EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ MOBILITÉ

L’Union Européenne investit 2 milliards d’euros pour 140 projets de transport

Par C.D. Publié le 17 juillet 2020.
L’Union Européenne investit 2 milliards d’euros pour 140 projets de transport
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Pour progresser dans l’atteinte de ses objectifs en matière de climat énoncés dans le pacte vert pour l’Europe, l’UE prévoit d’injecter près de 2,2 milliards d’euros dans 140 projets de transport.

Les 140 projets concernés ont vocation à construire les liaisons de transport manquantes partout sur le continent européen, à soutenir les transports durables et à créer des emplois. Ils recevront d’ailleurs tous des financements au titre du mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE), le programme de subventions de l’UE destiné à soutenir les infrastructures de transport.

Du fluvial au ferroviaire

« La contribution de l’UE de 2,2 milliards d’euros à ces infrastructures de transport cruciales donnera un coup de pouce à la reprise, et nous nous attendons à ce qu’elle débouche sur 5 milliards d’euros d’investissements », a précisé Adina Valean, commissaire aux transports. « Les types de projets dans lesquels nous investissons vont du transport fluvial aux connexions multimodales, des carburants alternatifs aux infrastructures ferroviaires de grande envergure. Le mécanisme pour l’interconnexion en Europe, ou MIE, est l’un de nos instruments clés pour rendre notre système de transport résistant aux crises et résilient, ce qui est essentiel à présent et sur le long terme. »

En matière de projets d’infrastructure ferroviaire, l’UE soutiendra surtout ceux situés sur le réseau central du RTE-T (réseau transeuropéen de transport) en injectant 1,6 milliard d’euros au total pour 55 projets. Parmi ces derniers, on retrouve le projet Rail Baltica, qui intègre les États baltes au réseau ferroviaire européen et du tronçon transfrontière de la ligne de chemin de fer entre Dresde (Allemagne) et Prague (Tchéquie).

Carburants verts

Elle soutiendra également la transition vers des carburants plus verts pour les transports (19 projets) avec près de 142 millions d’euros. Un certain nombre de ces projets concerne la reconversion de navires pour qu’ils puissent fonctionner au gaz naturel liquéfié (GNL), ainsi que l’installation des infrastructures correspondantes dans les ports.

Les transports routiers verront aussi le déploiement des infrastructures pour carburants alternatifs, avec l’installation de 17.275 points de recharge sur le réseau routier et la mise en service de 355 nouveaux autobus.

Système ferroviaire interopérable

Enfin, neuf projets contribueront à un système ferroviaire interopérable dans l’UE et à l’exploitation sans interruption des trains sur tout le continent au moyen du système européen de gestion du trafic ferroviaire (ERTMS). Adapter les locomotives et les voies ferrées au système européen unifié de contrôle des trains renforcera la sécurité, réduira les temps de voyage et optimisera l’utilisation des voies. Ces neuf projets recevront plus de 49,8 millions d’euros.
DR
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
18 décembre 2023
Lancement du leasing de voitures électriques à 100 euros par mois Le dispositif de leasing de voitures électriques à 100 euros par mois sera instauré dès le 1er janvier 2024. Les ménages intéressés peuvent se préinscrire dès maintenant sur le site internet dédié. 
Lancement du leasing de voitures électriques à 100 euros par mois
21 février 2024
L'Auvergne-Rhône-Alpes dévoile sa flotte de cars hydrogène, une première en Europe Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a présenté mi-février 16 nouveaux cars à hydrogène, dédiés aux transports scolaires et interurbains. Au total, un marché de 50 cars a été conclu avec le spécialiste du rétrofit GCK. Une première en Europe.
L'Auvergne-Rhône-Alpes dévoile sa flotte de cars hydrogène, une première en Europe
13 novembre 2023
Windcoop choisit Piriou pour son premier porte-conteneurs à voile L’entreprise coopérative de transport maritime Windcoop a annoncé le 13 novembre avoir retenu le breton Piriou pour la construction de son premier cargo à voile. La ligne devrait être exploitée entre la France et Madagascar et transporter du cacao, des épices et des textiles.
Windcoop choisit Piriou pour son premier porte-conteneurs à voile
Tous les articles MOBILITÉ
L'agrivoltaïsme à l'épreuve du terrain
VIDÉO
L'agrivoltaïsme à l'épreuve du terrain
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Auditeur Formateur en Hygiène, Qualité, Sécurité, Environnement F/H
- ADJOINT AU CHEF D'ATELIER EQUIPEMENT F/H
- Ouvrier / Ouvrière des espaces verts
- Ecologue, Chargé d'études naturalistes - Botaniste
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola