Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Grenoble teste des équipements urbains qui encouragent les mobilités durables

Grenoble teste des équipements urbains qui encouragent les mobilités durables
Par E.G, le 28 septembre 2017.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Alors que les Assises de la mobilité sont en cours pour trois mois, Grenoble-Alpes Métropole teste cinq innovations urbaines visant à faciliter les déplacements à pieds, à vélo et en transports en commun.

Abri de bus végétalisé avec toit photovoltaïque, « axe apaisé » de circulation, banc public multi-usages, gouvernail d’orientation et marquages colorés au sol… La métropole de Grenoble va tester pendant quelques mois, cinq équipements urbains destinés à motiver les mobilités douces, à partir de ce jeudi 28 septembre. Ce projet baptisé « Chrono en marche ! » est « 100 % participatif, 100 % co-produit », précise la métropole. Les cinq équipements urbains testés ont pour objectif de développer les mobilités actives telles que la marche, le vélo, et d’encourager les piétons à utiliser les transports en commun. Ainsi, la rue Ampère à Grenoble devient un « axe apaisé », où chacun a sa place et/ou sa voie de circulation : piétons, vélos, bus, et voitures. « Deux bandes en résine rugueuse séparent les cyclistes des voitures (…), la suppression de deux carrefours à feux tricolores sur trois, et l’organisation de l’espace conduisent à circuler à 30 km/h pour gagner en fluidité et en sécurité », précise un communiqué de presse. Les passages piétons sont plus larges, un mât permet aux piétons de repérer de loin l’arrêt de bus et « un îlot en forme de longue bande rugueuse surélevée à l’approche de l’arrêt, engage automobilistes et cyclistes à rester à l’arrière du bus pendant l’arrêt ». Par ailleurs, cette rue a bénéficié d’une re-végétalisation.

Un abribus éco-responsable 

Deuxième équipement testé : un abri voyageur « nouvelle génération », conçu par JCDecaux. Il intègre une gestion durable de l’électricité : un panneau solaire installé sur le toit de l’abri permet d’alimenter deux prises USB mises à disposition des voyageurs, ainsi qu’un écran d’information « e-paper » - écran qui reproduit l’effet de lecture sur papier, comme sur une liseuse. L’éclairage de l’abri est assuré par des sports LED basse consommation, équipés de détecteurs de mouvement : ainsi, « l’intensité lumineuse est réduite de 70% quand l’abri n’est pas occupé. » De plus, un mur végétal couvre la moitié extérieure de l’abri avec des bruyères, des jasmins et des clématites. Enfin, « un claustra en sapin (…) remplace l’une des parois en verre ». Toujours pour encourager les déplacements à pieds, un banc public de 15 mètres, dont la conception a été confiée à l’école d’architecture de Grenoble, est mis à disposition des passants du quartier Bouchayer-Viallet. Un gouvernail rotatif installé dans le square des Fusillés guidera facilement les piétons vers leur destination. Enfin, une signalétique au sol sous forme de boussole, oriente les piétons vers les lieux 
L'abribus "nouvelle génération" testé à Grenoble. Crédit : Grenoble-Alpes Métropole
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, comment ça se recycle une éolienne ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Un vol Nice-Paris alimenté avec 30 % de biocarburant
Un vol Nice-Paris alimenté avec 30 % de biocarburant
Air France, TotalEnergies, la Métropole et l'Aéroport Nice Côte d'Azur ont réalisé vendredi 1er octobre, un vol avitaillé à hauteur de 30 % avec du carburant d'aviation durable. Au total, 3 tonnes d’émissions de CO2 ont été évitées.
Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
À l’occasion du salon Pollutec 2021, Stéphane Bonnand, responsable développement d'Allison Transmission, nous présente les avantages des transmissions Allison.
Bruno Darboux pilote le Pôle Aerospace Valley
Bruno Darboux pilote le Pôle Aerospace Valley
Bruno Darboux prend la présidence du Pôle d’Aerospace Valley. Le nouveau président entend développer de nouvelles technologies durables au profit d’une aviation décarbonée.
Première balayeuse de voirie 100 % hydrogène
Première balayeuse de voirie 100 % hydrogène
Spécialiste de la propreté urbaine depuis 1986, la société CMAR fabrique et commercialise différents types de véhicules d’entretien (laveuses, balayeuses, décapeuses…). Elle s’est associée avec Green Machines pour proposer la première balayeuse 100 % hydrogène : la 500 H2.
SNCF Réseau et la LPO réaffirment leur engagement en faveur de la biodiversité
SNCF Réseau et la LPO réaffirment leur engagement en faveur de la biodiversité
SNCF Réseau et la Ligue de protection des oiseaux (LPO), ont signé une nouvelle convention de partenariat en Auvergne-Rhône-Alpes afin de concilier « travaux » et « respect de la biodiversité ».
Stations-e lève 30 millions d'euros pour ses stations modulaires
Stations-e lève 30 millions d'euros pour ses stations modulaires
Stations-e, opérateur de mobilité durable, effectue une levée de fonds de 30 millions d’euros, opérée par la société de gestion Cube IM, le fonds d’investissement Breega et la Banque des Territoires.
Qovoltis déploie 82 « bornes high-tech » à Bordeaux et sa périphérie
Qovoltis déploie 82 « bornes high-tech » à Bordeaux et sa périphérie
La société Qovoltis, spécialisée dans la recharge intelligente pour véhicules électriques, met en service 82 « bornes high-tech » à Bordeaux et Mérignac (Nouvelle-Aquitaine).
Tous les articles MOBILITÉ
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.