture de Haute-Garonne.

En service depuis octobre 2020, la centrale construite et exploitée par Urbasolar est dotée d’une capacité de 15 MWc. Celle-ci est implantée sur 25 ha et produit annuellement l’équivalent de la consommation de 4.000 foyers, ce qui en fait « à ce jour la plus grande centrale de France en fonctionnement en milieu urbain », peut-on lire dans un communiqué.

Ce site solaire se distingue également par son esthétique. Conçue en Land Art et validée par les Architectes et Bâtiments de France, la centrale est équipée de panneaux colorés intercalés entre les modules photovoltaïques ce qui lui confère une pixellisation de l’image vue du ciel. « Ce graphisme permet une modification de l’image en fonction de l’angle de vision, depuis l’aéroport de Blagnac ou Téléo le futur téléphérique au-dessus de la Garonne ».

Donner un renouveau au territoire

La réouverture de ce site intervient au lendemain du vingtième anniversaire de la catastrophe industrielle qui a secoué Toulouse. Avec un investissement de 12.4 millions d’euros, porté majoritairement par les collectivités locales (Toulouse Métropole, la Régie d’électricité de Toulouse, l’Agence Régionale Énergie Air Climat de la Région Occitanie associées au groupe Urbasolar) et avec la participation des citoyens au travers de la SCIC Citoyen’R, la métropole s’est donnée les moyens pour incarner ce renouveau sur les anciens terrains pollués.
 

« Dans ce lieu hautement symbolique pour tous les Toulousains, la ville montre sa capacité à conjuguer devoir de mémoire et investissement dans l’avenir sur le site de l’ancienne usine AZF. Cette centrale solaire de l’Oncopole produira l’équivalent de la consommation électrique de plus de 4.000 foyers toulousains, et constitue un investissement majeur dans les énergies renouvelables au service du mieux vivre à Toulouse », a commenté Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Hanwha Solutions Corporation met la main sur RES Méditerranée
Hanwha Solutions Corporation met la main sur RES Méditerranée
La société RES (Renewable Energy Systems Limited) et Hanwha Solutions Corporation ont signé un accord d’option de vente exclusif pour acquérir les activités de développement et de construction de RES Méditerranée. Les deux entités ont lancé le processus de consultation auprès du comité social et économique de RES en France.
NextStage AM investit dans le groupe Solstyce
NextStage AM investit dans le groupe Solstyce
La société de gestion NextStage AM réalise son quatrième investissement dans Solstyce, expert de la transition énergétique, de l'autoconsommation et de l'innovation environnementale en France.
[Avis d'expert ] Suspension des DPE : « une décision unilatérale brutale et sans concertation »
[Avis d'expert ] Suspension des DPE : « une décision unilatérale brutale et sans concertation »
Le vendredi 24 septembre dernier, le ministère de l’écologie et du logement, a recommandé la suspension de l’édition des DPE des logements construits avant 1975, hormis dans les cas rendus nécessaires par des transactions urgentes. Denis Mora, président du Groupe AC Environnement, revient sur cette « annonce brutale du gouvernement ».
Île-de-France : la première unité de méthanisation des biodéchets se met en service
Île-de-France : la première unité de méthanisation des biodéchets se met en service
Ça y est ! Le projet de méthanisation territorial Equimeth a été officiellement inauguré ce jeudi 16 septembre par le producteur d’énergie renouvelable CVE et Île-de-France Energies. Implantée à Moret-Loing-et-Orvanne en Seine et Marne, cette unité de méthanisation valorisera les biodéchets de la région, générés dans un rayon maximum de 60 km.
Océole entend mener « à bien le développement de l’éolien flottant » en France
Océole entend mener « à bien le développement de l’éolien flottant » en France
Le consortium Océole, constitué d'Equinor, RES et Green Giraffe, est officiellement préqualifié pour l’appel d’offres du projet éolien flottant en Bretagne Sud (AO5). 
Vensolair déploie la nouvelle génération d’éoliennes dans les Hauts-de-France
Vensolair déploie la nouvelle génération d’éoliennes dans les Hauts-de-France
Une double réussite pour Vensolair. Le spécialiste des centrales éoliennes et solaires a développé, financé et construit deux projets dans les Hauts-de-France : la centrale éolienne de Falvieux et le poste haute tension (HTB) de Cressy.
Hydrogène : pHYnix met la main sur le projet Vitale en Espagne
Hydrogène : pHYnix met la main sur le projet Vitale en Espagne
pHYnix, producteur indépendant d’hydrogène renouvelable, acquiert Vitale. Situé au sud de Madrid, ce projet d’électrolyse dispose d'une capacité de 10 MW.
Tous les articles ÉNERGIE
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.