Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Énergie > H2V et la Banque des Territoires signent un accord de partenariat d’investissement jusqu’en 2029
ÉNERGIE

H2V et la Banque des Territoires signent un accord de partenariat d’investissement jusqu’en 2029

PUBLIÉ LE 5 FÉVRIER 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
H2V et la Banque des Territoires signent un accord de partenariat d’investissement jusqu’en 2029
Crédits : AdobeStock
A l’occasion du salon Hyvolution, le producteur d’hydrogène  H2V et la Banque des Territoires ont conclu le 31 janvier un accord de partenariat d’investissement pour les cinq prochaines années en vue d’accompagner le financement des projets de production d’hydrogène bas-carbone et d’e-carburants Un premier projet de 200 MW concerné par ce partenariat serait à Marseille Fos.
 
Au moment où la France définit sa nouvelle stratégie pour le déploiement de l’hydrogène décarboné, en confirmant l’objectif ambitieux de 6,5GW de capacité d’électrolyse installée sur son sol d’ici 2025, la Banque des Territoires se positionne aux côtés de H2V, spécialiste de la production massive d’hydrogène bas-carbone, pour un montant d’investissement qui pourrait représenter jusqu’à 65 millions d’euros à horizon 2029. La Banque des Territoires interviendrait a minima à hauteur de 20 % du capital nécessaire aux sociétés de projets (SPV) pour porter les actifs ainsi développés, H2V restant actionnaire majoritaire de ses actifs.
 
Un premier site identifié dans le cadre de ce nouveau partenariat, pourrait concerner le projet en cours mené par H2V à Fos-sur-Mer, d’une puissance de 200 MW et dans lequel le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) est actionnaire depuis 2023. Ce projet a pour ambition de produire 28 000 tonnes d’hydrogène bas-carbone dédié à la production annuelle de 140 000 tonnes d’e-méthanol pour avitailler entre autres la flotte de CMA CGM, un acteur mondial des solutions maritimes, terrestres, aériennes et logistiques. Cela permettrait d’éviter, l’émission de 240 000 tonnes de CO2 chaque année. CMA CGM confirme ce jour sa marque d’intérêt pour étudier plus avant les conditions de réalisation de ce projet.
 
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L’UE et la Banque des Territoires soutiennent la décarbonation de l’aéroport Nice Côte d’Azur
L’UE et la Banque des Territoires soutiennent la décarbonation de l’aéroport Nice Côte d’Azur
Dossier/2 | « Ingénieurs Énergies, Hydrogène » : intervenir sur toute la chaîne de valeur
Dossier/2 | « Ingénieurs Énergies, Hydrogène » : intervenir sur toute la chaîne de valeur
Suez signe avec Engie deux premiers PPA d'origine photovoltaïque
Suez signe avec Engie deux premiers PPA d'origine photovoltaïque
Suez et Humens construisent une unité de production d’énergie à partir de CSR pour remplacer le charbon
Suez et Humens construisent une unité de production d’énergie à partir de CSR pour remplacer le charbon
Tous les articles Énergie
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS